L'Académie des neuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Académie des neuf
Programme adapté The Hollywood Squares (en)
Genre Jeu télévisé
Présentation Benjamin Castaldi
(depuis 2015)
Ancienne présentation Jean-Pierre Foucault (1982-1987)
Yves Lecoq (1987)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 30 minutes
Format d’image 16:9
Société de production Shine France
Diffusion
Diffusion Drapeau de la France NRJ 12 (depuis 2015)
Drapeau de la Belgique AB3
Ancienne diffusion Antenne 2 (1982-1987)
JET
Date de première diffusion sur Antenne 2

sur NRJ 12

Date de dernière diffusion sur Antenne 2
Statut En production
Public conseillé Tout public
Chronologie
Les Mariés de l'A2 Suivant

L'Académie des neuf (The Hollywood Squares) est un jeu télévisé d'origine américaine, diffusé à partir du sur Antenne 2, entre 12 h 8 et 12 h 38, et présenté par Jean-Pierre Foucault (jusqu'en ) puis Yves Lecoq pendant quelques mois avant son départ pour Canal+ en 1988. L'émission fait son retour le sur NRJ 12, produite par Shine France et présentée par Benjamin Castaldi.

Le titre français est un jeu de mots avec l'Académie des Vins, un cabaret d'après-guerre qui a notamment vu débuter Jean Yanne.

Historique[modifier | modifier le code]

L'émission a été adaptée en France par Jacques Antoine, le créateur de jeux à succès comme : La Tête et les Jambes, La Chasse aux trésors ou encore Fort Boyard. Le pilote de l'émission originale The Hollywood Squares (en) a été diffusé le sur le réseau CBS avant de devenir à partir de la semaine du 17 au une émission du réseau NBC. L'émission se termina au bout du 3536e épisode le .

Au Québec, l'émission a été diffusée sur TVFQ 99. L'émission a été rediffusée sur la chaîne JET.

Le , après plus de 25 ans d'absence, une nouvelle version de l'émission animée par Benjamin Castaldi revient sur la chaîne NRJ 12.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Ancienne version[modifier | modifier le code]

Neuf personnalités sont invitées et réparties dans les neuf cases du décor, sur trois étages. Deux candidats s'affrontent selon le principe du jeu de morpion : le premier candidat choisit une case avec un invité à l'intérieur, celui-ci doit répondre à une question posée par l'animateur. En cas de bonne réponse, la case de l'invité est marquée d'une croix ou d'un rond et l'autre candidat doit à son tour choisir une autre case jusqu'à ce que l'un des candidats réussisse à faire une ligne de ronds ou de croix.

D'autres jeux existaient aussi, par exemple Le Dernier des neuf, où les lampes des cases des 9 s'éteignaient à mesure des mauvaises réponses, jusqu'à n'en garder qu'une.

Le vendredi, les quatre candidats de la semaine pouvaient dépenser leurs A2 en achetant aux enchères des prix dont seules les anagrammes étaient connues.

Nouvelle version[modifier | modifier le code]

Le principe général est le même que dans l'ancienne version : avec deux candidats s'affrontent selon le principe du jeu de morpion et des questions posées à neuf personnalités. L'objectif est d'accumuler le maximum de gains pendant quatre manches pour se qualifier en finale. Le candidat finaliste dispose de 45 secondes pour répondre à des questions en donnant au moins 9 bonnes réponses sur un thème choisi. S'il réussit, il remporte un grand voyage.

Autres adaptations françaises[modifier | modifier le code]

Diverses déclinaisons du jeu ont été diffusées sur les chaînes publiques : à la fin des années 1990, Le Kadox présenté par Alexandre Debanne sur France 3, et durant les années 2009 et 2010, La Porte ouverte à toutes les fenêtres, une adaptation présentée par Cyril Hanouna sur France 4.

Invités récurrents[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Foucault[modifier | modifier le code]

Yves Lecoq[modifier | modifier le code]

  •  ?

Benjamin Castaldi[modifier | modifier le code]

À propos de l'émission[modifier | modifier le code]

  • La première émission fut diffusée le .
  • La monnaie factice en cours dans l'émission était le A2 (abréviation de la chaîne Antenne 2).
  • La case centrale (case E) était réservée à l'invité d'honneur de la semaine. Initialement, c'était la case H qui était réservée, car elle permettait à l'invité de (faire semblant de) se déplacer chaque jour vers le plateau dédié aux chansons.
  • Le générique de l'émission était composé par Gabriel Yared, célèbre pour ses musiques de films, et Olivier Bloch-Lainé.
  • Le réalisateur de l'émission était Georges Barrier.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Parmi les candidats, il y eut la comédienne Valérie Lemercier qui n'était pas encore connue à l'époque.
  • En 1986 fut publié Le Dictionnaire drôle de l'Académie des 9 chez RMC Édition (ISBN 2868550215).
  • L'émission n'est presque jamais rediffusée dans les bêtisiers ou émissions d'archives en raison de l'opposition du réalisateur Georges Barrier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]