Antonio Fuentes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fuentes.
Antonio Fuentes

Antonio Fuentes y Zurita, né le 15 mars 1869 à Séville (Espagne), mort le 9 mai 1938 à Séville, était un matador espagnol.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il avait commencé sa carrière dans la cuadrilla de « Cara Ancha », puis devint dès après son alternative prise en 1893 l’une des principales figuras (« vedettes ») du toreo, à tel point que « Guerrita » prononça à son sujet sa célèbre sentence : « Après moi, personne ; et après personne, Fuentes ».

Il était considéré comme un torero « corto » (« court »), c’est-à-dire que son répertoire de passes était limité. Mais il exécutait le toreo de manière si élégante et artistique que la qualité de l’exécution compensait largement ce manque de répertoire. À l’estocade, si dans ses premières années il pêcha souvent, après une grave blessure survenue à Saragosse le 14 octobre 1903, il adopta une manière d’estoquer, de « dentro a fuera » (« de l’intérieur vers l’extérieur ») qui lui permit de faire de grandes estocades quasiment à coup sûr.

Il se retira officiellement en 1908, mais en réalité continua à participer à quelques corridas par an jusqu’en 1914, année où il prit une retraite définitive après une corrida à la Plaza de las Arenas à Barcelone le 31 mai, aux côtés de Rafael « El Gallo » et Luis Freg, face à des taureaux de la ganadería de Concha y Sierra.

Carrière[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste de matadors