1995 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France

Événements de l'année 1995 en France.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 26 mars : entrée en vigueur des Accords de Schengen, ouverture des frontières, abolition des barrières douanières.
  • 30 mars : inauguration de la Bibliothèque nationale de France (BNF) - site François Mitterrand, conçue par l'architecte Dominique Perrault dans le XIIIe arrondissement (quartier Tolbiac) à Paris. Le bâtiment est constitué de quatre tours en forme de livres demi-ouverts autour d'une esplanade de 60 000 mé. Il abrite 10 millions de volumes et propose 3 600 places de lecture. La BNF se place au deuxième rang des plus grandes bibliothèques du monde et son coût de construction s'est élevé à 1,2 milliard d'euros.

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 11 juillet : Assassinat à Paris du Cheikh Abdelbaki Sahraoui. Imam dans une mosquée du 18e arrondissement, il était le père fondateur du FIS, mouvement islamiste en guerre contre le pouvoir militaire algérien.
  • 16 juillet : discours de Jacques Chirac prononcé lors des commémorations de la Rafle du Vélodrome d'Hiver [5].
  • 21 juillet : Accord sur un nouveau rééchelonnement de 7,5 milliards de dollars la dette extérieure de l'Algérie.
  • 25 juillet : Attentat meurtrier (8 morts) à la station RER Saint-Michel, commis par des islamistes algériens : début d'une vague d'attentats. Jean-Louis Debré, alors ministre de l'intérieur, annonce la réactivation du plan Vigipirate. Cette série d'attentat oblige le gouvernement à restreindre l'accès aux frontières, revenant sur les Accords de Schengen entrés en vigueur quelques mois plus tôt.
  • 31 juillet : le Parlement français adopte la révision constitutionnelle portant sur l'extension du champ d'application du référendum, l'instauration d'une session parlementaire unique de neuf mois pour les deux assemblées et la réduction de l'immunité des députés et des sénateurs.

Août[modifier | modifier le code]

  • 17 août : attentat place de l'Étoile à Paris. 16 blessés. Le plan Vigipirate passe au niveau rouge. Le même jour, le gouvernement interdit la publication du livre blanc sur la répression en Algérie publié par le Comité algérien des militants libres de la dignité humaine et des droits de l'homme.
  • 25 août : démission d'Alain Madelin, ministre du Budget après ses déclarations sur les privilèges des fonctionnaires.
  • 26 août : découverte d'une bombe sur la ligne du TGV Sud-est près de Lyon.
  • 31 août : fin de la démolition de la statue de Gargantua au parc d'attractions de Mirapolis

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

  • 7 novembre : remaniement ministériel en France, dit le second gouvernement Juppé.
  • 15 novembre : annonce du « plan Juppé » de réforme de la Sécurité sociale. Dans les jours qui suivent commence un mouvement social de grande ampleur qui va aboutir à l'abandon du plan par le premier ministre Alain Juppé.
Article détaillé : Grèves de 1995 en France.

Décembre[modifier | modifier le code]

Économie & Société[modifier | modifier le code]

  • La France affecte 3 % de son Produit intérieur brut à la défense.
  • Légère décrue du chômage à 10,1 % de la population active.
  • Déficit budgétaire (- 5,5 % du PIB).

Culture[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1995 en musique.

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1995 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1995[modifier | modifier le code]

Autres films sortis en France en 1995[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Naissances en 1995[modifier | modifier le code]

Décès en 1995[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]