Tout simplement noir (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tout simplement noir
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.

Titre original Tout simplement noir
Réalisation Jean-Pascal Zadi
John Wax
Scénario Jean-Pascal Zadi
Kamel Guemra
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 90 minutes
Sortie 2020


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tout simplement noir est une comédie française réalisée par Jean-Pascal Zadi et John Wax, sortie en 2020.

Synopsis[modifier | modifier le code]

JP, un acteur raté d'une quarantaine d'années, développe l'idée d'organiser une grande marche d'hommes noirs à Paris pour protester contre la sous-représentation des Noirs dans la société et dans les médias. Pour soutenir ce projet, il essaie de rencontrer des personnalités influentes de la communauté noire, comme les humoristes Fary et Éric Judor, les rappeurs Soprano et Joey Starr ou encore l'ancien footballeur Vikash Dhorasoo, ainsi que des militants comme la Brigade anti-négrophobie.

Il va vite constater que de nombreux Noirs, même s'ils adhèrent dans un premier temps à son idée, ont des conceptions très différentes de leur identité noire, du fait notamment de leurs expériences personnelles et de leurs origines africaines, caraïbéennes, ou métisses. Il devient difficile de définir ce qu'est un noir et qui est "suffisamment noir" pour pouvoir participer à cette marche. Des afroféministes vont lui demander d'ouvrir sa marche aux femmes noires, des Beurs et des Juifs vont souhaiter s'associer à sa marche. Il va également commettre de nombreuses maladresses qui vont lui aliéner certains soutiens.

En parallèle, il continue à se présenter à des castings dans l'espoir de faire décoller sa carrière d'acteur, mais se voit toujours proposer des rôles très stéréotypés. Fary finit par lui proposer le rôle principal dans un film qu'il compte réaliser.

La marche ne rassemblera finalement qu'un faible nombre de participants, mais permettra à JP de se rapprocher de son père.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

L’équipe du film est venue tourner une journée en Bretagne, à Saint-Malo, en 2019[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Tout simplement noir
Score cumulé
SiteNote
Allociné3.8 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
L'Obs5.0 étoiles sur 5
Libération5.0 étoiles sur 5
Le Figaro4.0 étoiles sur 5
Télérama4.0 étoiles sur 5
Première3.0 étoiles sur 5
Le Monde3.0 étoiles sur 5

En France, le site Allociné propose une moyenne de 3,8/5 à partir de l'interprétation de 32 critiques de presse[3].

Fabrice Pliskin note dans Le Nouvel Observateur, « Sur un thème sensible, la situation des noirs en France, l'acteur et réalisateur Jean-Pascal Zadi a écrit une comédie hilarante. »[4].

Pour Pierre Lunn de Première, Tout simplement noir est « une comédie bordélique dans laquelle la mise en scène ne cache jamais le vrai sujet : la présence des Noirs dans le cinéma français. »[5].

L'accueil des spectateurs penche également vers le positif ; le jour de sa sortie, il est noté 5,6/10 sur le site SensCritique[6].

En outre, Tout simplement noir est apprécié du site des Indigènes de la République, qui publie une lecture critique du film et de sa réception[7].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 760 628 entrées[8] 14

Monde Total mondial 6 162 360 $ - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film référence le film oscarisé Moonlight sortit en 2016, en pointant sa ressemblance avec le film Black Love de Fary.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répliques de Lucien Jean-Baptiste
  2. « Tout simplement noir », sur https://cinema.bretagne.bzh/,
  3. AlloCine, « Tout Simplement Noir: Les critiques presse » (consulté le )
  4. « Jean-Pascal Zadi président ! », sur L'Obs (consulté le )
  5. « Tout simplement noir », sur Premiere.fr (consulté le )
  6. SensCritique
  7. Louisa Yousfi, « Tout simplement noir : Le Figaro a aimé, nous aussi. Où est le vice ? », sur Parti des Indigènes de la République, (consulté le )
  8. « Tout simplement noir », sur JPbox-office.com
  9. « Autour des Nominations 2021 », sur Académie des César (consulté le )
  10. [1]
  11. [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]