Julien Lepers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lepers.
Julien Lepers
Image illustrative de l'article Julien Lepers
Julien Lepers en 2014 sur le plateau de l'émission Questions pour un champion.

Nom de naissance Ronan Lepers
Date de naissance (65 ans)[1]
Lieu de naissance Paris, Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau : France Française
Langue français
Émissions Questions pour un champion
Chaîne France 3

Julien Lepers, né Ronan Gerval Lepers le [1] à Paris, est un animateur de télévision et de radio et auteur-compositeur-interprète français[2].

Il est notamment connu en France pour être depuis 1988 le présentateur du jeu télévisé Questions pour un champion sur France 3.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014). Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Fils du chef d'orchestre et architecte Raymond Lepers et de la chanteuse Maria Rémusat, et petit-fils du peintre Claude Rémusat, Julien Lepers est né à Paris mais a passé son enfance à Antibes, puis à Saint-Dié-des-Vosges. Il étudie le droit à l'université de Nice Sophia-Antipolis, d'où il sort licencié[réf. souhaitée].

Dans les colonnes d’Ici Paris, Julien Lepers explique avoir eu une enfance difficile : une phase de sa vie qu'il préfère oublier marquée de surcroît par l'absence de ses parents. Il affirme ainsi que « s'il fallait changer quelque chose dans ma vie, je crois que ça serait mon enfance passée chez des nounous et le début de mon adolescence ». Très jeune, il a été envoyé dans un pensionnat du Tarn loin du cadre de ses parents, dont il regrette l'absence qu'il traduit à travers les propos suivants : « Moi, mes parents étaient artistes, ils étaient toujours sur les routes. Il m’est arrivé de passer un trimestre entier loin d’eux. Je me revois, seul, dans la cour de récréation désertée. Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières, mais j’ai manqué d’affection et j’en ai beaucoup souffert »[réf. souhaitée].

Carrière d'animateur[modifier | modifier le code]

Julien Lepers remporte un concours d'animateur organisé par Jean-Pierre Foucault à RMC et devient, de 1973 à 1978, animateur de cette station où il est le « Monsieur Hit-parade », puis de RTL.

Dans les années 1980, il présente À tout cœur pendant une année, l'une des émissions de divertissement de la TSR, accueillant les grandes pointures de la chanson. En 1986, il débute en tant qu'animateur télé en France à l'âge de 36 ans en animant La Nouvelle affiche sur FR3[réf. souhaitée].

Le , il revient à la télévision après un an d'absence. Il devient populaire en animant Questions pour un champion, qui rencontre un véritable succès. En même temps, il anime Télématin sur Antenne 2 en 1989 et 1990[réf. souhaitée].

En août 1998, Julien Lepers anime C'est l'été sur France 3[réf. souhaitée].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

De 1978 à 1979, Julien Lepers enregistre quatre singles, De retour de vacances[3], Je t'aime trop, Pleure sous la pluie[4] et Oh! Sylvie.

Passionné de musique et pianiste autodidacte, Julien Lepers est le compositeur de deux grands succès du chanteur Herbert Léonard : en 1981 Pour le plaisir et en 1983 Amoureux fous chanté en duo avec Julie Pietri. Il a également composé plusieurs chansons pour Sylvie Vartan, Michel Delpech ou encore Sheila. En 1985, il compose Flagrant délit interprété par Herbert Léonard, qui devint numéro un au Québec[réf. souhaitée].

En juin 1996, il a créé un album musical qu’il interprète en compagnie du grand orchestre de Bratislava. Il poursuit toujours sa carrière de musicien parallèlement à celle d'animateur de télévision[réf. souhaitée].

Il affirme le 8 janvier 2013 dans l'émission Faut pas rater ça ! sur France 4 qu'il n'a pas écrit la chanson Puissance et Gloire, le générique de Châteauvallon[réf. souhaitée].

Diversification[modifier | modifier le code]

En juin 1981, Julien Lepers est candidat RPR[réf. nécessaire] aux élections législatives à St Pierre et Miquelon où il est battu par Albert Pen (PS). Julien Lepers salue d'ailleurs souvent dans Questions pour un champion les habitants de l'archipel français d'Amérique du Nord[réf. souhaitée].

En 2009, Julien Lepers fait de la publicité à la radio pour l'eau minérale Saint-Yorre[5].

En septembre 2010, il déclare son envie d'être un présentateur du journal télévisé de France 3. « J’aimerais présenter un journal télévisé. Ça m’intéresserait et ça ne doit pas être bien sorcier de lire un prompteur ! Mais, en ce moment, j’aime aussi beaucoup les émissions économiques et bien sûr les émissions musicales. Je continue d’ailleurs les tournées en France, Belgique et Suisse avec mon orchestre et à composer des chansons »[6].

En août 2011, Julien Lepers est membre du jury du Prix Iznogoud, dans le cadre du festival Humour et Eau Salée de Saint Georges de Didonne[7].

