1934 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Le préhistorien Henri Begouën reçoit un groupe d'élèves au Muséum de Toulouse.
Années :
1931 1932 1933  1934  1935 1936 1937
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Julien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1934 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

Janvier[modifier | modifier le code]

Le cercueil de Stavisky.

Février[modifier | modifier le code]

Manifestation des chauffeurs de taxis parisiens contre le règlement de Rouvier et Walewski.
Émeute du 6 février place de la Concorde.
Manifestation de la SFIO en réaction à la crise du 6 février 1934.

Mars[modifier | modifier le code]

  • 24 mars : Citroën présente aux concessionnaires principaux sa première automobile traction avant, la 7 CV puis le 18 avril à la presse[22]. Produite en grande série, elle est remarquable par son fameux moteur flottant, sa carrosserie monocoque et le fait de regrouper la mécanique et la transmission à l'avant, d'où son surnom de « Traction Avant ». Cette voiture techniquement révolutionnaire, a été conçue en une seule année par l'équipe de l'ingénieur André Lefebvre, transfuge de chez Renault[23]. Véhicule de légende, voiture officielle de la présidence de la République, elle sera déclinée en une vingtaine de modèles différents et produite pendant 23 ans.

Avril[modifier | modifier le code]

Manifestations fascistes à Paris, Regards, 27 avril 1934.
  • 4 et 14 avril : décrets-lois visant à réduire le déficit budgétaire en application de la loi de finance du 28 février 1934[24] ; réorganisation administrative (décret du 10 mai portant suppression de cinq trésoreries générales et de douze recettes particulières et de leurs recettes affectées[25]), coupes budgétaires (réduction du montant des pensions à 50 % du traitement d'activité, suppression du cumul des rémunérations), hausse fiscale (institution d'une retenue de 3 % sur les pensions de guerre, la retraite du combattant et le salaire des fonctionnaires[26])[27].
  • 6 avril : constitution de la Ligue Française de rugby à XIII[28].
  • 9 avril : le communiste Jacques Doriot appelle à l’unité d’action avec les socialistes contre les fascistes dans une lettre adressée à l'Internationale Communiste[4] ; le 20 avril il démissionne de son poste de maire de Saint-Denis mais est réélu avec 75,9 % le 6 mai[29].
  • 17 avril : répondant à la Grande-Bretagne, le gouvernement Doumergue refuse le réarmement de l’Allemagne et assure désormais sa défense par ses propres moyens[30].

Mai[modifier | modifier le code]

  • 15 mai : le ministre du travail Adrien Marquet présente un plan de relance de 10,5 milliards de francs en cinq ans. Le Plan Marquet prévoit un programme de grands travaux destinés à lutter contre le chômage[32],[33].
  • 25 mai : trois cent paysans réunis à l'appel de la Confédération générale des paysans travailleurs (CGPT) ne parviennent pas à éviter l'expropriation d'un fermier de Tréglamus dans les Côtes-du-Nord ; l'affaire est médiatisée par la presse communiste quand Waldeck Rochet, nouveau responsable de la section agraire du PCF, se rend sur place entre le 30 mai et le 4 juin[4].

Juin[modifier | modifier le code]

Le zoo de Vincennes en 1934. Illuminations nocturnes.

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 6 juillet : loi portant une réforme fiscale menée par le ministre des finances Louis Germain-Martin[37]. Elle supprime de nombreuses taxes, simplifie les règles d'assiette des impôts subsistants et en unifie les taux. Elle trasfère le produit de la redevance des mines aux collectivités locales et renforce le contrôle de l'administration des domaines sur les prises à bail[27].
  • 10 juillet : loi relative aux conditions de délivrance et à l'usage du titre d'ingénieur diplômé[38].
  • 19 juillet : loi restreignait les droits professionnels des étrangers naturalisés par rapport à leurs droits politiques ; elle pose une interdiction d'accès pendant dix ans aux fonctions publiques rétribuées par l’État, aux offices ministériels et aux barreaux[39].
  • 20 juillet : fondation du Front paysan[40].
Federico Ezquerra dans la montée du col du Galibier en 1934.

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Alibert Adieu ! Venise provençale.jpg

Naissances en 1934[modifier | modifier le code]

Décès en 1934[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c François Paulhac, Les accords de Munich et les origines de la guerre de 1939, Vrin, , 271 p. (ISBN 978-2-7116-4262-5, présentation en ligne)
  2. a et b Gérard Théobald, La Liberté est ou n'est pas..., Paris, Éditions Publibook, , 843 p. (ISBN 978-2-342-02233-9, présentation en ligne)
  3. Alain Queruel, Le grand livre de la franc-maçonnerie : un panorama chrono-thématique, des origines à nos jours, en France et à l'étranger..., Paris, Editions Eyrolles, , 349 p. (ISBN 978-2-212-56286-6, présentation en ligne)
  4. a b c d e f et g Jean Vigreux, Le Front populaire : « Que sais-je ? » n° 3932, Presses universitaires de France, , 128 p. (ISBN 978-2-13-061685-6, présentation en ligne)
  5. Jean-Baptiste Duroselle, Histoire diplomatique de 1919 à nos jours, Dalloz, , 1038 p. (ISBN 978-2-402-04801-9, présentation en ligne)
  6. Jean Butin, De « La Gerbe d'or » au pain noir, la longue marche d'Henri Béraud, Horvath, , 550 p. (ISBN 978-2-402-07586-2, présentation en ligne)
  7. Christian Delporte, Claire Blandin et François Robinet, Histoire de la presse en France : XXe – XXIe siècles, Armand Colin, , 352 p. (ISBN 978-2-200-61585-7, présentation en ligne)
  8. Michèle Kahn, La Tragédie de l'Emeraude - 15 janvier 1934 : Saïgon - Paris, Editions du Rocher, , 345 p. (ISBN 978-2-268-09766-4, présentation en ligne)
  9. Georges Lefranc, Histoire du Front Populaire, 1934-1938, Payot, , 526 p. (ISBN 978-2-35702-071-9, présentation en ligne)
  10. a b c et d Dominique Borne et Hubert Néant, La politique en France - XIXe : XXe siècles, Hachette Éducation, , 256 p. (ISBN 978-2-01-320110-0, présentation en ligne)
  11. Cahiers de l'Institut Maurice Thorez, vol. 4, (présentation en ligne)
  12. Vincent Adoumié, Histoire de France : De la république à l'État français 1918-1944, Hachette Éducation, , 256 p. (ISBN 978-2-01-181885-0, présentation en ligne)
  13. a et b Philippe Valode, L'histoire de France en 2 000 dates, Acropole, (ISBN 978-2-7357-0361-6, présentation en ligne)
  14. Jean-Claude Chesnais, Les Morts violentes en France depuis 1826 : comparaisons internationales, INED, (présentation en ligne)
  15. Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours, Agone, , 832 p. (ISBN 978-2-7489-0302-7, présentation en ligne)
  16. Gisèle Berstein et Serge Berstein, Dictionnaire historique de la France contemporaine : 1870-1945, vol. 1, Éditions Complexe, , 822 p. (ISBN 978-2-87027-549-8, présentation en ligne)
  17. a et b Georges Lefranc, Le Front Populaire (1934-1938). Que sais-je ?, Presses universitaires de France, , 128 p. (ISBN 978-2-13-066077-4, présentation en ligne)
  18. Pierre Brana et Joëlle Dusseau, Philippe Henriot, Place des éditeurs, , 448 p. (ISBN 978-2-262-07183-7, présentation en ligne)
  19. Jean-Christian Petitfils, Les énigmes de l'histoire de France, Perrin, , 317 p. (ISBN 978-2-262-07558-3, présentation en ligne)
  20. Christopher Charles, « « Héros de la normalité » et circonstances inhabituelles : l'incapacité de Gaston Doumergue à réformer l'État à la suite du 6 février 1934 », Revue française de droit constitutionnel, vol. 4, no 64,‎ , p. 685-702 (présentation en ligne)
  21. Guy Pessiot, Histoire de Rouen en 800 photographies, 1900-1939, vol. 2, Editions PTC, , 319 p. (ISBN 978-2-906258-86-0, présentation en ligne)
  22. Jacques Wolgensinger, Citroën : une vie à quitte ou double, Arthaud, , 199 p. (ISBN 978-2-7003-1118-1, présentation en ligne)
  23. a et b Jean-Louis Loubet, op. cit, p. 242.
  24. Philippe Bezes, Florence Descamps, Sébastien Kott et Lucile Tallineau, L’invention de la gestion des finances publiques. Du contrôle de la dépense à la gestion des services publics (1914-1967), vol. 2, Paris, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 675 p. (ISBN 978-2-11-129373-1, présentation en ligne)
  25. Ministère des finances, Bulletin de statistique et de législation comparée, vol. 115, Imprimerie nationale, (présentation en ligne)
  26. Josette Ueberschlag, Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947), Presses universitaires de Caen, , 274 p. (ISBN 978-2-84133-825-2, présentation en ligne)
  27. a b et c « Louis GERMAIN-MARTIN », sur www.economie.gouv.fr
  28. Sylvie Lauduique-Hamez, Les Incroyables du rugby, Calmann-Lévy, , 144 p. (ISBN 978-2-7021-4749-8, présentation en ligne)
  29. Jean Gicquel et Lucien Sfez, Problèmes de la réforme de l'État en France depuis 1934, Presses universitaires de France, (présentation en ligne)
