1979 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1979 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 10 janvier : le ministre de l’économie René Monory annonce la « libération totale des prix » pour l’année 1979.
  • 13 janvier : à Paris, quelques dizaines d'autonomes saccagent le quartier de la gare Saint-Lazare, mettant le feu à des banques, agences d’interim, des cinémas porno et à une perception des impôts et brisant des vitrines de magasins.
  • 16 janvier : loi confiant la gestion complète de l'indemnisation du chômage aux partenaires sociaux.
  • 23 janvier : plan de redressement de la sidérurgie. Agitation en Lorraine : débuts de la crise ouverte de la sidérurgie en Lorraine.

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • Second choc pétrolier. Augmentation de 30 % à 35 % du baril de pétrole selon les pays fournisseurs, ce qui pour la France représente une facture alourdie de 15 milliards de francs, soit 1 % du PIB.
  • 7 - 10 juin : élections européennes
  • 26 juin :
    • Jean-Paul Sartre, Raymond Aron, André Glucksmann et Michel Foucault se rendent à l’Élysée pour l’opération « Un bateau pour le Viêt-nam ». Ils demandent 3000 visas au président Valéry Giscard d'Estaing pour les réfugiés embarqués sur le bateau l’Île de Lumière. Celui-ci en concède 1000. Après quoi Sartre et Aron s’en vont côte à côte, comme ils étaient venus. « Aron était un peu plus ému que Sartre, se souvient André Gluscksmann. Il était plus recueilli. Sartre, déjà aveugle, attachait moins d’importance à la rencontre »;
    • le paquebot France est vendu à un armateur norvégien.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet : libération du prix du livre mais contingentement du fioul domestique. Le ministre de l'Économie René Monory déclare : « Les ménages, et non les entreprises, doivent payer la facture pétrolière ».
  • 14 juillet : un million de spectateurs assistent place de la Concorde au premier méga-concert de Jean Michel Jarre. Ce chiffre constitue à l'époque le record du monde qui sera pulvérisé à plusieurs reprises par Jean Michel Jarre lui-même.
  • 25 juillet :
    • les partenaires sociaux de la sidérurgie sont réunis pour discuter d'une proposition patronale de convention sociale portant sur des « mesures de cessation anticipées d'activités ». 21 000 emplois doivent être supprimés d'ici 1981;
    • la commission parlementaire chargée de trouver les causes au déficit de la Sécurité sociale, estime qu'il y a plusieurs raisons : les salariés qui jouent aux malades imaginaires, le gaspillage médical, les dépenses hospitalières (44 % des prestations), l'extension des droits à pratiquement tous les Français (64 % en 1955) et enfin le chômage. Raymond Barre annonce l'augmentation des cotisations sociales des assurés pour une durée de dix-huit mois, un blocage des honoraires médicaux et une diète budgétaire pour les hôpitaux.

Août[modifier | modifier le code]

  • 1er août : Loi fiscale réduisant de 1 % les cotisations patronales à l'assurance maladie.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

  • Les ministres RPR refusent de voter le budget (fin en décembre).
  • Actuel, magazine nouvelle formule, n°1 (Jean-François Bizot) : « Les années quatre-vingt seront actives, technologiques et gaies. »
  • 2 novembre : L’« ennemi public numéro un », Jacques Mesrine est tué par des policiers.

Décembre[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Déficit budgétaire (-1,5 % du PIB).

Entreprises[modifier | modifier le code]

Société[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1979 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1979[modifier | modifier le code]

  • En janvier:

-Le rouge de Chine de Jacques Richard.

-La Fille de Prague avec un sac très lourd[1] de Danielle Jaeggi

  • En avril:

-Série Noire d'Alain Corneau

Autres films sortis en France en 1979[modifier | modifier le code]

  • Janvier :
    • Les 7 cavaliers de Corine Todea
    • A qui le tour de Parolini
    • Opération Traquenard de Tay Garnett
    • Emilie l'enfant des ténèbres de Massimo Dellamano
  • Février :

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Naissances en 1979[modifier | modifier le code]

Décès en 1979[modifier | modifier le code]

Les compositeurs et musiciens suivants : 1886-1979 : Paul Paray 1887-1979 : Nadia Boulanger 1893-1979 : Ivan Wyschnegradsky 1896-1979 : Cyril Mockridge / Julien Porret 1898-1979 : Roy Harris / Jeanne Leleu 1899-1979 : Raymond Loucheur / Dimitri Tiomkin 1901-1979 : Philippe Parès 1902-1979 : Richard Rodgers 1905-1979 : Alfred Rode 1906-1979 : Klaus Egge 1908-1979 : Miloslav Kabelac 1910-1979 : Karel Reiner 1911-1979 : Nino Rota 1915-1979 : Robert Lannoy

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]