1867 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1864 1865 1866  1867  1868 1869 1870
Décennies :
1830 1840 1850  1860  1870 1880 1890
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1867 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 12 mars : le maréchal Bazaine quitte le Mexique avec les dernières troupes françaises.
  • 14 mars : Senatus-consulte donnant au Sénat le droit de demander au Corps législatif, par une résolution motivée, de délibérer de nouveau sur une loi.
  • 1er avril : l'exposition universelle ouvre ses portes à Paris et regroupe 50 000 exposants (fin en novembre).
    • Visiteurs illustres : la reine du Portugal, le prince Oscar de Suède, le roi et la reine des Belges, le tsar Alexandre, Bismarck et Von Moltke.
  • 10 avril : loi Duruy organisant l'enseignement primaire féminin, et ouvrant la voie vers la gratuité de l'enseignement.
  • En avril, échec de la politique de compensation de Napoléon III.
  • 15 mai : monseigneur Charles Lavigerie devient évêque d'Alger. Il était précédemment à Nancy. Il souhaite évangéliser l’Algérie, projet qui rencontre l’opposition de l’empereur et, sur le terrain, de l’armée. Il va fonder deux ordres de missionnaires : les Pères blancs et les Sœurs missionnaires d'Afrique, qui ouvrent dispensaires et orphelinats à travers le pays. Il veut aussi ramener les Berbères au christianisme qu’ils avaient abandonné à partir du VIIe siècle pour l’islam.


  • Jules Ferry attaque la gestion financière du baron Haussmann, en publiant une brochure « les comptes fantastiques du baron Haussmann ».
  • Loi obligeant les communes de plus de 800 habitants à entretenir une école publique. Cours publics pour les jeunes filles et institution du Certificat d’études primaires.
  • Crise de production (1867-1868).

Articles connexes[modifier | modifier le code]