1844 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Années :
1841 1842 1843  1844  1845 1846 1847
Décennies :
1810 1820 1830  1840  1850 1860 1870
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1844 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Expédition de Raffenel au Boundou (fin en 1847).
  • Pénétration française dans la région de l’Oubangui-Chari. Le pays est traversé par de nombreuses ethnies qui fuient soit les trafiquants d’esclaves, soit le despotisme des chefs musulmans. Les Français y rencontrent des sociétés organisées autour des clans ou des familles et des sultanats militaires dont une des activités est la déportation des peuples oubanguiens vers l’Orient.

Janvier[modifier | modifier le code]

  • Lundi 15 janvier : rue Richelieu à Paris, inauguration de la Fontaine Molière sculptée par Pradier.
  • 29 janvier : mort de l'infante Carlotta sœur et néanmoins ennemie de la reine Christine (mère d'Isabelle II d'Espagne) d'une « rougeole rentrée ». M. Bresson me [c'est Guizot qui parle] disait : « Plus on réfléchit sur cette mort, plus elle frappe comme un grand événement. L'esprit d'intrigue de cette princesse, son activité, son audace nous préparaient plus d'un embarras dans la question du mariage. Il est difficile d'être moins regrettée qu'elle ne l'est. Cette branche de la maison royale n'aura plus d'autre importance que celle qu'il plaira à la reine Christine de lui octroyer. »
  • Reprise de Marie Tudor de Hugo.

Février[modifier | modifier le code]

  • Parution, à compte d'auteur, du premier livre de Gobineau, Les Adieux de don Juan. L'auteur n'a voulu faire aucune publicité, même dans La Quotidienne, ayant horreur de « ce tripotage de journaux autour d'une œuvre d'art ». L'ouvrage est annoncé par la Bibliographie de la France le .

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

  • 3 juin : mort du duc d'Angoulême.
  • 15 juin : nouvelle attaque marocaine.
  • 29 juin : le journal Le Commerce, titre spécialisé dans les informations commerciales ou industrielles, est repris par une société d'exploitation où figurent six députés d'opposition, dont Corcelle et Tocqueville. Le 24 juillet, un manifeste présente la ligne éditoriale du titre qui veut représenter le « grand parti national qui n'a cessé de travailler […] à constituer parmi nous la liberté politique et l'égalité devant la loi ».

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

1 Les pays du Golfe de la perle à l'économie de la connaissance:Les nouvelles terres du libéralisme, Caroline Piquet, Armand Colin, 2013

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]