1974 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1974 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • Juin : Annonce du plan Fourcade (« Plan de refroidissement » de l'économie), établit par le ministre des finances Jean-Pierre Fourcade.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet : majoration de 21% du minimum vieillesse.
  • 5 juillet :
    • la majorité civique passe de 21 à 18 ans;
    • Françoise Giroud, femme politique, entre au gouvernement à la tête du nouvellement créé secrétariat d'État à la condition de la femme;
    • La première décision du tout nouveau secrétariat d'état aux travailleurs immigrés est de suspendre l'immigration des travailleurs non-européens. Il s'agit de la "fermeture des frontières", jamais remis en cause depuis. Une aide au retour de 500 F est votée pour les immigrés expulsés de France.
  • 16 juillet : Création d'un secrétariat d'État à la condition féminine. Françoise Giroud, secrétaire d’État à la condition féminine.
  • 17 juillet : Le parlement vote le plan d'austérité du gouvernement, estimé à 4 % du PIB.
    • Accroissement de la pression fiscale de 1,6 % du PIB.
      • 5,1 milliards sur les entreprises. Création d'une surtaxe de 13,3 % sur les bénéfices des sociétés. Taxe exceptionnelle sur les plus-values de 10 %.
      • 3,3 milliards sur les ménages. Majoration de 10 % des cotisations sociales.
    • Effort restrictif de 2,4 % du PIB sur les dépenses publiques
      • Réduction des investissements publics de 400 millions de francs
      • Gel partiel du salaire des fonctionnaires.
      • Non revalorisation de certaines prestations sociales.
    • Lutte contre l'inflation :
      • Durcissement du crédit.
      • Le taux normal de TVA passe de 20 à 17,6 %

Pour lutter contre la Stagflation que connait l'économie en France, le gouvernement opte pour une politique monétariste et déflationniste, avec des résultats contrastés.

Août[modifier | modifier le code]

  • 17 août : second rassemblement le 17 et 18 août au Larzac contre l'extension du camp militaire: plus de 100 000 personnes se rendent sur le Causse.

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Économie et Société[modifier | modifier le code]

  • Accélération du programme nucléaire français : 16 unités envisagées (Messmer).
  • 2,2 % de chômeurs en France (631 000).
  • Le budget de l’État reste excédentaire (0,4 % du PIB), au prix d'un ralentissement de l'activité économique.
  • Le prix du baril de pétrole passe de 115 à 375 francs.
  • En décembre, 63 % des ménages possèdent une automobile (72 % des ménages ouvriers). 88,5 % possèdent un réfrigérateur, 48,7 % une machine à laver, 82,4 % la télévision.
  • Mesures favorisant le retour des émigrés dans leur pays.
  • Le plan "Fourcade" visant à réduire le déficit public induit une très forte hausse des prélèvements obligatoires qui passe de 34,2 à 37,8 % du PIB.
  • 16,8 % d'inflation.

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1974 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1974[modifier | modifier le code]

Autres films sortis en France en 1974[modifier | modifier le code]

Naissances en 1974[modifier | modifier le code]

Décès en 1974[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Séverine Liatard et Séverine Cassar, documentaire « Le Mai des banques », émission La Fabrique de l'histoire, 13 février 2012