John Wiley & Sons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Wiley & Sons, Inc.
Repères historiques
Création 1807
Fondateur(s) Charles Wiley
Fiche d’identité
Statut Éditeur indépendant
Siège social Hoboken (New Jersey)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Collection(s) Dummies
Filiale(s) Blackwell Publishing
Effectif 5 100 (2012)
Site officiel wiley.com
Données financières
Chiffre d’affaires en augmentation 1800 millions $ (2012)
Principaux concurrents
Reed Elsevier

John Wiley & Sons, Inc. (ou Wiley) est une maison d'édition américaine spécialisée dans la publication de revues scientifiques, d'ouvrages techniques, universitaires et encyclopédiques. Fondée en 1807, Wiley génère un chiffre d'affaires de près de deux milliards de dollars[1] en 2012, essentiellement aux États-Unis.

Wiley est réputée pour sa collection Dummies (en français : Pour les nuls) adaptée dans le monde entier[2] et sa collection de guides touristiques Frommer's.

Histoire[modifier | modifier le code]

Wiley fut fondée en 1807 lorsque Charles Wiley, le père de John Wiley, ouvre une imprimerie à Manhattan. Wiley est la plus ancienne entreprise d'édition indépendante américaine encore en activité[3]. Elle publia plusieurs grandes figures littéraires américaines au XIXe siècle comme James Fenimore Cooper, Washington Irving, Herman Melville et Edgar Allan Poe, en plus de publications juridiques, religieuses ou documentaires. Après 1867, Wiley abandonne la publication de titres littéraires pour se concentrer sur le domaine scientifique, technique et de l'ingénierie. La société est renommée John Wiley & Sons en 1876, lorsque le second fils de John Wiley, William H. Wiley, s'associe à son frère Charles pour poursuivre l'œuvre de leur père. Depuis la création des Prix Nobel en 1901, Wiley et ses filiales ont publié les travaux de plus de 350 lauréats, couvrant toutes les disciplines récompensées[4].

En novembre 2006, John Wiley & Sons fait l'acquisition de Blackwell Publishing. La fusion est effective en février 2007, à un prix d'achat de 572 millions de livres sterling.

Wiley est actuellement dirigée par un conseil d'administration indépendant et les descendants de Charles Wiley y siègent encore.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « John Wiley & Sons achète l’éditeur Blackwell », sur livreshebdo.fr
  2. En France, la licence est reprise par les éditions First (Groupe Editis).
  3. « History », John Wiley & Sons, Inc.,‎ 2008 (consulté en 4 février 2008)
  4. « News », John Wiley & Sons, Inc.,‎ 2008 (consulté le 24 avril 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]