CStar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis D17)
Aller à : navigation, rechercher
CStar
Logo de CStar
Logo de CStar

Création (création de Europe 2 TV)
(nouveau nom CStar)
Propriétaire Groupe Canal+
Slogan « La chaîne musicale et entertainment »
Format d'image 16:9, 576i et 1080i
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Généraliste nationale privée
Siège social 1 rue Les Enfants-du-Paradis
92652 Boulogne-Billancourt
Ancien nom Europe 2 TV (2005-2007)
Virgin 17(2008-2010)
Direct Star (2010-2012)
D17 (2012-2016)
Chaîne sœur Canal+, CNews, C8
Site web cstar.fr
Diffusion
Diffusion TNT, satellite, câble et IPTV.
Chronologie

CStar, abréviation de Canal Star, anciennement connue sous le nom de D17, est une chaîne de télévision généraliste privée française, à dominante musicale du groupe Canal+. Elle succède à Direct Star, vendue par le groupe Bolloré au groupe Canal+. La chaîne est disponible depuis le sur la TNT, le câble, le satellite et la télévision par xDSL/fibre.

La chaîne est renommée CStar (abréviation de Canal Star), le à h 15[1]. Le nom de Canal Star intègre le préfixe « Canal » commun aux autres chaînes du groupe, C8 (anciennement D8) et CNews (anciennement I-Télé). Les nouveaux noms des trois chaînes gratuites permettent de les rapprocher du groupe Canal+ et de ses chaînes à péage.

Historique de la chaîne[modifier | modifier le code]

D17 (de 2012 à septembre 2016)[modifier | modifier le code]

Le , le groupe Canal+ annonce son intention d'acquérir 60 % de Bolloré Média (avec une option à 100 % sous trois ans), ce qui en ferait le nouveau propriétaire de Direct 8 et de Direct Star[2]. Cette transaction doit être validée par l'Autorité de la concurrence pour pouvoir être finalisée. À l'occasion de l'annonce de ce rachat, Bertrand Meheut annonce dans un entretien donné au journal Les Échos que la programmation des deux chaînes évoluera « progressivement en cohérence avec leur ligne éditoriale actuelle et avec celle des chaînes du groupe Canal+ »[3]. La transaction est officiellement signée entre les deux groupes en décembre 2011[4].

En , Ara Aprikian est nommé à la tête du nouveau pôle des chaînes gratuites du groupe Canal+[5]. Il est notamment chargé de la transformation et de l'intégration de Direct Star au style et à la ligne éditoriale de Canal+. Il propose à cette occasion au CSA une réduction, de 75 % aujourd'hui à 50 % à terme, du temps d'antenne réservé aux programmes musicaux sur la chaîne[6], soit une réduction de ⅓ du temps d'antenne réservé actuellement à la musique[7]. En , Canal+ présente à l'Autorité de la concurrence ses propositions en termes de droits cinématographiques, sportifs et publicitaires pour faire autoriser le rachat[8].

Le , l'Autorité de la concurrence accepte le rachat de Direct 8 et de Direct Star, sous conditions, par le groupe Canal+[9],[10] et le CSA valide l'opération le .

Une soirée de présentation des projets de nouvelles chaînes D8 et D17 a lieu le jeudi depuis le carrousel du Louvre à Paris et le rachat effectif au groupe Bolloré de ses deux anciennes chaînes, Direct 8 et Direct Star, est finalisé le . À cette date, les deux chaînes sont sous le plein contrôle opérationnel du groupe Canal+[11].

Le groupe Canal+ décide de renommer la chaîne D17. Le changement intervient le dimanche à 20 h 45[12], après la diffusion de Dragon Ball Z.

Le 23 décembre 2013 le Conseil d'État annule l'autorisation de rachat de Direct 8 et de Direct Star par le groupe Canal+ à la suite de la plainte des groupes TF1 et M6[13]. Cette décision, reposant sur un vice de forme et considérant ce rachat comme « partiellement illégal » n'annule toutefois pas la transaction. Canal+ bénéficie alors d'un délai de six mois pour rectifier ces erreurs et représenter son dossier devant le CSA[14].

