1960 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1960 du calendrier grégorien.

Évènements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 4 juin : ordonnance du président Charles De Gaulle sur le code pénal abolissant la distinction entre infractions à la sûreté extérieure de l’État et les infractions à la sûreté intérieure de l’État. Nouvelle définition pénale de « crimes et délits contre la sûreté de l’État » qui comprend les infractions compromettant la défense nationale et mettent en péril la paix intérieure, mais qui sont, les unes et les autres, autant d’atteintes à la sûreté de l’État.

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

  • 5 septembre : ouverture du procès du réseau Jeanson devant le Tribunal permanent des forces armées de Paris.
  • 6 septembre : 121 personnes, dont Jean-Paul Sartre, signent un manifeste pour défendre le droit à l’insoumission dans la guerre d'Algérie. Cette déclaration fait scandale. Aucun grand journal ne prend le risque de publier le texte. Entre le 22 et le 29 septembre, plusieurs signataires sont suspendus de leurs fonctions.
  • 22 septembre : indépendance du Mali.

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Thématique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

  • Entrée en vigueur du nouveau franc par division de l'ancien par 100 (1er janvier).
  • Excédent budgétaire (1,2 % du PIB).
  • Suppression de la surtaxe sur les hauts revenus (budget de 1958).
  • Les prestations sociales représentent 15,4 % du revenu des ménages français.[1]
  • Les cotisations salariales financent la Sécurité sociale à hauteur de 38 milliards de francs.
  • 5,44 % du PIB affecté au budget de l'armée.

Société[modifier | modifier le code]

  • Création de l'URSSAF, organisme privé chargé de la collecte des cotisations salariales et patronales destinées à financer le régime général de la Sécurité sociale,
  • Un décret autorise le péage sur les autoroutes françaises (9 juillet).
  • 210 000 musulmans combattent au côté de l'armée française en Algérie.
  • 30 % de prélèvements obligatoires
  • Le dispositif militaire français atteint son niveau maximum en Algérie. Près de 750 000 hommes (500 000 soldats de l'armée française et leurs alliés musulmans) sont engagés en Algérie. La guerre absorbe 1/4 du budget de la nation. L'armée a perdu plus de 100 000 soldats (tués et blessés) depuis 1954.
  • 126 000 hommes dans la gendarmerie et la police.
  • 666 000 faits de délinquance enregistrés sur le territoire nationale[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1960 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1960[modifier | modifier le code]

  • x

Autres films sortis en France en 1960[modifier | modifier le code]

  • x

Naissances en 1960[modifier | modifier le code]

  • x

Décès en 1960[modifier | modifier le code]

  • x

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]