Groupe Rootes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe Rootes
logo de Groupe Rootes

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs William Rootes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Construction automobileVoir et modifier les données sur Wikidata

Le groupe Rootes ou Rootes Motors Limited était un constructeur automobile britannique et, indépendamment de cette activité, un fabricant de moteurs britannique fondé en 1913 et disparu progressivement au cours des années 1970.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1913 dans le Kent par William Rootes (en), l'entreprise centre d'abord son activité sur la vente de voitures et devient dès 1924 le premier vendeur de voitures et camions du Royaume-Uni[1]. Durant la décennie 1928-1938, William et son frère Reginald font prospérer leur entreprise et souhaitent prendre part à la production de leurs véhicules afin de garantir un meilleur contrôle des produits qu'ils vendent[2].

Avec le support de la Prudential Assurance, les deux frères rachètent quelques grands noms de l'industrie automobile britannique comme Hillman, Humber (en), Singer, Sunbeam, Talbot, Commer (en), Karrier et le carrossier de luxe Thrupp & Maberly, et les contrôlent via leur filiale mère, Humber, détenue à 60% par le groupe Rootes[3].

Le groupe Rootes était sous-capitalisé et incapable de survivre aux problèmes de relations industrielles et aux pertes engendrées à partir de 1963 à la suite du lancement de leur nouvelle petite voiture, l'Hillamn Imp. À partir du milieu de l'année 1964, l'entreprise entre dans le giron de Chrysler qui achète le contrôle de l'entreprise à la famille Rootes en 1967[2]. À la fin de l'année 1978, les derniers éléments de Chrysler au Royaume-Uni ont été vendus à Peugeot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kent and Sussex Courier, 25 avril 2008, p. 28.
  2. a et b (en) « Rootes, William Edward, first Baron Rootes (1894–1964) », dans Butterworth J. B., Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne)
  3. Prospectus, Rootes Motors Limited. The Times, 21 novembre 1949, p. 8.