En juin 2015, la chaîne passe en haute définition.

CStar (à partir de septembre 2016)[modifier | modifier le code]

En septembre 2015, le président du Conseil de Surveillance du Groupe Canal+, Vincent Bolloré annonce que les chaînes gratuites D17, D8 et I-télé vont prochainement être renommées pour devenir respectivement CStar, C8 et CNews afin de les rapprocher de Canal+[15].

Le groupe Canal+ a demandé durant le mois d' au CSA ce changement d'identité[16],[17]. La direction du Groupe Canal+ confirme que ce changement de nom sera effectué le .

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

L'habillage de D17 a été réalisé par l'agence Troika[18]. À noter que l'horloge numérique n'est pas affichée pendant la diffusion d'émissions musicales, à l'exception de la matinale, SHOW ! Le matin (ancienne émission) et de Lâche ta couette, contrairement à Europe 2 TV et Virgin 17, où elle était présente. Le , le logo de D17 devient officiellement bleu.

L'habillage de CStar a été pour sa part réalisé par l'agence Gédéon. La nouvelle identité se veut « puissante et singulière » selon la chaîne[19].

Les voix-off de la chaîne sont Noëlla Finzi et Didier Gircourt.

Logos[modifier | modifier le code]

Slogans[modifier | modifier le code]

Depuis le 7 octobre 2012 : « La chaîne musicale et entertainment ».

Organisation[modifier | modifier le code]

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président-directeur général du groupe Canal+ 
Directeur général de Canal +
Président du pôle gratuit groupe Canal+ 
Directeur général de D17 
  • Xavier Gandon : - septembre 2015
  • Christophe Sabot : depuis septembre 2015.
Directeur général des programmes de D8 et D17 
Directeur des flux et divertissements de C8 et CStar
Directeur des Productions

Capital[modifier | modifier le code]

CStar appartient à 100 % au groupe Canal+.

Siège[modifier | modifier le code]

Le siège social de CStar se situe au 1 rue Les Enfants du Paradis à Boulogne-Billancourt [20].

Plateaux[modifier | modifier le code]

C8 partage avec CStar 3 plateaux (les plateaux impairs : le plateau 1, le 3 et le 5), situés dans le même immeuble que les plateaux de CNEWS (les plateaux pairs : les plateaux 2 et 4) à Boulogne-Billancourt, 1 rue des Enfants-du-Paradis (pôle des chaînes gratuites du groupe Canal +).

Plateau 1
Plateau 3

Programmes[modifier | modifier le code]

La grille de CStar est composée essentiellement de programmes musicaux, puisqu'elle conserve le format musical imposé par le CSA. On trouve également des magazines, des documentaires, des concerts, des séries, des téléfilms, du cinéma ou encore des animes japonais[21].

Voir la catégorie : Émission diffusée sur CStar.

Émissions musicales[modifier | modifier le code]

Programmes habituels :

