1955 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1955 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : création en Sarre de la station de radio Europe 1.
  • 3 janvier[1] : décret de déclassement du canal de Berry, malgré l'opposition des industriels, des collectivités locales et des mariniers.
  • 19 janvier : première mise en vente du jeu de Scrabble en version française.
  • Fin janvier : Pierre Mendès France annonce son intention de prendre les Finances, Edgar Faure passant aux Affaires étrangères. Le patronat redoute qu’il pratique le dirigisme des investissements.
  • Malgré le tollé et les réclamations locales, le décret de déclassement total du canal de Berry est signé par Mendès-France, Chaban-Delmas et Mitterrand.

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

  • 11 mars : nouveaux renforts militaires en Algérie. 83 000 soldats français engagés dans le conflit algérien. Déploiement des premiers bataillons de parachutistes pour lutter contre les insurgés.

Avril[modifier | modifier le code]

  • 2 avril : loi sur l'état de siège en Algérie. Le gouvernement transfère une partie de ses pouvoirs régaliens (intérieur et justice) à l'armée.
  • 3 avril : décret n°55-350 affectant 175 milliards de francs de crédits supplémentaires aux opérations militaires en Algérie.
    • L'Assemblée nationale vote la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence. Elle autorise le gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles sur tout ou partie du territoire pour garantir l'ordre public et le maintien des institutions de l'Etat en cas de menace grave et imminente.
  • 17 et 24 avril : élections cantonales.
  • 30 avril : décrets-lois réformant la fiscalité indirecte (fixation du montant de la patente par une commission nationale permanente du tarif) et de la publicité foncière (création du fichier immobilier).

Mai[modifier | modifier le code]

  • 20 mai : protocole d'accord entre le CEA, le ministère des Finances et celui des Armées pour la mise au point d'armes nucléaires françaises.
    • Décret sur la création du Fonds de développement économique et social (FDES), chargé de la programmation et de l'orientation de l’ensemble des investissements d'Etat vers les régions. Ce fond assurera le financement de la politique d'action régionale de l'Etat et de la décentralisation industrielle.
  • 26 mai : Codification des textes sur le domaine de l'Etat. Promulgation du décret n° 55-733 relatif au contrôle économique et financier de l’État avec la création du contrôle général économique, financier et industriel (CGEFI), chargé de l'évaluation et de l'information sur la situation économique des entreprises publiques.
  • 27 mai :
  • 29 mai : convention franco-tunisienne accordant l'autonomie à la Tunisie.

Juin[modifier | modifier le code]

  • 3 juin : autonomie interne de la Tunisie.
  • 11 juin : accident aux 24 heures du Mans, la Mercedes 300 SLR du français Pierre Levegh est projetée dans la foule, elle tua 82 personnes, c'est le plus important accident automobile de l'histoire. Par conséquent, Mercedes-Benz se retira de la compétition automobile.
  • 30 juin : Décret-loi sur les missions du FDES :  Ce fond est destiné à faciliter l’exécution du plan de modernisation et la mise en œuvre de programmes d’action régionales. Ses actions ont des effets directs pour les entreprises (amélioration de la productivité, reprise d’activité…) et des effets externes (développement d’une région, d’un secteur d’activité...).
    • Les aides accordées par le FDES prennent différentes formes : les prêts directs du Trésor public, consentis à des conditions plus favorables que celles du marché ; les subventions (primes spécifiques attribuées dans le cadre de la politique de l’emploi, de l’aménagement du territoire, et de la stimulation de la recherche et développement), les avantages, exonérations et le réductions fiscales.
    • Constitution des sociétés de développement régional (SDR) qui ont pour mission de contribuer à la création et au renforcement financier des petites entreprises régionales, par deux voies : la mise en place de prêts à moyen et long terme et les subventions de l'Etat.
    • L'impôt sur le sociétés passe à 38 %.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 30 juillet : troisième victoire de Louison Bobet dans le Tour de France cycliste

Août[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • Création de 21 régions en France.
  • Depuis 1945, la masse salariale a augmenté de 9 %, la consommation des produits alimentaires de 27 % et celle des biens durables a doublé. Les consommateurs se focalisent sur les réfrigérateurs, les postes de télévision, les vêtements et les bijoux. Le PIB a augmenté de 33 %. Le déficit public se monte à 497 milliards de francs, mais les investissements publics atteignent 750 milliards de francs pour la seule année 1955.
  • La France connait son premier excédent commercial depuis la fin de la guerre.
  • 28 % de prélèvements obligatoires.
  • Sortie du nouveau billet le 1 000 francs Richelieu.
  • Troisième semaine de congés payés.
  • Apparition des grands ensembles urbains.
  • Apparition des meubles recouverts de stratifié type « formica ».
  • 305 000 tracteurs (996 000 en 1965).
  • La balance commerciale affiche un excédent de 61,4 milliards de francs.
  • 279 000 logements mis en construction. 208 000 achevés.
  • Présentation de la Citroën DS au salon de l'automobile : capable de rouler sur 3 roues, elle est aérodynamique, dotée d'une suspension hydropneumatique, d'une assistance hydraulique de la direction, de l'embrayage et de la boîte de vitesses. C'est une révolution !

Guerre d'Algérie[modifier | modifier le code]

  • L'armée poursuit ses opérations de pacification en Algérie.
  • 83 000 soldats engagés sur le terrain.
  • Les premiers régiments de parachutistes sont déployés à Alger.
  • 200 milliards de francs de crédits militaires.

Culture[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Article connexe : 1955 en littérature.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films français sortis en 1955[modifier | modifier le code]

Autres films sortis en France en 1955[modifier | modifier le code]

Mode[modifier | modifier le code]

Naissances en 1955[modifier | modifier le code]

Décès en 1955[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]