Wall Street

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wall Street (homonymie).
Panneau indiquant Wall Street
Broad Street, avec le New York Stock Exchange

Wall Street est le nom d'une rue située dans le sud de l'arrondissement de Manhattan à New York (États-Unis). Wall Street part à l'est de Broadway en direction de l'East River jusqu’à South Street, en traversant une partie du Financial District, un quartier d'affaires.

Au XVIIe siècle, cette rue formait la limite nord de la colonie de Nouvelle-Amsterdam appartenant aux Néerlandais. Ceux-ci y avaient construit un mur fait de rondins de bois et de terre, pour se protéger des indiens Lenape et des colons britanniques. Sans avoir jamais subi l'épreuve des batailles, le mur fut démoli par les Anglais en 1699. À la fin du siècle, pendant quelques décennies le lieu est au cœur de la rivalité financière entre New York et Philadelphie et finit par l'emporter.

Avec le temps, Wall Street a fini par désigner l’ensemble du quartier[1] ainsi que la plus importante bourse du monde, le New York Stock Exchange (NYSE). Par métonymie, l’expression renvoie aujourd’hui au monde de la finance new-yorkaise.

Le rôle originel de Wall Street est de financer les entreprises. La plus importante augmentation de capital de l'histoire y a été réalisée par Petrobras pour 70 milliards de dollars en septembre 2010.

La rue a donné son nom au Wall Street Journal, quotidien économique dont l'influence est internationale, créé dans cette rue par Charles Dow et Eddie Jones sept ans avant l'indice Dow Jones.

Les origines de Wall Street[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire des bourses de valeurs.

L’histoire de Wall Street remonte au XVIIe siècle, à l’époque où la future ville de New York appartenait à l’empire colonial néerlandais d’Amérique. La ville s’appelait alors « La Nouvelle Amsterdam » (principalement établie sur l'île de Manhattan), et la colonie était baptisée « Nouvelle-Néerlande ». Bien que le nom « Wall street » (signifiant « rue du mur » en anglais) tienne de l’existence d’un seul et même mur, à la place de la rue actuelle, les plans de la Nouvelle Amsterdam montrent deux noms différents pour cette rue. Quoi qu’il en soit, « De Waal Straat » (nom néerlandais) ne se rapporte pas à un mur, mais à un important groupe de colons qui participèrent à la création de la Nouvelle Amsterdam : des Wallons francophones, puisque étymologiquement, en néerlandais, un Wallon se dit « Waal ». En effet, vers 1630, la population totale de Nouvelle-Néerlande était de 300 personnes, dont une grande majorité de Wallons. Environ 270 personnes vivaient autour du Fort Amsterdam chargé de protéger la nouvelle ville, exerçant pour la plupart le métier de fermier.

Durant le XVIIe siècle, Wall Street forma la frontière nord de la Nouvelle Amsterdam. Dans les années 1640, de simples piquets et des planches désignaient parcelles et residences dans la colonie. Plus tard, sur ordre de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales, avec l’aide d’esclaves venus d'Afrique noire, les Néerlandais bâtirent une palissade plus solide. À cette époque, la deuxième Guerre anglo-néerlandaise faisait rage, un mur de quatre mètres de haut fut créé en 1653.

Lorsque les Britanniques prirent la possession de la Nouvelle-Néerlande en 1664, qu’ils rebaptisèrent New York — en l’honneur du Duc d’York, frère du roi Charles II le mur fut consolidé, de manière à assurer la défense de la ville contre les assauts des différentes tribus indiennes. La Nouvelle Amsterdam devint « New York » (« la nouvelle York »). Le mur fut finalement démantelé en 1699. Malgré le fait que le nom original faisait référence aux Wallons qui avaient contribué à la création de la ville de New York, « Wall Street » fut repris en mémoire du mur érigé à cet endroit autrefois (« wall » signifiant « mur » en anglais).

À la fin du XVIIIe siècle, on trouvait un platane d'Occident (« buttonwood tree » en anglais) situé à l'emplacement de l'actuel numéro 68 de la rue, sous lequel traders et spéculateurs se rassemblaient pour commercer. En 1792, les traders formalisèrent leur union avec l’« accord de Buttonwood » (« accord du platane »), en souvenir de cet arbre sous lequel ils avaient commencé leur échanges. Cet acte signa la naissance officielle de la bourse de Wall Street sous son nom actuel : le NYSE.

C'est la promotion des actions industrielles par Charles Dow et Eddie Jones, à partir de 1882, qui est à l'origine de la croissance du marché boursier américain jusque-là essentiellement réservé aux actions des banques et des chemins de fer.

