1869

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1869 (MDCCCLXIX en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour l'année -1869, voir -1869.

Années :
1866 1867 1868  1869  1870 1871 1872

Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Nouveau-Brunswick, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

17 novembre : ouverture du canal de Suez.
  • 5 juillet : le bey de Tunis remet la gestion de ses finances à une commission internationale. Mustapha Khaznadar, le Premier ministre, cherche en vain à emprunter de nouveau et doit accepter une commission financière internationale chargée de gérer la dette. Cette commission est composée de deux Français, deux Britanniques et deux Italiens, ainsi que d’un comité exécutif où siègent deux Tunisiens et un Français. Il apparaît rapidement que l’élimination de Khaznadar est le préalable à tout redressement financier.
  • Octobre : l’Asante avance vers la région côtière, jusqu’à Axim (en). Plusieurs Européens sont capturés par les Ashanti et emmenés à Kumasi. Ils ne seront délivrés que cinq ans plus tard par l’expédition organisée par sir Garnet Wolseley qui brûlera la capitale ashanti.
  • 15 novembre : les Italiens de la Compagnie Rubattino s’installent à Assab, en Éthiopie.
  • 17 novembre : ouverture du canal de Suez. L’impératrice Eugénie, depuis son yacht L'Aigle, prend la tête du premier cortège de navires qui franchissent le canal construit par Ferdinand de Lesseps en Égypte. Avec l'ouverture du canal de Suez, les côtes de la mer rouge et ses débouchés acquièrent une importance considérable, et sont livrées à la convoitise des nations européennes dont l'Italie, le Royaume-Uni et la France.


  • Royaumes interlacustres : mort du moukama Kamurasi, souverain du Bounyoro. Au milieu du siècle, il a lutté contre la prédominance du Bouganda en intensifiant les relations commerciales avec Zanzibar et Khartoum. Son successeur Chwa II Kabarega doit s’imposer face à des prétendants rivaux pendant plus d’un an. Il institutionnalise le déplacement de sa cour à travers les provinces pour mieux les contrôler et nomme à leur tête des chefs qui ne sont pas ses parents directs. Il crée une armée permanente et nationale composée de professionnels (abarusura) et attaque ses voisins. Il resserre les liens avec Khartoum, mais les ambitions du khédive Ismaïl et de la Grande-Bretagne accélèrent la décadence de son royaume (fin de règne en 1899).
  • Soudan : Muhammad al-Bulalawi est chargé par le khédive d'Égypte de soumettre les princes marchands du haut Nil et de leur faire reconnaître la souveraineté égyptienne.

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 10 avril : fin de la « guerre des Dix Ans » à Cuba. La suppression de la représentation de Cuba aux Cortes de Madrid et les monopoles favorisant l’industrie métropolitaine avait déclenché en 1868 une insurrection générale. Les insurgés sont battus, mais l’Espagne accorde une certaine autonomie à l’île.


Asie et Pacifique[modifier | modifier le code]

10 mai : bataille navale de Hakodate
  • 4 - 10 mai : les derniers partisans du shogun, retranchés à Hakodate et soutenus par la France, capitulent.
  • 16 août : en Chine, l’armée impériale met un terme à la révolte des Nian qui pillait régulièrement depuis 15 ans la Chine du Nord.


  • L'Alliance israélite universelle crée l'école agricole de Mikveh Israîl près de Jaffa à l'instigation de Charles Netter, un de ses fondateurs. Les autorités ottomanes octroient des terres à l’Alliance. De cette école vont sortir des générations d’agriculteurs juifs qui sauront faire « fleurir le désert ».
  • Irak : la nomination de Midhat Pacha, grand administrateur et réformateur ottoman comme gouverneur de Bagdad, annonce le retour au centralisme dans une province qui connaît une résurgence de la corruption et du tribalisme. Le gouverneur de Bagdad travaille à réorganiser l’administration, à instaurer un enseignement laïque et à sédentariser les tribus.

Europe[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : 1869 en France, 1869 en Italie et 1869 en Suisse.
  • 1er juin (Espagne) : les Cortes adoptent une Constitution monarchiste. Depuis les élections de janvier, les démocrates monarchistes sont majoritaires aux Cortes face aux républicains et aux tenants de l’absolutisme. Cependant, cette Constitution suscite immédiatement l’opposition fédéraliste, que renforce la nomination de Francisco Serrano comme régent et de Prim y Prats comme chef de gouvernement le 18 juin.
  • Juillet : en Irlande, séparation de l’État et de l’Église anglicane. La loi octroie à l’État les possessions de l’Église anglicane, principal propriétaire foncier de l’île.
  • 21 novembre: assassinat à Moscou de l'étudiant Ivanov.
    • Rencontre à Genève de Bakounine et de Serge Netchaïev (rédacteur du Catéchisme révolutionnaire). Netchaïev rentre à Moscou en août où il fonde une société secrète « la Vindicte du peuple », qui exécute pour trahison l’un de ses membres, l’étudiant Ivanov (cf. Dostoïevski, Les Démons).


Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1869[modifier | modifier le code]

Décès en 1869[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Martin, Daniel Royot, Histoire et civilisation des États-Unis : Textes et documents commentés du XVIIe siècle à nos jours, Armand Colin,‎ 2005 (présentation en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :