Bruno Donnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donnet.
Bruno Donnet
Image illustrative de l’article Bruno Donnet

Naissance (48 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Spécialité Chroniqueur
Médias
Pays France
Radio France Inter (2015-)
Europe 1 (depuis 2017)

Bruno Donnet né le à Paris[1], est un journaliste et chroniqueur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bruno Donnet, né en 1970, obtient en 1993 une maîtrise en « Information et Communication » à l'Université Paris III, et commence sa carrière de journaliste sur Paris Première en 1995, chaîne pour laquelle il est reporter[1].

Il poursuit sur sa lancée en 1997 sur TF1 toujours comme reporter pour Le Monde de Léa, puis sur France 2 à partir de 1998 dans D'un Monde à l'Autre. C'est en 2005 qu'il est recruté par Canal+ comme chroniqueur pour Le Grand Journal, dans lequel il anime toujours une courte chronique de décryptage médiatico-politique, qui changera plusieurs fois de nom (La petite semaine, le petit papier, le point com, et en 2012 le petit mot) mais peu de format : une séquence courte et percutante[réf. nécessaire], illustrant et analysant avec rigueur et sans complaisance[réf. nécessaire] une stratégie politique ou médiatique impliquant l'invité du plateau[1]. Ce faisant, il est parfois considéré comme un pendant « sérieux » de Yann Barthès et son Petit Journal, pour sa part plus axé sur la dérision des modes de communication[1].

Depuis 2012, il anime également quotidiennement l'émission Un an après sur Europe 1, dans laquelle il revient sur les événements de l'année précédente à la lumière de leur évolution (catastrophes, enquêtes, procès, etc.), prenant le contre-pied du principe du « buzz » médiatique éphémère.

À la rentrée 2015, il rejoint France Inter en qualité de chroniqueur une fois par semaine dans l'émission L'instant M de Sonia Devillers. Il intervient également, depuis 2014, dans Médias, le magazine sur France 5, avec deux séquences (Le petit train de la vie de l'invité de la semaine et La semaine médiatique). Entre 2016 et 2017, il intervient dans l'émission de France 2 Actuality, présentée par Thomas Thouroude[2]. À la rentrée 2017, il présente la revue de presse du week-end dans la matinale d'Europe 1.

Pour Acrimed, association de critique des médias, Bruno Donnet pourfend le « mélange des genres » chez les journalistes (dictature du buzz, peopolisation de la politique) tout en le pratiquant[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Hélène Delye, « Bruno Donnet, pas dupe », sur https://www.lemonde.fr, (consulté le 20 novembre 2012).
  2. a et b Julien Salingue, « Bruno Donnet (France Inter) pris les mains dans le pot de gloubi-boulga », sur Acrimed, 12 octobre 2016[consulté le=25 juillet 2018.