Pierre Vaultier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Vaultier
Image illustrative de l’article Pierre Vaultier
Pierre Vaultier en octobre 2017.
Contexte général
Sport Snowboard
Période active 2005 — 2020

2021 —

Site officiel www.pierrevaultier.com
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Pierre Vaultier
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Nationalité France
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Briançon
Taille 1,86 m (6 1)
Poids de forme 77 kg (169 lb)
Club EMHM - Serre Chevalier Snowboard
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 2 0 0
Championnats du monde 1 0 0
Coupe du monde (globes) 6 2 2
Coupe du monde (épreuves) 22 12 1

Pierre Vaultier, né le à Briançon dans les Hautes-Alpes, est un snowboardeur français, spécialiste du snowboardcross, entre 2005 et 2020[1]. Il est double champion olympique de snowboardcross en aux Jeux olympiques de Sotchi puis en aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Il remporte le titre mondial le 12 mars 2017 à Sierra Nevada et s'adjuge six fois le globe de cristal de sa discipline en Coupe du monde, entre 2008 et 2018. Il annonce la fin de sa carrière sportive en décembre 2020. Mais le 20 novembre 2021, il annonce implicitement son retour à la compétition.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts internationaux[modifier | modifier le code]

Il a commencé le snowboard à l'âge de six ans à Serre Chevalier[2]. En 1997, il débute en compétition. Il intègre l'équipe de France jeune en 2004 puis senior un an plus tard. Il a évolué dans le club « Écrins Snowboard » de Puy-Saint-Vincent (Hautes-Alpes). Il a participé aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin et aux X Games en 2007. Le 13 mars 2008, il remporte le globe de cristal de la discipline en terminant second lors de la dernière manche de coupe du monde à Chiesa in Valmalenco[3]. Le , il chute à l'entraînement à Serre Chevalier et souffre d'une fracture lombaire[4]. Opéré à Grenoble, il rate la majeure partie de la saison alors qu'il était en tête de la coupe du monde à la suite de sa victoire lors de la première épreuve de Chapelco en Argentine. Il évolue depuis 2012 dans le club de Snowboard de Serre Chevalier[2]

2010 : retour au sommet[modifier | modifier le code]

Après une saison 2009 marquée par sa blessure, Pierre Vaultier entame la Coupe du monde 2010 à Chapelco en Argentine avec une victoire devant Seth Wescott. Il n'en reste pas là puisqu'il ajoute trois autres victoires cet hiver-là à Telluride, Veysonnaz et au Québec à Stoneham, ainsi qu'une seconde place à Bad Gastein. Ses performances lui permettent à deux étapes de la fin de la coupe du monde de remporter le globe de la spécialité pour la seconde fois de sa carrière, et le désigne logiquement favori des Jeux olympiques de Vancouver[5]. Finalement, il prend la neuvième place à Vancouver. Il remporte cinq manches de Coupe du monde lors de cette saison et se classe second au général de la Coupe du monde de snowboard derrière l'autrichien Benjamin Karl (7 050 points contre 5 800 points pour le français).

En 2011, il intègre l'Équipe de France militaire de ski. Il est sergent[6].

Il termine deuxième du classement général de la Coupe du monde de snowboardcross 2011 au cours d'une saison perturbée par une fracture du péroné droit[7].

Le 14 mars 2012, il remporte la Coupe du monde de snowboardcross lors de l'épreuve de Valmalenco au cours de laquelle il se fracture l'astragale et la malléole de la cheville droite[8].

Pierre Vaultier court, depuis le début, de la saison 2012-2013 sous les couleurs de Serre Chevalier, dont il est l'un des principaux ambassadeurs.

Il est étudiant à l'Université Grenoble-Alpes[9].

Titres olympiques et mondiaux[modifier | modifier le code]

Le 21 décembre 2013, il est victime d'une déchirure du ligament croisé antérieur du genou droit lors de la manche de coupe du monde de Lake Louise. Il part alors en rééducation et prend le risque de ne pas se faire opérer afin de tenter de participer aux Jeux olympiques de Sotchi en février 2014[10]. Malgré un genou blessé, il court avec une attelle[11] et remporte le 18 février 2014 la médaille d'or lors de la finale du snowboardcross aux Jeux olympiques de Sotchi et décroche son premier titre olympique. Lors de cette compétition, il remporte tous ses runs et devance le Russe Nikolay Olyunin lors de la finale.

Le 12 mars 2017, il devient pour la première fois de sa carrière champion du monde devant l'Espagnol Lucas Eguibar à l'occasion des Mondiaux de Sierra Nevada, remportant ainsi le dernier titre qui manquait à son palmarès[12].

En 2018, il est favori pour obtenir un nouveau titre olympique aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Après avoir signé le meilleur temps des qualifications[13], Pierre Vaultier est impliqué dans une chute collective en demi-finale mais parvient à se relever et à passer la ligne troisième, se qualifiant pour la finale. Il obtient un nouveau titre olympique après une épreuve finale maîtrisée de bout en bout, devançant l'Australien Jarryd Hughes et l'Espagnol Regino Hernández[14],[15],[16],[17].

Le 30 janvier 2019, Pierre Vaultier est contraint de déclarer forfait pour les championnats du monde organisés à Park City en raison d'une lourde chute sur la tête survenue à l'entraînement[18]. Il décide par la suite de ne pas participer aux dernières étapes de la Coupe du Monde et de mettre fin à sa saison, bien qu'ayant récupéré de la commotion cérébrale dont il avait été victime fin janvier[19]. Cependant, le Français se blesse à nouveau au genou droit en juin et entame alors une longue période de convalescence qui nécessite quatre opérations chirurgicales pour soigner une arthrite à son genou[20],[21]. Il est absent de la saison de Coupe du Monde 2019-2020 et ne revient sur la piste d'entraînement qu'en février 2020, déclarant à cette occasion qu'il espérait revenir à la compétition pour la saison 2020-2021[22].

