Élise Lucet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucet.
Élise Lucet
Naissance 30 mai 1963 (51 ans)
Drapeau : France Rouen (Seine-Maritime)[1]
Profession Journaliste de télévision
Médias
Télévision France 2
Fonction Présentatrice du journal de 13 heures en semaine (depuis 2005)

Élise Lucet, née le 30 mai 1963 à Rouen (Seine-Maritime), est une journaliste et animatrice de télévision française.

Après une vingtaine d'années passées à France 3, notamment en tant que présentatrice du 19/20, elle présente, depuis septembre 2005, le journal de 13 heures de France 2 du lundi au vendredi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

De 1983 à 1986, Élise Lucet travaille pour FR3 Caen[2], sous la direction d'Henri Sannier. On la retrouve ensuite à Sygma TV et France Inter jusqu'en 1987[2]. De 1987 à 1988, elle collabore à l'émission La Marche du siècle de Jean-Marie Cavada sur Antenne 2[2].

En 1988, elle intègre la rédaction nationale de FR3[2]. Elle présente parfois des flashs et le journal 19/20[2].

1990-2005 : présentatrice du 19/20 sur France 3[modifier | modifier le code]

À partir de 1990, elle présente le 19/20, le journal d'information de fin de journée sur FR3, en duo avec Paul Amar jusqu'en 1992[2] et Marc Autheman de 1992 à 1994[2] puis en solo jusqu'en 2005[3]. En 1997[réf. souhaitée], elle devient rédactrice en chef de cette édition[4].

Parallèlement, elle présente plusieurs émissions, toujours sur France 3. De 1994 à 2000[3], elle est la rédactrice en chef et la présentatrice d'une émission scientifique, Nimbus, devenue Science 3 en 1995[1] puis Les Aventuriers de la science en 1999[2]. Elle est la présentatrice-modératrice de l'émission Paroles d'enfants, en particulier le reportage Viols d'enfants : la fin du silence ?.[réf. souhaitée]

À partir d'octobre 2000[5], elle produit et présente Pièces à conviction, un magazine d'investigation diffusé en seconde partie de soirée. En 2002, dans le cadre de l'élection présidentielle, elle coprésente, avec Christine Ockrent et Jérôme Cathala, Quand je serai président, une série de trois émissions diffusées en première partie de soirée[6].

Depuis 2005 : présentatrice du journal de 13 heures sur France 2[modifier | modifier le code]

En août 2005, elle quitte le 19/20 pour présenter du lundi au vendredi le journal de 13 heures sur France 2, dès le 5 septembre 2005[7]. Entre décembre 2006 et avril 2007, elle prend un congé maternité, remplacée par Françoise Laborde[8].

Parallèlement, Élise Lucet présente plusieurs émissions sur France Télévisions.

Jusqu'en juin 2011, elle poursuit la présentation de Pièces à Conviction sur France 3, avant que le groupe France Télévisions ne souhaite que chaque visage soit clairement associé à une seule de ses chaînes[9]. Patricia Loison la remplace en septembre 2011[9].

Elle présente les soirées électorales sur France 2 aux côtés de David Pujadas en 2007[10], 2008[11], 2010[12] et 2012[13]. En juin 2008, elle présente une émission spéciale consacrée aux personnes âgées, À nos 100 ans !, diffusée en première partie de soirée sur France 2[14].

À partir d'avril 2012, elle anime un magazine d'enquête sur des sujets de société ou d'économie, de 60 à 70 minutes, intitulé Cash Investigation, le mercredi en deuxième partie de soirée sur France 2[15],[16].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En juillet 2006, elle épouse l'antiquaire Martin Bourgeois. Ils ont une fille, née en février 2007. Son mari décède en mars 2011 d'une maladie du sang[17].

Engagements[modifier | modifier le code]

De 1996 à 1997, elle préside le Press club de France[18].

De décembre 2009 à juin 2011[19], elle soutient durant toute leur captivité Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier. Au moment de leur enlèvement, les deux journalistes préparaient un reportage en Afghanistan pour l'émission Pièces à Conviction, qu'elle présentait alors.

Distinctions et décorations[modifier | modifier le code]

Elle est promue chevalier de la Légion d'honneur par Christine Albanel, alors ministre de la Culture, en février 2008[20].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Élise Lucet », sur Ozap.com (consulté le 24 mai 2009)
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (fr) « Élise Lucet », sur Gala (consulté le 3 juin 2012)
  3. a et b (fr) Carole Prévost, « Les Stars de l'info : Élise Lucet », TV Magazine,‎ 30 septembre 2005 (lire en ligne)
  4. (fr) « Élise Lucet », sur staragora.com (consulté le 3 juin 2012)
  5. (fr) Aude Dassonville, « Les « Pièces à conviction » d'Élise Lucet », Le Parisien,‎ 9 novembre 2000 (lire en ligne)
  6. (fr) « Bonne audience pour « Quand je serai président » », La Dépêche du Midi,‎ 19 janvier 2002 (lire en ligne)
  7. (fr) Charlotte Moreau, « Élise Lucet face à Pernaut », Le Parisien,‎ 26 août 2005 (lire en ligne)
  8. (fr) Emmanuel Galiero, « Élise Lucet bientôt en congé maternité », TV Magazine,‎ 17 novembre 2006 (lire en ligne)
  9. a et b (fr) « Patricia Loison : aux commandes de Pièces à conviction dès le 21 septembre sur France 3 », sur tele.premiere.fr,‎ 26 août 2011
  10. (fr) Julien Lalande, « France 2 : Élise Lucet et David Pujadas présenteront la soirée électorale », sur Ozap.com,‎ 2 avril 2007
  11. (fr) « Grève à France 2: pas de journal à la mi-journée », sur lci.tf1.fr,‎ 9 mars 2008
  12. (fr) Emmanuel Berretta, « David Pujadas et Élise Lucet se replient en régie finale », sur LePoint.fr,‎ 21 mars 2010
  13. (fr) Hélène Reitzaum et Philippe Larroque, « Lucet : « l'investigation, ça se passe à France Télévisions » »,‎ 15 mai 2012
  14. (fr) Raphaëlle Baillot, « Élise Lucet: «Il faut se préparer à la vieillesse» », sur 20 minutes
  15. (fr) « "Cash Investigation", nouveau magazine d'enquêtes de France 2 », Nouvel Observateur,‎ 27 avril 2012
  16. (fr) Erwan Desplanques, « Élise Lucet contre-attaque avec “Cash investigation” », Télérama,‎ 27 avril 2012
  17. (fr) J.D., « Élise Lucet : mort de son mari âgé de 43 ans », sur Voici.fr,‎ 9 mai 2011
  18. (fr) Press club de France, « Historique », sur pressclub.fr (consulté le 21 septembre 2010)
  19. (fr) « Élise Lucet : Elle fond en larmes à l'annonce de la libération des otages de France 3 », sur news-de-stars.com,‎ 29 juin 2011
  20. (fr) « Discours de Christine Albanel prononcé à l’occasion de la cérémonie de remise des insignes de Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur à Élise Lucet », sur culture.gouv.fr,‎ 12 février 2008
  21. « Lauriers de la Télévision et de la Radio : le palmarès », sur programme-television.org,‎ 18 février 2014