  30. Gisèle Berstein, Le Sénat sous la IIIe République, CNRS Editions, , 450 p. (ISBN 978-2-271-08284-8, présentation en ligne)
  31. L' Express du Midi 14 mai 1934: Le Congrès radical exclut du parti MM. Dalimier, Proust, René Renoult et André Hesse (Albert Dalimier, Louis Proust, René Renoult et André Hesse)
  32. Étienne Auphan, Paris-Bordeaux en train : Les trois étapes de la modernité ferroviaire 1844-2016, Presses Universitaires du Septentrion, (ISBN 978-2-7574-1463-7, présentation en ligne)
  33. Jean-Paul Brunet, Michel Launay, Michel Margairaz, D'une guerre mondiale à l'autre (1914-1945), , 296 p. (ISBN 978-2-01-461162-5, présentation en ligne)
  34. Thierry Sarmant, Vincennes : Mille ans d'histoire de France, Tallandier, , 400 p. (ISBN 979-10-210-2159-4, présentation en ligne)
  35. a b c et d Claude Willard, La France ouvrière : 1920-1968, vol. 2, Paris, Les Éditions ouvrières, , 369 p. (ISBN 978-2-7082-5074-1, présentation en ligne)
  36. Jean A. Gili et Ralph Schor, Hommes, idées, journaux : mélanges en l'honneur de Pierre Guiral, Publications de la Sorbonne, , 487 p. (ISBN 978-2-85944-153-1, présentation en ligne)
  37. Béatrice Touchelay, L’État et l’entreprise : Une histoire de la normalisation comptable et fiscale à la française, Presses universitaires de Rennes, , 384 p. (ISBN 978-2-7535-6803-7, présentation en ligne)
  38. loi du 10 juillet 1934 (JORF) relative aux conditions de délivrance et à l'usage du titre d'ingénieur diplômé (création de la Commission des titres d'ingénieur et liste d'écoles habilitées publiées par cette commission depuis 1936 (JORF n°174 page 7867)).
  39. Alexis Spire, Étrangers à la carte, Grasset, , 406 p. (ISBN 978-2-246-65809-2, présentation en ligne)
  40. a et b Gilles Richard, Histoire des droites en France (1815-2017), Place des éditeurs, , 636 p. (ISBN 978-2-262-07074-8, présentation en ligne)
  41. Sylvain Schirmann, Les relations économiques et financières franco-allemandes, 1932-1939, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 304 p. (ISBN 978-2-8218-2851-3, présentation en ligne)
  42. Jean-pierre de Mondenard, Les grandes premières du tour de France, Hugo Publishing, (ISBN 978-2-7556-1396-4, présentation en ligne)
  43. Joshua Cole, « Antisémitisme et situation coloniale pendant l’entre-deux-guerres en Algérie - Les émeutes antijuives de Constantine (août 1934) », Vingtième siècle, no 108,‎ (lire en ligne)
  44. Janine Ponty, Polonais méconnus : Histoire des travailleurs immigrés en France dans l'entre-deux-guerres, Publications de la Sorbonne, , 476 p. (ISBN 978-2-85944-536-2, présentation en ligne)
  45. Joseph-Roger de Benoist, Hamidou Kane, Léopold Sédar Senghor, Éditions Beauchesne, , 302 p. (ISBN 978-2-7010-1378-7, présentation en ligne)
  46. Annisa El Materi Hached, Mahmoud El Materi, pionnier de la Tunisie moderne, éd. Les Belles Lettres, Paris, 2011, p. 102.
  47. « Les troubles de Tunisie », Le Figaro, 12 septembre 1934, p. 4.
  48. Pierre Billard, Le Mystère René Clair, Plon, , 300 p. (ISBN 978-2-259-23891-5, présentation en ligne)
  49. Jean Garrigues, Les patrons et la politique : 150 ans de liaisons dangereuses, Place des éditeurs, , 370 p. (ISBN 978-2-262-03722-2, présentation en ligne)
  50. Jean-Louis Loubet, L'industrie automobile, 1905-1971, Librairie Droz, , 424 p. (ISBN 978-2-600-00317-9, présentation en ligne)
  51. Gilles Richard, op. cit, p. 256.
  52. Monica M. Grady, Catalogue of Meteorites Reference Book, Cambridge University Press, , 689 p. (ISBN 978-0-521-66303-8, présentation en ligne)
  53. Noël Balen, Django Reinhardt : Le génie vagabond, Éditions du Rocher, , 296 p. (ISBN 978-2-268-08063-5, présentation en ligne)
  54. Mikhail Matveevich Narinskiĭ, La France et l'URSS dans l'Europe des années 30, Presses Paris Sorbonne, , 192 p. (ISBN 978-2-84050-385-9, présentation en ligne)
  55. « SCOTTO Vincent », sur http://www.operette-theatremusical.fr
  56. « Maria Chapdelaine (1934) », sur www.imdb.com
  57. Frédéric Tristram, Une fiscalité pour la croissance : La direction générale des impôts et la politique fiscale en France de 1948 à la fin des années 1960, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 740 p. (ISBN 978-2-8218-2839-1, présentation en ligne)
  58. Geneviève Gavignaud-Fontaine, Les campagnes en France au XXe siècle, 1914-1989, vol. 1, Éditions OPHRYS, (ISBN 978-2-7080-0628-7, présentation en ligne)
  59. Jacques Vergès, Les erreurs judiciaires : « Que sais-je ? » n° 3656, Presses universitaires de France, (ISBN 978-2-7154-0048-1, présentation en ligne)