1080i

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de vidéo entrelacée montrant la roue d'une voiture

1080i est le nom utilisé pour désigner une définition vidéo haute définition de 1 080 lignes entrelacées au rapport d'image de 16/9 ; elle peut être utilisée avec une fréquence de rafraichissement de 50 Hz comme de 60 Hz ou de 59,94 Hz, ce qui porte le nombre d'images par seconde respectivement à 25, 30 ou 29.97. La norme 1080i est notamment utilisée par la télévision et peut être affichée, par exemple, via HDMI par des écrans certifiés HD TV ou directement depuis l'antenne (TNT) par des écrans certifiée HD TV 1080p.

Nomenclature[modifier | modifier le code]

En vidéo numérique, les différents modes vidéos sont exprimés par un nombre, représentant le nombre de lignes horizontales, suivi d'une lettre représentant le type de balayage, progressif (« p ») ou entrelacé (« i »). Le « 1080 » désigne donc une définition verticale tandis que l’abréviation « i » désigne le balayage entrelacé (en anglais interlaced) de l’image.

Il est à noter que le 1080i peut être utilisé avec plusieurs cadences d'images différentes — à l'inverse de normes telles que 480i ou 576i, qui ne peuvent être utilisées qu'en 29.97 et 25 images par seconde respectivement. Une désignation complète du format nécessite de préciser cette cadence : on parlera de 1080i/25 (et 1080i/30 ou 29.97 ), le dernier nombre indiquant la fréquence image, soit le nombre d'images entières par seconde. Il faut deux trames pour une image en mode entrelacé. Donc, le 1080i/25 contient 50 trames par seconde. De fait, il est faux de nommer ce précédent format 1080i/50, cela correspondrait à la variante entrelacée (inexistante) du 1080p/50[1].

Le 1080i, tout comme les autres formats haute définition, n'existe que dans un rapport d'image de 16/9, et a été conçu pour avoir une définition horizontale de 1 920 pixels par 1080 lignes. Cependant, à la vue de la bande passante nécessaire au format 1080i natif (1.5 Gb/s en HD-SDI), l'image est souvent sous-échantillonnée à 1 440 pixels par ligne puis compressées (TNT HD, HDV, etc.), voire à 1 280 pixels par ligne (DVCPRO HD), mais conservant un rapport de 16/9.

Comparaison avec d'autres formats[modifier | modifier le code]

Le format 1080i/25 contient la même quantité de données que le format 1080p/25, soit 1.5 Gb/s en HD-SDI (YCbCr 4:2:2), mais la moitié que le format 1080p/50.

De même, le format 720p/50 utilise autant de données par seconde que le 1080i/25. Cela s'explique par le nombre d'images par seconde du 720p/50. Ce dernier a moitié moins de pixels, mais le double d'image par seconde. Le 720p/50 privilégie donc la définition temporelle de l'image à la définition spatiale.

Le format 1080p/25 est peu utilisé. Il est surtout utile pour l'archivage de films sur pellicule. Ainsi, un télécinéma peut facilement capturer une pellicule en HD.

Ceci étant, la performance relative d'un format par rapport à l'autre reste sujette à débat, bien que mathématiquement équivalentes. De fait, le 720p/50 sera privilégié pour des images rapides (p. ex: sports), quand le 1080i/25 conviendra mieux à des paysages, concerts, ou images en studio, tandis que le 1080p/25 reste marginal.

Au final, le 1080i/25, tout comme le 720p/50 et le 1080p/25, sont des formats de transition en attendant l’implantation à large échelle (production, archivage, et diffusion) du 1080p/50.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]