Cette page est en semi-protection longue.

Enora Malagré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enora Malagré
Image illustrative de l'article Enora Malagré
Enora Malagré, en 2014.

Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Morlaix, Finistère[1]
Nationalité Drapeau de la France France
Émissions Enora le soir
Touche pas à mon poste !
Derrière le poste
Chaîne C8

Enora Malagré, née le à Morlaix, est une chroniqueuse et animatrice de télévision et de radio française. Elle est chroniqueuse dans Touche pas à mon poste !, animé sur C8 par Cyril Hanouna.

Éléments personnels

Née à Morlaix dans le Finistère en Bretagne[1] d'un père travaillant dans le milieu hospitalier et d'une mère éleveuse de chiens, elle arrive dans les Yvelines à l'âge de dix ans[2]. À sa majorité, elle vit à Paris. Elle abandonne ses études de droit pour s'inscrire au Cours Simon et entamer une brève carrière de comédienne[3], la télévision arrive ensuite par hasard[2], après avoir rencontré des journalistes alors qu'elle était hôtesse d'accueil dans l'entreprise d'Emmanuel Chain[4].

Enora Malagré est ouvertement bisexuelle[5],[note 1]. Elle est en couple avec le DJ Cut Killer de 2001 à 2013[6],[7]. En 2013, elle est en couple avec Gianni Giardinelli[8],[9]. En juin 2016, elle annonce être en couple avec un dénommé Justin, un danseur de breakdance[10],[11].

Carrière

Radio

Pour ses débuts dans les médias, elle précise : « j'ai rencontré celle qui a changé ma vie, Fadia Dimerdji, la cofondatrice de Radio Nova. elle m'a dit : « Tu as une voix de radio, viens chez Nova[2]. » Enora Malagré fait ses premiers pas à la radio en 2004 sur Nova où elle est tantôt chroniqueuse tantôt animatrice pendant six ans. Du 23 août 2010 au 8 juillet 2011, elle coanime, avec Sébastien Cauet, C'Cauet sur NRJ. Elle quittera ensuite NRJ au bout d'un an. À la même période, elle va intégrer l'équipe de Touche pas à mon poste !.

Le et durant un an, elle coanime avec Cyril Hanouna, Hanouna le matin, la matinale de Virgin Radio entre h et h. En juin 2013, elle devient l'un des membres de l'émission On va s'gêner de Laurent Ruquier sur Europe 1. À partir du elle anime la tranche de 21 h sur Virgin Radio (puis 21 h - 23 h), en compagnie de Michael Zazoun, Jean-Michel Maire et Stéphane Bak, dans une émission intitulée Enora le soir[12],[13].

Son émission Enora le soir connaît de faibles audiences (37 000 auditeurs de moyenne) et n'est pas reconduite à la rentrée 2015 ; Enora Malagré quitte donc la station de radio[14]. La dernière émission a lieu le 26 juin 2015.

Télévision

Elle anime sa première émission de télévision sur Arte en 2005, une émission musicale intitulée Juke box memories. Elle est rapidement auteur pour diverses émissions grâce à sa rencontre avec Alain Kappauf[2]. En 2008, elle anime en voix off le jeu Cash ou tâche sur RTL9.

En 2009, elle fait des sketches dans l'émission La mode la mode la mode produite par Mademoiselle Agnès et diffusée sur Paris Première, ce qui, d'après Enora Malagré, marquera réellement ses débuts à la télévision[2]. Dans la foulée, elle anime Pouet Pouet croisette sur cette même chaine. En 2010, elle réalise des chroniques en partenariat avec la marque Schweppes et Radio Nova[15].

Depuis septembre 2010, Enora Malagré est chroniqueuse dans l'émission Touche pas à mon poste !, animée par Cyril Hanouna dont elle est très proche[2], et diffusée sur France 4 puis sur D8. En octobre 2012, elle y est présente tous les jours.

En parallèle à cette émission, elle est aussi chroniqueuse dans Le Bureau des Plaintes sur France 2 en mars 2011 ; sur France 4, elle anime Et toi, est-ce que tu buzz ? ; en février 2011, elle présente, aux côtés de Louise Ekland, Frog & Rosbif, et en juin, elle coprésente Louise contre attaque. En septembre de la même année, elle anime avec Élodie Gossuin, Ça va mieux en le disant toujours sur France 4[16], émission qui disparaît rapidement de l'antenne, faute d'audience.

