Format 16/9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 16/9.

Le format 16/9, 16:9 ou (1,77:1), désigne un format d'image (proportions), et les téléviseurs (dits télévisions) au « format large ». Dans ce format, la largeur de l'écran vaut les 16/9èmes de sa hauteur. Il s’agit d’un format adopté sur le plan mondial. Il remplace le format historique de la télévision 4:3 (4/3 ou quatre tiers) adopté depuis les années 1950.

La valeur 16/9 a été adoptée pour proposer un compromis utile lors de la télédiffusion de films de cinéma à la télévision et s'adapte mieux à la perception oculaire humaine dite panoramique.

Apparu avec la norme de télédiffusion analogique D2 Mac dès 1988, ce format a été adopté en premier lieu au plan européen à partir du début des années 1990[1] puis sur le plan mondial. Il est intimement lié au normes de TVHD (HD Mac, DVB-T, DVB-S2, xDSL TV…).

Le format 16/9 est également exploité pour l’édition vidéo sur les formats numériques : DVD vidéo, Blu-ray, VOD

À partir de la fin des années 2000, le format 16/9 a aussi été massivement adopté par les fabricants d'écrans d'ordinateur[2] bien qu'inapproprié à la majorité des usages (ex: bureautique, navigateur web) qui en est fait[3].

Proportions[modifier | modifier le code]

Le format 16/9 représente un rapport de (1,77:1):1[4] entre la largeur et la hauteur de l’image. Ces proportions ont été calculées à partir du format historique 4/3 (de rapport 1,33:1) en multipliant par elles-mêmes (au carré), les deux valeurs : 4² = 16 et 3² = 9. Ce compromis[5] permet de limiter le recadrage et les bandes noires à l’écran pour les films réalisés dans d’autres formats (1,66:1, 1,85:1, 2,35:1…). Toutefois, sans anamorphose ou format large anamorphosé (déformation de l’image d’origine en plein écran) et sans recadrage (vidéo), les émissions et programmes réalisés au format historique 4/3 engendrent sur un téléviseur 16/9, des bandes latérales et verticales noires, appelé format Pillarbox (en) en référence aux boîtes aux lettres britanniques qui semblent encadrer l'image (à l'inverse, voir letterbox).

De plus en plus de films cinématographiques, téléfilms et émissions de télévision sont réalisés ou artistiquement conçus pour s’adapter au format 16/9 (le réalisateur tient compte de l’image plus large des salles de cinéma ou plus « hautes » pour la télévision et l’édition vidéo).

Affichage sur un écran 16/9
Format Image Television Cinema.jpg

Un écran de télévision au format 16/9 peut donc afficher les films tournés au format 1,66:1 ou 1,85:1 lesquels représentent l’essentiel de la production cinématographique, sans trop de rognage ou de perte d'image.

Pour ces formats soit on rogne très légèrement pour recadrer en 16/9, soit des bandes noires de très petites largeurs apparaissent (à gauche et à droite dans le cas du 1,66:1, en haut et en bas dans le cas du 1,85:1). Ces bandes noires étaient la plupart du temps invisibles sur les écrans cathodiques à cause de l'overscan que la plupart des constructeurs utilisaient. Elles sont désormais souvent visibles sur les écrans plats lorsqu'on lit un dvd par exemple.

Pour les films tournés en 70 mm 2,21:1 CinemaScope 2,35:1 (21:9) et 2,39:1 voir Cinérama 2.55:1 ou 70 mm anamorphique 2.75:1 (Ben Hur) soit on affiche toujours des bandes noires en haut et en bas, nettement plus étroites que sur un téléviseur 4/3 en format respecté, soit l'image est rognée/recadrée sur les côtés (Pan and scan), soit on affiche plus d'image en hauteur que la version cinéma (cas des tournages en Super35 voir en numérique openMate).

Sur le même principe, les films au format dit « standard », films muets ou parlants d’avant les années 1960 et films récents par choix artistique tournés respectivement aux formats 1,33:1 et 1,375:1, présentent des bandes noires verticales à gauche et à droite de l'écran, dans le respect de leur format et cadrage d’origine. Ils sont aussi parfois recadré en 14/9.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Douze renoncent à une norme européenne. (D2 Mac). L'Humanité 18 juin 1993
  2. Bientôt des PC en 15,6 pouces et 16/9 Tom's hardware 28 septembre 2007
  3. Format d’écrans : je n’aime pas le 16:9 (et ce n’est pas adapté au Web) Blog 04/01/2012
  4. (1,77:1) ⇔ 1,777… (voir Développement décimal périodique)
  5. TV 4/3 et 16/9.

Voir aussi[modifier | modifier le code]