  • + 2 Music : programme court. Présente un artiste du moment.
  • Astro Clip : divertissement. Alliant clips et voyance en plateau, l'émission propose de découvrir également l'horoscope du moment.
  • Lâche ta couette : divertissement. Une sélection de clips accompagnés d'un zapping pour bien commencer la journée.
  • Nuit Club : playlist. Une sélection des clips qui font danser en boîte de nuit.
  • Nuit Électro : playlist. Une sélection de clips électro.
  • Nuit Hip-Hop : playlist. Une sélection de clips hip-hop.
  • Nuit Indé : playlist. Une sélection de clips rock indépendant.
  • Nuit Live : concert. Les prestations d'artistes sur les scènes du monde entier.
  • Nuit Rap : playlist. Une sélection de clips de rap.
  • Nuit Rock : playlist. Une sélection de clips de l'univers rock anglais, américain et français.
  • Talent Tendance : programme court. Présente un artiste du moment.
  • Top 2000 : playlist. Une sélection de clips des années 2000.
  • Top 90 : playlist. Une sélection de clips des années 1990.
  • Top 80 : playlist. Une sélection de clips des années 1980.
  • Top Actu : programme court. Agenda des sorties et des concerts du moment ou à venir.
  • Top Clip : playlist. Dance, pop-rock, r’n’b, hip-hop, rap : de la musique pour tous les goûts.
  • Top Club : classement. Les 15 clips dance, électro et house du moment.
  • Top CStar : classement. Les 15 clips du moment.
  • Top France : classement. Les 15 clips français du moment.
  • Top Hip-Hop : classement. Les 15 clips hip-hop, rap et r'n'b du moment.
  • Top Rock : classement. Les 15 clips pop et rock du moment.
  • Top Streaming : classement. Présenté par Jimmy Buzz et Jessie Claire. En association avec le SNEP et la SCPP, CStar propose de découvrir les titres les plus écoutés sur les plateformes de streaming en France[22],[23]


Programmes spéciaux :

  • American Music Awards : cérémonie américaine de remises de prix basées sur le vote de la population.
  • Brit Awards : cérémonie britannique de remises de prix pour la musique pop.
  • CSTAR Summer Festivals : concerts. Hellfest, Garorock, Eurockéennes, Main Square, Musilac, Vieilles Charrues, Sziget, CSTAR est partenaire des festivals de l'été et retransmet les prestations des artistes présents. La chaîne propose également un programme court quotidien, afin de présenter le déroulement des festivités.
  • Globes de cristal : cérémonie de récompenses décernées par la presse française dans le domaine des arts et de la culture, présentée en direct du Lido.
  • Grammy Awards : cérémonie américaine visant à récompenser les meilleurs artistes de l'industrie musicale.

Programmes consacrés aux artistes :
À travers des documentaires ou une sélection de clips, la chaîne consacre du temps d'antenne à des artistes en particulier.

Dessins animés mangas[modifier | modifier le code]

Télé-réalité[modifier | modifier le code]

  • American Pickers : télé-réalité américaine. L'émission suit Mike Wolfe et Frank Fritz, des ramasseurs d'objets antiques et de collection.
  • Billy l'exterminateur : télé-réalité américaine. Billy Bretherton et sa famille interviennent pour neutraliser des animaux sauvages mettant en danger la vie de la population.
  • Cars vs Wild : Mission Alaska : télé-réalité américaine. Avec la participation de Gary Humphrey et Bill Wu. Cinq équipes de deux aventuriers en 4x4 ont accepté le challenge ultime de sillonner l'Alaska.
  • Pawn Stars : télé-réalité américaine. Une société de prêteurs sur gages négocie l'achat d'objets en tout genre à des individus venus s'en débarrasser pour la meilleure somme.
  • Pimp My Ride : télé-réalité américaine présentée par Xzibit. Le concept est de rénover les voitures des candidats grâce au tuning.
  • Pimp My Ride France : télé-réalité présentée par Ramzy Bédia. Déclinaison de la version américaine.
  • Storage Hunters.
  • Storage Wars : New York : télé-réalité américaine. Ventes aux enchères du contenu d'unités de stockage.
  • Alone : Les Survivants : télé-réalité américaine où des candidats doivent survivre dans un endroit hostile, sans équipe de tournage.

Divertissement / Magazines[modifier | modifier le code]

  • Enquêtes très spéciales : magazine érotique. Déconseillé aux moins de 16 ans. Présentation des tendances érotiques et des news libertines.
  • Le Zap : divertissement. Vidéos amateurs, célébrités, télévisions du monde, images insolites et drôles composent cette émission.
  • Le Repley de la semaine : divertissement présenté par Guillaume Pley.