En décembre 2012, elle coanime avec Cyril Hanouna les Virgin Radio Fans en direct sur Virgin Radio et D17[17], puis à partir de janvier 2013, l'émission Nouvelle Star, ça continue..., le mardi en deuxième partie de soirée sur D8[18]. Elle fait partie des chroniqueurs qui animent Touche pas à mon poste ! à tour de rôle pendant l'été 2013. En 2014, elle présente une nouvelle émission Derrière le poste en prime-time sur D8. L'émission s'intéresse aux coulisses d'événements télévisuels[19] et reçoit des personnalités de la télévision concernées par ces évènements. La première émission est diffusée le vendredi 28 mars et s'avère être un échec, réunissant 2 % du public[20]. Le deuxième numéro, diffusé le jeudi 10 juillet 2014, fait de meilleures audiences : une éventuelle annulation de l'émission envisagé après l'échec du premier numéro, est ainsi évitée[21].

Cinéma

En 2004, elle tourne pour le réalisateur Jean-Paul Civeyrac dans le court métrage Tristesse beau visage[22].

Radio

Télévision

Cinema

  • 2004 : Tristesse beau visage (court métrage de Jean-Paul Civeyrac)

Notes et références

Notes

  1. En septembre 2013, elle indique « ne pas avoir mentionné sa bisexualité par exhibitionnisme » (voir Chloé Breen, « Enora Malagré : Je n'ai pas dit que j'étais bisexuelle par exhibitionnisme », Purepeople, 18 septembre 2013 - lire en ligne) ; en mars 2013, elle qualifie sa sexualité de « bisexualité d'ado » (voir Lucile Pesquet, « Enora Malagré balance sur son ex : "J'ai eu une petite relation sans intérêt" », Closemag, 15 mars 2013 - lire en ligne). Elle apporte en 2014 son soutien à la Journée de la bisexualité, et est revenue sur le sujet en indiquant : « On m'a posé une question, je réponds. [sic] Après, c'est ma vie privée, elle ne regarde personne. » (Voir Judith Silberfeld, « Le message d’Enora Malagré pour la Journée de la bisexualité », Yagg, 26 septembre 2014 - lire en ligne).

Références

  1. a et b Enora Heurtebize, « Enora Malagré. Du caractère made in Breizh ! », sur letelegramme.fr, Le Télégramme,‎ (consulté le 2 juin 2013)
  2. a, b, c, d, e et f Alexia Barat, « Mon paris, Enora Malagré », La Parisienne,‎ , p. 20 (ISSN 0767-3558)
  3. Alexandre Comte, « Enora Malagré : la caillera-bisounours », sur Les Inrockuptibles,‎ (consulté le 26 novembre 2013)
  4. Enora Malagré, interviewée par Pauline Delassus, « Enora Malagré, fidèle au poste », Paris Match, semaine du 29 janvier au 4 février 2015, page 24.
  5. « Enora Malagré : elle est partout », Le Parisien, 23 septembre 2013
  6. « Enora Malagré sur Cut Killer » sur purepeople.com, 26 février 2013
  7. « Cut Killer se confie sur sa relation de couple avec Enora Malagré » sur Voici, 13 mai 2013.
  8. Closermag.fr, « Enora Malagré : elle a (déjà) plaqué Gianni ! », sur closermag.fr (consulté le 31 mai 2016)
  9. Closermag.fr, « Enora Malagré obligée de confirmer sa rupture à cause de Thierry Ardisson (vidéo) », sur closermag.fr (consulté le 31 mai 2016)
  10. « Enora Malagré, amoureuse de Justin : Le couple sur un petit nuage... », sur purepeople.com,‎
  11. « Enora Malagré : On connaît enfin l'identité de son homme ! », sur potins.net,‎
  12. Relaxnews, « Enora Malagré de retour sur Virgin Radio à la rentrée », sur lechorepublicain.fr, Centre-France,‎ (consulté le 2 juin 2013)
  13. « Enora Malagré accueille Cyril Hanouna pour la première d’Enora Le Soir », sur 24matins.fr,‎ (consulté le 28 août 2013)
  14. « Enora Malagré: Son émission du soir sur Virgin Radio va s'arrêter », sur 20minutes.fr,‎ (consulté le 5 août 2015)
  15. « onvasgener.com », sur onvasgener.com (consulté le 31 mai 2016)
  16. « Élodie Gossuin et Enora Malagré dans une émission de coaching », sur ladepeche.fr,‎
  17. Coralie Vincent, « Cérémonie des Virgin Radio Fans : toutes les stars en photos » sur Closer, 13 décembre 2012
  18. Tony Cotte, « Enora Malagré, la Nouvelle Star des soirées de D8 », sur toutelatele.com,‎
  19. La nouvelle émission d'Enora Malagré sur D8, 20 minutes.
  20. Derrière le poste d'Enora Malagré, Metronews.
  21. Derrière le poste sauvé de l'annulation sur D8, avec Enora Malagré, Toutelatélé
  22. « Emissions TPMP: Touche Pas à Mon Poste (Saison 7) - Emission du 07 Décembre 2015 », sur emissions-tpmp.blogspot.fr (consulté le 2 janvier 2016)

Liens externes