Le , il annonce qu'il met un terme à sa carrière sportive, souffrant d'une arthrite inflammatoire du genou droit depuis [23].

Après avoir mis un terme à sa carrière depuis presque un an, il annonce sur son compte Instagram qu’il va faire son retour sur les pistes, en 2021-2022.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Snowboardcross
JO 2006
Turin
35e
JO 2010
Vancouver
09e
JO 2014
Sotchi
Médaille d'or, Jeux olympiques Or
JO 2018
Pyeongchang
Médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Snowboardcross
Mondiaux 2007
Arosa
41e
Mondiaux 2009
Gangwon
Abs.
Mondiaux 2011
La Molina
05e
Mondiaux 2013
Stoneham
04e
Mondiaux 2015
Kreischberg
14e
Mondiaux 2017
Sierra Nevada
Médaille d'or, monde Or

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 2e en 2010.
  • 6 globes de cristal du snowboardcross  :
  • 81 départs.
  • 35 podiums dont 22 victoires en snowboardcross.

Différents classements en coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison Général Snowboardcross
Position Points Position Points
2006 13e 1 632
2007 35e 1 700 3e 1 700
2008 3e 5 180 1er 5 180
2009 69e 1 120 21e 1 120
2010 2e 5 800 1er 5 800
2011 6e 3 210 2e 3 210
2012 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 1er 3 852
2013 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 9e 1 548
2014 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 55e 0115
2015 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 14e 0600
2016 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 1er 5 140
2017 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 1er 4 450
2018 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 1er 7 460
2019 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 40e 0145
2020 Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Saison Snowboarcross
2006-2007 Stoneham
2007-2008 Valle Nevado
Sungwoo
Stoneham
2008-2009 Chapelco
2009-2010 Chapelco
Telluride
Veysonnaz
Stoneham
La Molina
2010-2011 Telluride
Saison Snowboarcross
2011-2012 Telluride
Blue Mountain
Stoneham
2012-2013 Sierra Nevada
2015-2016 Feldberg
Sunny Valley
2016-2017 Feldberg
La Molina
Veysonnaz
2017-2018 Feldberg
Bansko

Autres victoires[modifier | modifier le code]

Championnat de France[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or : Vainqueur en 2005, 2007, 2010, 2011, 2016 et 2018.

Derby de La Meije[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pierre Vaultier dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  2. a et b Fiche de carrière sur www.pierrevaultier.com « Copie archivée » (version du 24 février 2010 sur l'Internet Archive)
  3. Fiche de carrière sur www.les-sports.info
  4. Saison compromise pour Pierre Vaultier sur www.briancon-web.com
  5. Vaultier au sommet, lequipe.fr, 22 janvier 2010, consulté le 22 janvier 2010.
  6. [1]
  7. Snowboardcross-CM Anthonioz, 3e, Vaultier, 4e, fr.sports.yahoo.com, 18 mars 2011, consulté le 27 mars 2011.
  8. Coupe du monde de snowboardcross: Vaultier enlève son 3e globe mais se blesse, www.lexpress.fr, 14 mars 2012, consulté le 14 mars 2012.
  9. Delphine Dauvergne, « JO d’hiver 2018 : qui sont les lycéens et les étudiants français en lice ? », dans L'Étudiant, le 8 février 2018, consulté sur www.letudiant.fr le 12 février 2018
  10. Sotchi 2014: Le pari fou de Pierre Vaultier, le «Falcao des neiges» www.20minutes.fr
  11. www.ouest-france.fr JO - Snowboardcross. Pierre Vaultier en or !
  12. « Pierre Vaultier remporte le titre de champion du monde de snowboardcross - Snowboard - ChM (H) », sur L'Équipe (consulté le )
  13. « Pierre Vaultier domine avec autorité les qualifications du snowboard cross », L'Équipe, (consulté le ).
  14. L. A., « Pierre Vaultier conserve son titre olympique en snowboard cross », L'Équipe, (consulté le ).
  15. Clément Martel, « JO d’hiver 2018 : le snowboarder Pierre Vaultier, double champion olympique, un stratège en or : Déjà sacré à Sotchi, le Haut-Alpin a gardé son titre olympique de snowboardcross mercredi. Un aboutissement pour ce perfectionniste », Le Monde, (consulté le ).
  16. Eric Bruna, « JO 2018 : Pierre Vaultier avait « une bonne étoile » », Le Parisien, (consulté le ).
  17. « JO 2018 - Snowboard Cross : Pierre Vaultier reste au sommet de l'olympe », sur sport.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  18. « Pierre Vaultier forfait pour les Championnats du monde après une chute à l'entraînement - Snowboard - ChM », sur L'Équipe (consulté le )
  19. « Le double champion olympique Pierre Vaultier met un terme à sa saison - Snowboard - CM (H) », sur L'Équipe (consulté le )
  20. « Pierre Vaultier à nouveau blessé - Snowboard », sur L'Équipe (consulté le )
  21. « Coupe du monde de snowboard : saison compromise pour Pierre Vaultier - Snowboard - CM », sur L'Équipe (consulté le )
  22. « Après sa blessure au genou droit, Pierre Vaultier est enfin de retour sur les pistes - Snowboard », sur L'Équipe (consulté le )
  23. Le double champion olympique Pierre Vaultier met un terme à sa carrière !, sur Le Dauphiné Libéré, 10 décembre 2020 (consulté le 11 décembre 2020).
  24. [2]
  25. Décret du 11 avril 2018 portant nomination , Legifrance.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :