1981 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
François Mitterrand lors d'un meeting électoral à Strasbourg le 19 avril.
Années :
1978 1979 1980  1981  1982 1983 1984
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1981 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

Janvier[modifier | modifier le code]

Février[modifier | modifier le code]

  • 1er février : suppression de la cotisation patronale supplémentaire de 1 % sur les salaires[8].
  • 2 février : la loi sécurité et liberté est promulguée ; votée après la publication du rapport « Réponses à la violence » d'Alain Peyrefitte, ministre de la justice, qui diagnostique l'apparition d'un sentiment généralisé d'insécurité[9]. Elle étend les pouvoirs de la Police et du Parquet et restreint le pouvoir d'appréciation du juge. L'opposition de gauche proteste sur la restriction des libertés publiques. La loi est abrogée par les pouvoir socialiste le [10].
  • 16 février : l'émission Audition publique sur le thème « Avoir vingt ans pour quoi faire ? » diffusé en direct simultanément sur Antenne 2 et Europe 1 est interrrompue après 20 minutes par des militants de la CGT, des jeunesses communistes et du PCF[11].

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Plan de relance Mauroy de 1,7 % du PIB sur deux ans, de juin 1981 à juin 1983. Il entraine une dégradation des comptes extérieurs et le gouvernement est contraint d'appliquer un plan de rigueur à partir de 1982[26] : le SMIC augmente de 10%, les allocations familiales de 25 %, le minimum vieillesse de 20 % ; des réformes fiscales favorables aux bas revenus sont mises en place, les aides au logement et à l'industrie sont augmentées, l'investissement des administrations reprend, des emplois publics sont créés et la création d'emplois et le recrutement des jeunes sont subventionnés, de nouvelles aides sont accordées aux agriculteurs[27],

[28].

Juillet[modifier | modifier le code]

  • 1er juillet :
    • les allocations familiales et l'allocation logement sont revalorisées de 25 %[33].
    • circulaire interministérielle sur la démocratisation de la formation scolaire[34]. Création des ZEP (zone d'éducation prioritaire) par le ministre de l'éducation Alain Savary.
  • 2 juillet : Louis Mermaz est élu président de l’Assemblée nationale[35].
  • Nuit du 8 au 9 juillet : des voitures sont volées et brûlées dans le quartier des Minguettes à Vénissieux dans la banlieue lyonnaise[36]. Début de la rébellion urbaine des Minguettes, largement envenimée par les médias : Le Figaro du 7 juillet 1981 écrit les « cités populaires » se plient désormais « à la loi de bandes maghrébines »[37] et conclu « Le gouvernement , en supprimant les expulsions d'individus douteux , encourage donc les dévoyés ! »[38]. De violents incidents (rodéos de voitures volées, incendie d'automobiles) durant l'été vont entraîner une série de mesures nationales à commencer par la politique de DSQ (développement social des quartiers). 250 voitures et des dizaines de bâtiments seront détruites par des jeunes d'origine « immigrée » en l'espace de deux mois[39].
  • 8 juillet : François Mitterrand déclare à l'hebdomadaire allemand Stern « Je crois que la paix est liée à l'équilibre des forces dans le monde . L'installation des SS-20 et des Backfire soviétiques rompt cet équilibre en Europe, il faut réarmer avant de négocier »[35].
  • 9 juillet : le ministre socialiste des PTT Louis Mexandeau inaugure à Vélizy, Télétel 3V, l'expérimentation du service Minitel. Parallèlement un annuaire électronique est expérimenté depuis juillet 1980 en Ille-et-Vilaine[40].
  • 18 juillet : tuerie d'Auriol. Un règlement de comptes entre membres du SAC entraîne une commission d'enquête parlementaire et la dissolution de l'association[41].
  • 29 juillet : suppression de la Cour de sûreté de l'État[42].
  • 30 juillet : le conseil des ministres décide de suspendre la construction de cinq centrales nucléaires[35], dont le projet controversé de Plogoff.

Août[modifier | modifier le code]

  • 3 août : loi de finance rectificative[43] majorant de 7,7 milliards de francs les recettes fiscales. Surtaxe sur les hauts revenus, hausse des impôts sur les bénéfices des sociétés, des banques et des compagnies pétrolières. Majoration de la taxe sur les produits pétroliers[44].
  • 10 août : « loi Lang » imposant un prix unique sur les livres[45].
  • 11 août : circulaire interministérielle relative à la régularisation de la situation de certains étrangers ; 142 000 sont concernées[25].
  • 26 août : le Conseil des ministres approuve le projet de loi abolissant la peine de mort[46]. Le ministre de la justice Robert Badinter dépose le projet à l'Assemblée nationale le 29 août où le texte est discuté les 17 et 18 septembre[47].
  • 31 août, 2 et 4 septembre : campagne de publicité pour l'afficheur Avenir « qui tient ses promesses ». Sur les affiches, Myriam, vêtue d'un bikini, enlève le haut le 2 septembre et le 4 septembre le bas[48].

