Mont du Temple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mont du Temple
Vue du mont du Temple depuis le sud.
Vue du mont du Temple depuis le sud.
Géographie
Altitude 743 m
Massif Monts de Judée
Coordonnées 31° 46′ 41″ N 35° 14′ 07″ E / 31.778015, 35.235413 ()31° 46′ 41″ Nord 35° 14′ 07″ Est / 31.778015, 35.235413 ()  
Administration
Pays Drapeau de la Palestine Palestine
Drapeau d’Israël Israël
Territoire Cisjordanie
Gouvernorat
District
Jérusalem
Jérusalem

Géolocalisation sur la carte : Palestine (relief)

(Voir situation sur carte : Palestine (relief))
Mont du Temple

Géolocalisation sur la carte : Israël

(Voir situation sur carte : Israël)
Mont du Temple

Le mont du Temple désigne pour les juifs et les chrétiens le mont sur lequel se trouvait le Temple de Jérusalem, détruit en 70 par Titus. C'est à l'origine une colline naturelle appelée mont Sion dans la Bible, bien qu'au IVe siècle une confusion ait attribuée ce nom à un autre colline plus au sud-ouest. On y trouve aujourd'hui la mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher.

Certains[Qui ?] le désignent aussi comme étant le mont Moriah décrit par la Bible, le lieu de la ligature d'Isaac par Abraham, bien que l'emplacement exact de cette montagne soit sujet à débat.

Le mont du Temple fut agrandi artificiellement, en particulier par Hérode, pour soutenir une grande plate-forme en pierre sur laquelle le Temple fut construit. Le Mur occidental constitue une partie du mur de soutènement ouest. Le mur sud (he) est également visible depuis le parc archéologique du Centre Davidson. Ce soutènement n'est pas entièrement plein, à l'angle sud-est, il est constitué d'un ensemble de voûtes appelées « écuries de Salomon ». On trouve également dans le sous-sol plusieurs citernes.

Description[modifier | modifier le code]

Le mont du Temple : l'esplanade des Mosquées des musulmans

Dans sa configuration actuelle, cette hauteur calcaire à forme trapèzoïdale de 150 000 m2 de superficie, mesure de 470 (côté est) à 488 mètres (côté ouest), sur 280 (côté sud) à 315 (côté nord) mètres, pour une altitude de 740 mètres.

Signification religieuse[modifier | modifier le code]

  • Pour les juifs, c'est le lieu saint le plus important, puisque c'est l'endroit où se trouvait le Temple. Il représente pour eux le centre de la vie religieuse, et la prière juive est toujours effectuée en direction du mont du Temple. Certains évitent de s'y rendre, ou de franchir une certaine zone sur l'esplanade du mont, de peur de fouler la terre du « Saint des Saints », le Rocher de la Fondation du mont Moriah, emplacement de la Ligature d'Isaac par Abraham. L'emplacement exact du Temple n'est plus connu avec certitude. Il existe plusieurs opinions différentes à ce sujet. Certains pensent qu'il se trouvait à l'endroit où est aujourd'hui le Dôme du Rocher, d'autres pensent qu'il était plus au nord, d'autres encore, qu'il était plus au sud (cette dernière opinion est exposée par exemple, par l'architecte Tuvia Sagiv dans une étude[1]).
  • Pour les chrétiens, c'est aussi un endroit très important puisque plusieurs événements majeurs de la vie de Jésus se déroulent à cet endroit.
  • Pour les musulmans, le rocher de la Fondation (abrité aujourd'hui par le dôme du Rocher) est aussi l'endroit d'où Mahomet serait monté au paradis lors de Isra et Miraj, le voyage nocturne que Mahomet a fait de La Mecque à Jérusalem, emporté par son cheval Bouraq. C'est le troisième lieu saint musulman après La Mecque et Médine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :