1663 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1663 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]


Février[modifier | modifier le code]

  • Samedi 3 février :
    • première réunion de l'Académie des médailles, à l'origine de celle des inscriptions et belles-lettres;
    • la Chambre de justice admet dans les requêtes de la famille de Fouquet que ne pourront être produites que des pièces dont Fouquet aura eu connaissance.
  • 8 février : organisation de l'Académie de peinture par Louis XIV et Colbert. Tous les peintres et sculpteurs du roi doivent s'agréger à l'Académie de peinture et de sculpture. Celle-ci reçoit une pension annuelle de 4 000 livres.
  • 24 février : la Nouvelle-France devient une province française[1]. La coutume de Paris y est introduite.

Mars[modifier | modifier le code]

  • Dimanche 4 mars : mariage de Charles-Emmanuel II, duc de Savoie, avec Françoise de France, fille de Gaston d'Orléans.
  • 18 mars : nouvelle lettre, portée par un certain La Richardière, de Turenne à Mademoiselle pour la presser une nouvelle fois de se marier au roi du Portugal. La Richardière fait comprendre à Mlle toute la manigance du projet de mariage avec le roi du Portugal.
  • 25 mars : Pâques.

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Louis XIV recevant l'ambassade de Suisse, 1663

Juin[modifier | modifier le code]

  • Début juin : Bussy apprend que son manuscrit est « assez public ». Il s'enquiert de l'affaire auprès de Mme de La Baume, qui le rassure.


  • La Chambre de justice qui juge Fouquet s'installe à l'Arsenal.
  • Juin-juillet, les négociations entre Créqui et le nonce Rasponi sont âpres et finissent par échouer.

Juillet[modifier | modifier le code]

Portrait de Louis XIV par Joseph Werner dit Le Jeune, 1663
  • 28 juillet : en représailles de l'incident du 20 août précédent, Avignon et le Comtat sont réunis au royaume.
  • Date fort avant en juillet, Mlle est à Forges.

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]


Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, Les éditions du Septentrion, (ISBN 9782894480502, présentation en ligne)
  2. Charles François Dumouriez, Etat présent du Royaume de Portugal, en l'année MDCCLXVI, Chez François Grasset & Comp., (présentation en ligne)
  3. Mademoiselle en a tracé un portrait peu flatteur (t. III, p. 550). : "M. le Prince marie M. le Duc à la seconde fille de la princesse palatine, et la reine de Pologne lui donna beaucoup de bien et l'adopta pour sa fille ; de sorte que M. le Prince s'estimoit si heureux de cette alliance, qu'il sembloit qu'il eût été un misérable auprès de sa belle-fille."