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

  • 4 octobre : dévaluation de 3 % du franc[29].
  • 7 octobre : le Conseil des ministres décide un blocage pour six mois pour certains prix, demande la modération salariale et annonce gel de 15 milliards des dépenses prévues dans la loi de finances 1982[29].
  • 9 octobre :
  • 10 octobre : François Mitterrand se rend à Longwy et déclare « Il n’y aura pas de secteurs condamnés, qu’il s’agisse, dans votre région, de la sidérurgie qu’il nous faut sauvegarder, développer, des mines de fer dont l’exploitation doit être poursuivie au prix d’un grand effort que supportera notamment la collectivité nationale, car il faut développer les technologies qui, en l’espace de trois à quatre ou cinq ans, nous permettront d’améliorer la teneur du minerai afin que vous soyez en mesure d’affronter victorieusement la compétition internationale ; nous assurerons la transition »[53].
  • 17 octobre : loi relative à l'emploi des travailleurs étrangers en situation irrégulière[52]. Elle renforce la lutte contre le travail clandestin et instaure des sanctions contre les employeurs.
  • 23-25 octobre : congrès socialiste de Valence. Le député Paul Quilès, directeur de campagne de François Mitterrand déclare « Il ne faut pas se contenter de dire comme Robespierre : des têtes vont tomber... Il faut dire lesquelles et rapidement »[54].
  • 26 octobre :
  • 27 octobre : adoption de l'article 2 du projet budgétaire qui institue l'impôt sur les grandes fortunes[57].
  • 29 octobre : « loi Questiaux » relative aux conditions d'entrée et de séjour des étrangers en France[52]. Abrogation de la loi Bonnet de 1980 et création du certificat d'hébergement[58].

Novembre[modifier | modifier le code]

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances en 1981[modifier | modifier le code]

