Thomas Gilou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilou.
Thomas Gilou
Description de cette image, également commentée ci-après
Thomas Gilou en janvier 2012 à l'avant-première de La Vérité si je mens ! 3
Naissance (63 ans)
Boulogne-Billancourt, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession réalisateur,
scénariste
Films notables Black Mic-Mac
La Vérité si je mens ! (et suites)

Thomas Gilou, né le à Boulogne-Billancourt est un réalisateur et scénariste français qui a connu de grands succès commerciaux avec notamment La Vérité si je mens ! et ses suites.

Petit-fils de Blaise Cendrars, il est également l'auteur d'un livre sur l'Île de Pâques : L'Île de Pâques, voyage au bout de Rapa Nui.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Gilou connaît son premier succès en 1986 avec son premier long métrage Black Mic-Mac, interprété par Jacques Villeret et Isaach De Bankolé, ce dernier remporte le césar du meilleur espoir masculin. Il tourne ensuite Raï, en 1995 avec Tabatha Cash , Samy Naceri et Manu Layotte. Le film remporte le Léopard d'or au festival international de Locarno.

En 1997, il réalise La Vérité si je mens ! qui remporte un succès inattendu avec plus de cinq millions d'entrées en France.

En 1999, il revient avec Chili con carne, dont le personnage principal est joué par Antoine de Caunes. Il y retrouve également Gilbert Melki qui jouait dans La Vérité si je mens !, mais ce film ne remporte cependant pas le même succès que le précédent.

Deux ans plus tard, il réalise La Vérité si je mens ! 2, qui obtient comme le premier opus un grand succès public et critique avec huit millions spectateurs.

Entre-temps il réalise trois documentaires pour la télévision, dont Paroles d'étoiles qui connait un important retentissement.

En 2007, il réunit Gérard Depardieu et Nathalie Baye pour la comédie Michou d'Auber. En 2009, Thomas Gilou sort Victor joué par Pierre Richard.

Il retrouve ensuite l'équipe de comédiens de La Vérité si je mens ! avec un troisième volet, La Vérité si je mens ! 3 qui totalise 4 600 552 entrées.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts et moyens métrages[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Général Lee et ses Teddy Boys (moyen métrage documentaire)
  • 1980 : Rebel Rock ! (court métrage) - coréalisation : Olivier Esmein
  • 1981 : Corina Corina (court métrage)
  • 1984 : La Combine de la girafe (court métrage) avec Pierre Guedj, Rémi Laurent et Jean-Luc Bideau - Prix du Public 1985 du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand (voir palmarès complet) - nomination aux César du meilleur court-métrage de fiction 1985
  • 1987 : Chamane (court-métrage)
  • 1988 : Bob la Châtaigne (court métrage documentaire)
  • Étoiles et Baskets[Quand ?] (court métrage)
  • La Première Planche[Quand ?] (court métrage documentaire sur le surf de 35mn )

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]