En novembre 2011, agacé par le mauvais usage de la langue de Molière, Julien Lepers publie un livre intitulé Les fautes de français ? Plus jamais !. Julien Lepers dit d'ailleurs dans son livre : « Les fausses notes me chatouillent les oreilles. Elles me contrarient. Une faute de français me fait le même effet qu'une fausse note »[8],[9].

En 2014 paraît son nouveau livre, Les mauvaises manières : ça suffit ![10].

Julien Lepers est également chef d'entreprise via sa société Guilor[11], spécialisée en conseil pour les affaires et la gestion.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Julien Lepers est marié et a une fille et un fils : Lorraine et Guillaume, respectivement nés en 1993 et 1998. En raison de son enfance difficile, Julien a indiqué vouloir être plus proche et plus attentif envers ses enfants pour éviter que ces derniers ne revivent son passé difficile. Il dit : « J’essaie de leur donner tous les moyens pour qu’ils évoluent dans la vie. Je leur inculque les bonnes manières, mais ce n’est pas toujours aisé car ce sont deux personnalités et le métier de parents n’est pas simple »[réf. souhaitée].

Julien Lepers ressemble à l'acteur américain Michael Keaton[12],[13]. Cette ressemblance a donné lieu à plusieurs sketchs[14],[15].

Affaire judiciaire[modifier | modifier le code]

Le , le présentateur est condamné à un an de prison avec sursis et 150 000 francs d’amende pour fraude fiscale. Il est alors remplacé quelques jours à la présentation de Questions pour un champion par Vincent Perrot. Cependant, le , il déclare dans l'émission Touche pas à mon poste, présentée par Cyril Hanouna, que les services fiscaux s'étaient rendu compte de leur erreur et lui avaient remboursé la totalité de cette supposée fraude. Il le confirme en 2014 sur les ondes de France info[16].

Carrière audiovisuelle[modifier | modifier le code]

Émissions radiophoniques[modifier | modifier le code]

  • RMC
    • Hit Parade
  • Challenger,
  • Studio 22,
  • Les Ambassadeurs
  • Départ Immédiat
  • Casinos Parade
  • Une journée pas comme les autres,
  • Et pour vous qu'est-ce qu'on peut faire ?
  • La vente aux enchères
  • Stop ou encore, jusqu'en septembre 1998.

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Julien Lepers a présenté le concours Miss Europe en 2001 et 2002. Il anime également depuis plusieurs années les concours de Miss Réunion et de Miss Mauritius (Miss Île Maurice).

Il apparaît dans le documentaire Les Vacances presque parfaites de Christine Bravo diffusé en 2011 sur NRJ 12, alors qu'il mange dans un restaurant de Las Vegas avec son fils. Il se joue alors de Christine Bravo en se faisant passer pour Michael Keaton.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Je t'aime trop (1978)
  • Pleure sous la pluie (1978)
  • De retour de vacances[18] (1979)
  • Oh! Sylvie (1979)

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b certaines sources indiquent à tort 12-08-1951 p. ex. http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb11912520j/PUBLIC
  2. Il compose aussi pour les autres (cf. Musique)
  3. De retour de vacances sur Bide et Musique.
  4. Je t'aime trop/Pleure sous la pluie sur Bide et Musique
  5. Julien Lepers : VIDEO : Il fait de la pub à la radio !, consulté le 19 avril 2013.
  6. Julien Lepers aimerait présenter le JT, consulté le 19 avril 2013.
  7. Le Prix Iznogoud 2011 est décerné à Jean Tabary, Sud Ouest, 24 août 2011.
  8. Les fautes de français ? : Plus jamais !, Michel Lafon, 3 novembre 2011, (ISBN 978-2749915043)
  9. « Liss dans la vallée des livres: Les fautes de Français ? Plus jamais ! de Julien Lepers » (consulté le 8 février 2014)
  10. « MAUVAISES MANIERES ? CA SUFFIT »
  11. http://www.french-corporate.com/french-corporate/531/918/878/531918878-GUILOR.html
  12. Julien Lepers : VIDEO : Il fait de la pub à la radio !, consulté le 19 avril 2013.
  13. Julien Lepers à la Foire, consulté le 19 avril 2013.
  14. Interview Michael Keaton et Questions pour un champion avec Julien Lepers, consulté le 19 avril 2013.
  15. Les vacances presque parfaites de Christine Bravo (NRJ12) : Julien Lepers ou Michael Keaton ? Christine Bravo est perdue... , consulté le 19 avril 2013.
  16. « Julien Lepers : "Les motards qui font trop de bruit ont certainement des problèmes sexuels" », Philippe Vandel, émission Tout et son contraire, sur www.franceinfo.fr, 2e extrait - 10 novembre 2014.
  17. « Eurovision: France 3 fait confiance à un improbable duo », www.lexpress.fr - consulté le 19 avril 2013.
  18. Julien Lepers - De Retour de Vacances, YouTube, consulté le 19 avril 2013.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]