Séries[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Séries françaises :

Drapeau des États-Unis Séries américaines :

Drapeau du Canada Séries canadiennes :

Drapeau du Royaume-Uni Séries britanniques :

Sports[modifier | modifier le code]

Programmes disparus[modifier | modifier le code]

Animateurs et chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Animateurs[modifier | modifier le code]

Chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Anciens chroniqueurs[modifier | modifier le code]

Anciens animateurs[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

En 2013, D17 est en 16e position des chaînes françaises.

Dès le 29 avril 2013, afin de commercialiser plus facilement ses espaces publicitaires et prendre connaissance avec précision des audiences, D17 souscrit au Médiamat quotidien[24].

Le 15 mai 2013, le film Indestructible avec Wesley Snipes a permis à la chaîne de réaliser sa meilleure performance de l'année, en rassemblant 979 000 téléspectateurs, soit une part de marché de 3,7 %. Elle devançait ainsi TMC et D8[25],[26].

Le 13 mars 2014, c'est le film Mission Alcatraz qui permet à la chaîne de réaliser sa meilleure audience de l'année, avec 762 000 téléspectateurs devant leur écran, soit 3,1 % du public de quatre ans et plus, juste derrière D8, et devant France 4 et TMC[27],[28].

Le 7 octobre 2015, D17 réalise sa meilleure audience de l'année 2015 avec le film S.W.A.T.: Firefight qui a attiré plus de 710 000 téléspectateurs, soit 3 % du public de quatre ans et plus. Ce soir-là, la chaîne était leader TNT, juste devant W9, France 5, et France 4[29].

Le 10 novembre 2016, CStar réalise sa quatrième meilleure audience et sa prèmiere meilleure de l'année avec le film La Bataille des Ardennes qui a attiré plus de 700 000 téléspectateurs.

Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Moyenne annuelle
2012 1,2 % 1,3 % 1,2 %**
2013 1,2 % 1,3 % 1,4 %* 1,3 % 1,2 % 1,3 % 1,3 %*
2014 1,1 % 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,1 % 1,3 % 1,1 % 1,0 %** 1,2 % 1,2 %**
2015 1,1 % 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,1 % 1,2 % 1,2 %**
2016 1,1 % 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,3 % 1,2 % 1,2 % 1,2 % 1,2 %
2017 1,1 % 1,2 % 1,2 %

Source : Médiamétrie [30]
Info : la moyenne annuelle est arrondie. Légende :

* : Maximum historique
** : Minimum historique
Fond vert : meilleur score mensuel de l'année.
Fond rouge : moins bon score mensuel de l'année.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Hertzien numérique[modifier | modifier le code]

CStar est diffusée en clair au standard Ultra haute fréquence DVB MPEG-2 (SDTV) sur le multiplex R2 (NTN) de la TNT par TDF, Towercast et OneCast.

Câble[modifier | modifier le code]

CStar est diffusée sur les réseaux câblés français Numericable, monégasque (Monaco Télécom), belge (VOO et Numericable) et suisses (Cablecom, Naxoo (Swisscom) et City TV).

Satellite[modifier | modifier le code]

CStar est diffusée par satellite sur les bouquets Bis Télévisions (Hot-Bird à 12,539 GHz, H, 27500, 3/4), Canalsat (Astra 1 à 11,538 GHz, V, 22000, 5/6) et sur une de ses déclinaisons ultramarines CanalSat Caraïbes, la TV d'Orange et la TV d'Orange Caraïbe, ainsi que sur le Bouquet TV de SFR (Sat). Elle fait également partie de l'offre gratuite FRANSAT (via Eutelsat 5 West A) et TNTSAT (via Astra 1) qui permettent de recevoir les chaînes de la TNT par satellite, sans abonnement, dans les zones non couvertes par la TNT Mediaserv.

Elle est aussi diffusée sur le bouquet satellite belge et luxembourgeois TéléSAT.

Télévision IP[modifier | modifier le code]

CStar est diffusée sur les bouquets de télévision IP par ADSL et FTTH en France (Freebox TV, la TV d'Orange, la TV de SFR, BBox TV, Dartybox, Box Mediaserv et OnlyBox).

