Élections cantonales françaises de 1979

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections cantonales françaises de 1979
Premier tour :
Deuxième tour :
Type d’élection Cantonales
Corps électoral et résultats
Votants au 1er tour 11 060 619
65,43 %  +0,1
Votants au 2d tour 7 637 481
65,41 %
French party Gauche.svg Gauche parlementaire
Voix au 1er tour 5 835 575
54,47 %
 −1,3
Voix au 2e tour 4 176 041
54,88 %
French party Droite.svg Droite parlementaire
Voix au 1er tour 4 662 259
43,52 %
 +0,7
Voix au 2e tour 3 255 215
44,86 %
French party PSU.svg Parti socialiste unifié
Voix au 1er tour 91 116
0,85 %
 +0,1
Voix au 2e tour 12 731
0,18 %
French party EXD.svg Extrême droite
Voix au 1er tour 73 976
0,69 %
 +0,1
Voix au 2e tour 3 512
0,05 %

Les élections cantonales ont lieu les et .

Résultats[modifier | modifier le code]

La gauche gagne neuf nouvelles présidences : la Meurthe-et-Moselle (à la suite d'une erreur de vote), la Côte d'Or, l'Oise, l'Indre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Seine-et-Marne et la Guyane).

Mais elle en perd trois : la Guadeloupe, la Corse-du-Sud et la Sarthe.

La droite conserve l'Aisne au bénéfice de l'âge et le Val d'Oise grâce au ralliement d'un radical de gauche.

Le taux de participation s'élève à 65,43 % au premier tour, soit un chiffre stable par rapport aux élections précédentes.

Présidences des conseils généraux[modifier | modifier le code]

Parti Présidences sortantes Élus Réélus Total présidences Évolution
  Parti socialiste 26 NC NC 33 NC
  Radicaux de gauche 7 NC NC NC NC
  Parti communiste français 3 NC NC NC NC
Gauche du programme commun 36 NC NC NC NC
  Union pour la démocratie française 33 NC NC NC NC
  Rassemblement pour la République 11 NC NC NC NC
  Divers droite 10 NC NC NC NC
  Centre gauche 6 NC NC NC NC
  CNIP 4 NC NC NC NC
Droite parlementaire 64 NC NC NC NC

Voix et sièges[modifier | modifier le code]

Partis politiques
ou coalitions
Premier tour[1] Second tour[1] Total
Voix % Sièges Voix % Sièges
  Parti socialiste (PS) 2 888 345 26,96 122 2 392 561 32,97 420 542 (+154)
  Parti communiste français (PC) 2 405 655 22,46 82 1 260 261 17,37 162 244 (+ 41)
  Mouvement des radicaux de gauche (MRG) 203 157 1,89 28 136 655 1,88 25 78 (- 6)
  Union de la Gauche 5 497 157 51,31 232 3 982 759 52,22 634 866 (+ 187)
  Divers gauche (DVG) 338 418 3,16 28 193 282 2,66 35 63 (- 26)
 
  Union pour la démocratie française (UDF) 2 265 939 21,14 212 1 627 866 22,43 154 366 (- 52)
  Rassemblement pour la République (RPR) 1 322 181 12,34 104 810 083 11,16 94 198(- 43)
  Modérés soutenant la majorité (Mod maj) 1 075 139 10,03 183 817 266 11,26 207 390 (- 51)
  Droite parlementaire 4 662 259 43,52 499 3 255 215 44,86 326 895 (- 184)
 
  Parti socialiste unifié (PSU) 91 116 0,85 2 12 731 0,18 0 2 (- 2)
  Extrême droite (EXD) 73 976 0,69 0 3 512 0,05 0 0
 
Inscrits 16 905 271 100,00 11 677 160 100,00
Abstentions 5 844 652 34,57 4 039 679 34,59
Votants 11 060 619 65,43 7 637 481 65,41
Blancs et nuls 347 808 3,15 380 347 4,98
Exprimés 10 712 811 63,37 7 257 134 62,15

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Monde