En 1889, le journal originel de la bourse de New York, Customers' Afternoon Letter (« Lettre de l’après-midi des clients » littéralement) devient le Wall Street Journal, en référence au nom de la rue actuelle. Ce média de la presse écrite, publié dans la ville de New York, existe toujours et possède une grande influence dans le monde des quotidiens économiques. Il fut pendant longtemps le journal le plus lu des États-Unis d’Amérique, bien que désormais second après USA Today. Il appartient au Dow Jones and Company.

Principaux édifices de Wall Street[modifier | modifier le code]

Façade du Federal Hall, Wall Street

La rue de Wall Street présente plusieurs édifices intéressants, dont plusieurs sont classés au patrimoine historique de la ville de New York. Federal Hall est, avec le National City Bank Building, le plus ancien de l'artère. Inscrit sur le National Register of Historic Places et placé sous la responsabilité du National Park Service, il a été construit en 1842 pour remplacer l'ancien hôtel-de-ville de New York. Le bâtiment a changé plusieurs fois de fonctions et accueille aujourd'hui des expositions. Une statue de George Washington devant l'entrée rappelle que c'est là que le premier président américain prononça son serment d'investiture en 1789. Son architecture de style Greek Revival contraste avec les gratte-ciel environnants.

Faits notables[modifier | modifier le code]

Un attentat à Wall Street le fit 38 morts et 200 blessés, les coupables ne furent jamais arrêtés.

Le mercredi , sous la direction du réalisateur Michael Moore, le groupe de rock Rage Against the Machine a joué son titre Sleep now in the fire devant les portes de la bourse de Wall Street afin de tourner son vidéoclip. Créant un mouvement de foule dans la rue et se produisant sans autorisation, le groupe contraint les forces de l'ordre à intervenir afin de mettre un terme aux troubles.

Principaux bâtiments situés dans la rue
Nom Date Hauteur Étages Architecte Fonctions Lien web
1 One Wall Street 1931 199 50 Ralph Thomas Walker Bank of New York [1]
11 11 Wall Street 1922 79 23 Trowbridge & Livingston New York Stock Exchange [2]
14-16 Banker's Trust Company Building
14 Wall Street
1912 165 29 Shreve, Lamb & Harmon Associates,
Trowbridge & Livingston
Banker's Trust Company [3]
23 JP Morgan and Cie Building 23 Wall Street 1914 - 3 - - [4]
28 Federal Hall 1842 - 2 Town & Davis Mémorial [5]
30 United States Assay Office Architect 1919-1953 - 12 York & Sawyer Seaman's Bank for Savings [6]
37 Trust Company of American Building 37 Wall Street 1907 97 25 Francis Hatch Kimball US Trust Company [7]
40 40 Wall Street
Trump Building
1930 283 70 Craig Severance Trump Building [8]
45 45 Wall Street 1959 110 28 Voorhees, Walker, Smith & Smith Atlantic Mutual Insurance Company and U.S. Trust
appartements
[9]
48 Bank of New York Building 1928 156 31 Benjamin Wistar Morris appartements [10]
55 National City Bank Building
Cipriani Wall Street
1841-1910 40 9 Isaiah Rogers
McKim, Mead et White
Regency Wall Street Hotel
Appartements
[11]
60 60 Wall Street
JP Morgan Building
1989 225 55 Kevin Roche, John Dinkeloo Morgan Bank [12]
63 Brown Brothers Harriman and Company
The Crest
1929 123 34 Delano, Aldrich, Matsui Banque, appartements [13]
67 Munson Building 1921 - 26 Kenneth M. Murchison Bureaux, appartements [14]
74 Seamen's Bank for Savings 1927 - 20 Benjamin Wistar Morris - [15]
80 Tontine House - 49 13 Clinton & Russell - [16]
99 99 Wall Street 1931 - 25 Schwartz & Gross - [17]
120 120 Wall Street 1931 122 33 Eli Jacques Kahn Associations [18]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Profile of Manhattan Community Board 1 », Municipalité de New York (consulté en 12-04-2008) [PDF]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Charles R. Geisst, Wall Street: A History from Its Beginnings to the Fall of Enron, Oxford University Press, Oxford, 2004, [lire en ligne]
  • (en) John Moody, The Masters of Capital: A Chronicle of Wall Street, Yale University Press, Yale, 1921, [lire en ligne]
  • (en) Edwin J. Perkins, Wall Street to Main Street: Charles Merrill and Middle-class Investors, 1999
  • (en) Robert Sobel, The Big Board: A History of the New York Stock Market, 1962
  • (en) Robert Sobel, The Great Bull Market: Wall Street in the 1920's, 1968
  • (en) Robert Sobel, Inside Wall Street: Continuity & Change in the Financial District, 1977

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

40° 42′ 23″ N 74° 00′ 34″ O / 40.70639, -74.00944 ()