La chaîne est également disponible via un flux live sur son site Internet et sur Canalsat Live TV, ainsi que sur les réseaux 3G Mediaserv canal 35 Nouvelle.

CStar Connect[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ?

Le 1er juin 2015, la chaîne lance la fonction « Connect », qui permet de se synchroniser avec le programme en cours de diffusion, via l'application CStar, et de découvrir plus de contenu, comme des clips, des sessions lives, et de gagner des places de concerts[31].

L'application D17 Connect devient CStar connect au moment du changement de nom de la chaîne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « C8 et CStar, les nouveaux noms de D8 et D17 », sur Télérama, (consulté le 21 août 2016)
  2. Le groupe Canal+ rachète Direct 8 et Direct Star, Ozap.com
  3. Bertrand Meheut (Canal+) : « Je ne vois pas dans quelle mesure cette opération pourrait soulever des critiques », Archives.Les Échos.fr
  4. Le rachat par Canal+ de Direct 8 et Direct Star se concrétise, L'Express.fr
  5. Canal + crée un pôle de télé gratuite, Le Figaro.fr
  6. Direct 8 et Direct Star déjà sous l'influence de Canal+, Les Échos.fr
  7. La chaîne D17 souhaite s'affranchir de la musique, Le Figaro, 20 mai 2013.
  8. Rachat de Direct 8 : Canal Plus propose des concessions minimales, La Tribune.fr
  9. Direct 8, Direct Star rachetés par Canal+ sous conditions, Le Figaro, 23 juillet 2012.
  10. L'Autorité de la concurrence dicte ses conditions à Canal +, Le Figaro, 23 juillet 2012.
  11. Communiqué du Groupe Bolloré sur le rachat final des chaînes Direct 8 et Direct Star
  12. [vidéo] Lancement de D17, YouTube.com
  13. « Rachat de D8 par Canal+ : Le Conseil d'Etat annule l'autorisation », sur ozap.com,
  14. Caroline Sallé, « Le Conseil d'État bouscule le mariage D8 et Canal+ », in Le Figaro, encart « Économie », mardi 24 décembre 2013, page 20.
  15. La lettre de Vincent Bolloré aux salariés de Canal+, sur ozap.com, le 3 septembre 2015
  16. « Le groupe Canal+ a demandé au CSA le changement de nom d’iTélé, D8 et D17 », sur www.universfreebox.com, (consulté le 1er juin 2016)
  17. « Le Grand et le Petit Journal seront bien présents à la rentrée », sur Le Huffington Post, (consulté le 1er juin 2016)
  18. D17 Brand Identity Case Study | Troika, Troika.tv
  19. « D8 et D17 deviennent C8 et CSTAR le 5 septembre prochain », sur Ozap, (consulté le 21 août 2016)
  20. Mentions légales, cstar.fr
  21. Kit presse D17 - Grille des programmes, Canal Plus.fr
  22. D17 lance le Top Streaming le 26 mai, leblogtvnews.com
  23. D17 lance le premier "Top" de la musique en streaming, lexpansion.lexpress.fr
  24. Médiamétrie : D17 souscrit au Médiamat national quotidien, Jean-Marc Morandini.com
  25. D17, bilan des audiences 2013, fan2tv.com
  26. Audiences : "Grey's Anatomy" leader, W9 cartonne, France 2 faible - Les audiences de la soirée du mercredi 15 mai 2013, Ozap.com
  27. D17, bilan des audiences 2014, fan2tv.com
  28. Audiences : TF1 leader, "Qu'est-ce que je sais vraiment ?" démarre bien, W9 devant France 3 - Les audiences de la soirée du jeudi 13 mars 2014, Ozap.com
  29. Audiences : France 2 bat TF1 avec la fiction "Borderline", D17 en tête de la TNT, Ozap.com
  30. Médiamétrie, mesure d'audience, Mediametrie.fr
  31. D17 développe sa présence sur second écran D17 développe sa présence sur second écran, offremedia.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]