Escalier mécanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Escalier mécanique dans le Métro de Copenhague.
Escaliers roulants en spirale au Japon
Pictogramme souvent présent aux escalators

Un escalier mécanique, appelé aussi escalier roulant[1], escalier mobile, escalateur[2] ou Escalator (marque tombée dans le domaine public), est un transporteur-élévateur adapté au transport de personnes, consistant en un escalier dont les marches mobiles sont entraînées mécaniquement tout en restant en permanence dans un plan horizontal.

Cet appareil est souvent muni d'une rampe mobile avançant à la même vitesse que les marches.

Mécanisme[modifier | modifier le code]

Le mécanisme, proche de celui d'un tapis roulant, est constitué de marches articulées, généralement métalliques, et qui se déplacent plus ou moins rapidement vers le haut ou vers le bas. Afin de faciliter l'entrée et la sortie des utilisateurs, les extrémités sont alignées avec le sol, ce qui lui donne une forme en S un peu étiré.

Utilisations[modifier | modifier le code]

En France, les escaliers mécaniques ont été installés massivement à partir des années 1970. Comme exemple, le métro de Paris a rapidement doté la plupart des stations d'un accès par escalier roulant. De nombreux escaliers mécaniques équipent également le centre Beaubourg, permettant d'accéder au sommet de l'édifice, d'où l'on jouit d'une vue panoramique sur tout Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le concept fut breveté pour la première fois par l'inventeur Jesse W. Reno (en), le [3]. Le premier prototype est installé en 1896 comme attraction dans le parc américain Coney Island[4]. Cette première version diffère des escaliers mécaniques actuels, les personnes étaient alors assises. Cette installation ne fonctionna que pendant deux semaines mais permis de transporter 75 000 personnes[5]. Le même prototype fut installé vers le pont de Brooklyn pendant un mois.

L'escalier mécanique sous la forme qu'on lui connait aujourd'hui a été revu par Charles Seeberger, en 1897. On lui doit aussi le nom "Escalator", contraction de Scala (qui signifie "degré d'escalier") et elevator (ascenseur) qui était déjà inventé[6]. Charles Seeberger travailla avec Otis Elevator Company pour la production du premier élévator moderne.

Un plan roulant incliné (Reno inclined Elevator)[7] a été utilisé dès 1898 dans le magasin Harrods à Londres[8].

En 1900, le concept fut présenté lors de l'Exposition universelle à Paris, où il remporta le premier prix. Jesse Reno fonde la Reno Electric Stairways and Conveyors company en 1902.

S'en suivra, en 1910, le rachat par la société Otis du brevet de Reno, et le début de la production d'escaliers mécaniques pour les entreprises, les grands magasins et les stations de métro.

Les premiers modèles faisaient massivement usage de bois (marches et coffres lattéraux). Toutefois, à l'occasion de l'incendie de King's Cross, on se rendit compte que les escalators en tunnel avaient une facheuse tendance à provoquer un "flashover" (embrasement éclair) en cas d'incendie (à cause d'un effet tranchée), ce qui précipita leur abandon. Le métro de Londres, l'un des plus anciens et étendus d'europe, disposa toutefois de ce type d'escalier mécanique à marches en bois jusqu'en 2014.

Marque « Escalator »[modifier | modifier le code]

Le terme « Escalator » étant une marque déposée par Otis, devrait en toute rigueur prendre une majuscule, mais il est maintenant passé dans la langue courante, surtout dans les pays anglo-saxons.

Records[modifier | modifier le code]

L’escalier mécanique réputé le plus court du monde, dans un centre commercial japonais

Selon le Livre Guinness des records, le plus long[9] escalier mécanique est un escalier extérieur en quatre parties, situé dans le parc d'attraction Ocean Park, à Hong Kong. Il mesure 227 mètres, pour un dénivelé de 115 mètres. À l'inverse, le plus court[9] a un dénivelé 83,4 centimètres et se situe dans un centre commercial Okadaya More, à Kawasaki, au Japon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grand Dictionnaire Terminologique
  2. http://fr.wiktionary.org/wiki/escalateur
  3. (en) "Endless Conveyer or Elevator", U. S. Patent 47091815. March 1892
  4. http://www.messynessychic.com/2012/01/27/hipsters-infiltrate-disney-world-and-other-news/
  5. http://kineticcarnival.blogspot.fr/2008/04/coney-history-1896-first-escalator-is.html
  6. http://inventors.about.com/library/inventors/blescalator.htm
  7. (en) David Wallechinsky, Irving Wallace, Story Behind Inventors and Inventions Escalator, coll. The People's Almanac, 1981 [lire en ligne]
  8. (en) The Old Store, Time, 16/05/1949 [lire en ligne]
  9. a et b Guinness World Records 2001 (ISBN 2-911792-23-8)