Éditions Albin Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albin Michel.
image illustrant une entreprise image illustrant français image illustrant une maison d’édition
Cet article est une ébauche concernant une entreprise française et une maison d’édition.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

logo
Logo de Éditions Albin Michel.
Repères historiques
Création 1900
Dates clés 1995 : achat de Magnard-Vuibert
Fondée par Albin Michel
Fiche d’identité
Forme juridique Autre SA à directoire
Statut Groupe d'édition
Siège social Paris  (France)
Dirigée par Francis Michel Paul Esmenard (PDG)
Collections Les Grandes Traductions, Spécial suspense, Science-fiction, Wiz
Titres phares Le Fait du prince, Paradis sur mesure
Langues de publication Français
Diffuseurs Hachette Livre
Filiales Magnard, Vuibert, Dervy, De Vecchi, Dilisco
Site web www.albin-michel.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 200 millions d'euros
Principaux concurrents
Éditions Gallimard, Groupe Flammarion
Inde, Journal 1915-1943, par Romain Rolland, 1960

Les éditions Albin Michel sont une maison d'édition française indépendante, fondée en 1900 par Albin Michel et dirigée aujourd'hui par Francis Esménard, descendant du fondateur.

Historique[modifier | modifier le code]

Parmi les auteurs qu'elle a contribué à faire connaître et qui lui ont apporté le succès figurent Pierre Benoit, Roland Dorgelès, Henri Pourrat, Robert Sabatier, puis Éric-Emmanuel Schmitt, Patrick Cauvin, Yasmina Reza, Bernard Werber, Amélie Nothomb et, chez les auteurs étrangers, Mary Higgins Clark, Stephen King ou Thomas Harris.

Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveautés par an (pour 100 en 1967). Quatrième groupe d'édition français, ses auteurs se classent régulièrement parmi les meilleures ventes[1].

Début 2014, les Éditions Albin Michel lancent une stratégie d'acquisition en se portant acquéreurs de sept librairies (Paris,Châlons en Champagne, Limoges, Orléans, Besançon, Sarreguemines et Lorient) du réseau Chapitre[2]. L'enjeu est de préserver l'un des principaux relais de diffusion des livres.

Groupe Albin Michel[modifier | modifier le code]

Outre les éditions Albin Michel, le groupe compte :

Collections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de la maison d'édition
  2. Jérôme Lefilliâtre, Pourquoi Albin Michel se met à racheter des librairies, Challenges, 6 février 2014
  3. Créée en 1922 sous le nom Les Maîtres de la littérature étrangère.

Sur les autres projets Wikimedia :