Festival de Cannes 1979

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La trente-deuxième édition du Festival de Cannes s'est déroulée du 10 au 24 mai 1979.

Jury longs métrages[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection officielle[modifier | modifier le code]

Film Réalisateur Pays
Apocalypse Now (A Work In Progress) Francis Ford Coppola Drapeau des États-Unis États-Unis
Arven (L'Héritage) Anja Breien Drapeau de la Norvège Norvège
Bez Znieczulenia (Sans Anesthésie) Andrzej Wajda Drapeau de la Pologne Pologne
Caro Papà (Cher Papa) Dino Risi Drapeau de l'Italie Italie
Days of Heaven (Les Moissons du ciel) Terrence Malick Drapeau des États-Unis États-Unis
Die Blechtrommel (Le Tambour) Volker Schlöndorff Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest, Drapeau de la France France
Een Vrouw tussen hond en wolf (Une femme entre chien et loup) André Delvaux Drapeau de la Belgique Belgique, Drapeau de la France France
L'ingorgo una storia impossible (Le grand embouteillage) Luigi Comencini Drapeau de l'Italie Italie
La Drôlesse Jacques Doillon Drapeau de la France France
Les Sœurs Brontë André Téchiné Drapeau de la France France
Los Sobrevivientes (Les Survivants) Tomas Gutierrez Alea Drapeau de Cuba Cuba
Rhapsodie hongroise I et II Miklós Jancsó Drapeau de la Hongrie Hongrie
My Brilliant Career (Ma brillante carrière) Gillian Armstrong Drapeau de l'Australie Australie
Norma Rae Martin Ritt Drapeau des États-Unis États-Unis
L'occupation en 26 images (Okupacija U 26 Slika) Lordan Zafranović Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Série noire Alain Corneau Drapeau de la France France
Siberiada (Siberiade) Andrei Mikhalkov-Kontchalovski Drapeau de l'URSS Union soviétique
The China Syndrome (Le syndrome chinois) James Bridges Drapeau des États-Unis États-Unis
The Europeans (Les Européens) James Ivory Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Victoria Bo Widerberg Drapeau de la Suède Suède, Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Woyzeck Werner Herzog Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest

Fait marquant[modifier | modifier le code]

Lors de leur avant-dernière réunion avant la soirée de clôture, les jurés procèdent à un vote préliminaire à l’issue duquel le lauréat pour la Palme d'or est Le Tambour de Volker Schlöndorff. Voyant le résultat, le président du festival Robert Favre Le Bret, pour des raisons commerciales et diplomatiques, fait pression sur certains membres du jury en faveur d'Apocalypse Now de Francis Ford Coppola. À la dernière séance du jury, par une surprenante et quasi-unanimité, la Palme d'or est attribuée au film américain. La présidente du jury Françoise Sagan se retire du débat et va faire ses garages. Une délégation vient lui proposer un compromis : attribuer la Palme ex aequo aux deux films. Sagan fera fuiter ces pressions dans la presse et le délégué général du festival Gilles Jacob décide que dorénavant, le président et le délégué assistent aux délibération sans dire un mot[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bertrand Meyer-Stabley, Françoise Sagan. Le tourbillon d'une vie, Pygmalion, , p. 147.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Autres éditions du Festival[modifier | modifier le code]