1867 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1867 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 12 mars : le maréchal Bazaine quitte le Mexique avec les dernières troupes françaises.
  • 14 mars : Senatus-consulte donnant au Sénat le droit de demander au Corps législatif, par une résolution motivée, de délibérer de nouveau sur une loi.
  • 1er avril : l'exposition universelle ouvre ses portes à Paris et regroupe 50 000 exposants (fin en novembre).
    • Visiteurs illustres : la reine du Portugal, le prince Oscar de Suède, le roi et la reine des Belges, le tsar Alexandre, Bismarck et Von Moltke.
  • 10 avril : loi Duruy organisant l'enseignement primaire féminin, et ouvrant la voie vers la gratuité de l'enseignement.
  • En avril, échec de la politique de compensation de Napoléon III.
  • 15 mai : monseigneur Charles Lavigerie devient évêque d'Alger. Il était précédemment à Nancy. Il souhaite évangéliser l’Algérie, projet qui rencontre l’opposition de l’empereur et, sur le terrain, de l’armée. Il va fonder deux ordres de missionnaires : les Pères blancs et les Sœurs missionnaires d'Afrique, qui ouvrent dispensaires et orphelinats à travers le pays. Il veut aussi ramener les Berbères au christianisme qu’ils avaient abandonné à partir du VIIe siècle pour l’islam.


  • Jules Ferry attaque la gestion financière du baron Haussmann, en publiant une brochure « les comptes fantastiques du baron Haussmann ».
  • Loi obligeant les communes de plus de 800 habitants à entretenir une école publique. Cours publics pour les jeunes filles et institution du Certificat d’études primaires.
  • Crise de production (1867-1868).

Articles connexes[modifier | modifier le code]