Décès en 1981[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Amiard, Risque radioactif. Les accidents nucléaires industriels et médicaux : Conséquences environnementales, écologiques, sanitaires et socio-économiques, vol. 2, ISTE Group, , 314 p. (ISBN 978-1-78405-611-7, présentation en ligne)
  2. Journal de l'année, Larousse, (ISBN 978-2-03-524315-7, présentation en ligne)
  3. « TRANS-EN-PROVENCE (83) 08.01.1981 », sur CNES
  4. « DANS LE RETRO. Il y a 35 ans, premier accident mortel sur le RER », sur Le Parisien,
  5. André G. Delion et Michel Durupty, Les Nationalisations (1982), Economica (ISBN 978-2-402-03712-9, présentation en ligne)
  6. Gilles Verlant et Pierre Mikaïloff, Le Dictionnaire des années 80, Larousse, , 560 p. (ISBN 978-2-03-586150-4, présentation en ligne)
  7. Henri Tincq, Jean-Marie Lustiger, Grasset, , 368 p. (ISBN 978-2-246-79867-5, présentation en ligne)
  8. a et b Françoise Bourit, Patrice Hernu, Marguerite Perrot, « Les salaires en 1981 », Economie et Statistique, no 141,‎ , p. 31-48 (présentation en ligne)
  9. Richard Bousquet et Éric Lenoir, La prévention de la délinquance, Presses Universitaires de France, , 360 p. (ISBN 978-2-13-073981-4, présentation en ligne)
  10. Nicolas Bourgoin, La révolution sécuritaire (1976-2012), Champ social Editions, , 214 p. (ISBN 978-2-35371-384-4, présentation en ligne)
  11. François Cusset, La décennie : Le grand cauchemar des années 1980, La Découverte, , 515 p. (ISBN 978-2-7071-6126-0, présentation en ligne)
  12. a b et c Yves Bénard, Divergences turco-arméniennes ! : Nouveau regard, Editions du Panthéon, , 168 p. (ISBN 978-2-7547-3891-0, présentation en ligne)
  13. Sandro Cassati, Coluche, une histoire vraie, City Edition, , 240 p. (ISBN 978-2-8246-0163-2, présentation en ligne)
  14. Jeune ciném, vol. 132 à 138, (présentation en ligne)
  15. Sophie Béroud, Engagements, rébellions et genre : dans les quartiers populaires en Europe, 1968-2005, Paris, Archives contemporaines, , 212 p. (ISBN 978-2-8130-0047-7, présentation en ligne)
  16. Serge Portelli et Clélia Richard, L'homoparentalité, Dalloz, , 160 p. (ISBN 978-2-247-16638-1, présentation en ligne)
  17. Légifrance, « Loi n° 81-357 du 15 avril 1981 autorisant l'approbation de la convention internationale du travail n° 111 concernant la discrimination en matière d'emploi et de profession »
  18. a b c d e et f Serge Berstein et Pierre Milza, Histoire de la France au XXe siècle : de 1974 à nos jours, Éditions Complexe, , 456 p. (ISBN 978-2-8048-0086-4, présentation en ligne)
  19. Roland Môntins, GIGN. 40 ans d’actions extraordinaires, Pygmalion, , 317 p. (ISBN 978-2-7564-1441-6, présentation en ligne)
  20. Patrick Eveno, Le journal Le monde : une histoire d'indépendance, Odile Jacob, , 295 p. (ISBN 978-2-7381-0946-0, présentation en ligne)
  21. Monique Dollin Du Fresnel, Pierre-Paul Riquet (1609-1680) : L'incroyable aventure du canal des Deux-Mers, Éditions Sud Ouest, , 464 p. (ISBN 978-2-8177-0294-0, présentation en ligne)
  22. Christian Colombani, « RÉCUSANT LA THÈSE DE LA MALADIE MENTALE Les jurés d'Aix-en-Provence ont condamné André Pauletto à la peine capitale », sur Le Monde,
  23. Georges Sueur, « DEUX NOUVELLES CONDAMNATIONS À MORT SAINT-OMER : Jean-Pierre Declerck violeur et assassin », sur Le Monde,
  24. Éric Ghérardi et Philippe Astruc, 1981. L'abolition de la peine capitale : Les événements fondateurs, Armand Colin, , 304 p. (ISBN 978-2-200-25780-4, présentation en ligne)
  25. a et b Georges de Ménil, Common Sense : Pour débloquer la société française, Odile Jacob, , 240 p. (ISBN 978-2-7381-9219-6, présentation en ligne)
  26. Claude Chinardet, Une nouvelle France pour demain, Éditions du Panthéon, , 248 p. (ISBN 978-2-7547-5139-1, présentation en ligne)
  27. Alain Fonteneau, Alain Gubian, « Comparaison des relances françaises de 1975 et 1981-1982 », Revue de l'OFCE, no 12,‎ , p. 123-156 (présentation en ligne)
  28. * Augmentation de 2,3 milliards de francs des pensions de retraite.
    • Suppression des cotisations employeur pour 2,5 milliards de francs.
    • 12,8 milliards de francs affectés à la création de 150 000 emplois et à la formation professionnelle.
    • 5,5 milliards de francs d'aide aux agriculteurs.
    • 26 milliards de francs de capital aux entreprises publiques.
    • 250 millions de francs pour la construction de logements.
    • 17 milliards de francs de prêts accordés par le Fonds industriel de modernisation et le Fonds de développement économique et social.
    • Crédit d'impôt sur l'investissement privé : 10 % du montant de l'investissement peut être déduit de l'impôt sur les sociétés. Cette mesure représente un coût budgétaire très élevé (4,5 milliards de francs) pour un résultat limité.
  29. a b et c Éric Bussière, Milieux économiques et intégration européenne au XXe siècle : La relance des années quatre-vingt (1979-1992), Institut de la gestion publique et du développement économique, (ISBN 978-2-11-129420-2, présentation en ligne)
  30. Thierry Libaert et Jean-Marie Pierlot, Les nouvelles luttes sociales et environnementales : Notre Dame des Landes, droit au logement, gaz de schiste... Les nouvelles formes de la contestation, Vuibert, , 224 p. (ISBN 978-2-311-40266-7, présentation en ligne)
  31. Michelle Zancarini-Fournel, Philippe Artières, 68, une histoire collective (1962-1981), La Découverte, , 1030 p. (ISBN 978-2-348-04044-3, présentation en ligne)
  32. Attali, Jacques, (1943- ...).,, Verbatim, Paris, R. Laffont, impr. 2011, 1351 p. (ISBN 978-2-221-11710-1, 2-221-11710-7 et 978-2-221-11711-8, OCLC 758887836, lire en ligne)
  33. Michel Messu, Les politiques familiales : du natalisme à la solidarité, Éditions de l'Atelier, , 142 p. (ISBN 978-2-7082-2916-7, présentation en ligne)
  34. http://www.cndp.fr/revueVei/chauveau117.pdf
  35. a b et c Albert Lebacqz, 1981 : L'année de François Mitterrand, Éditions France-Empire (ISBN 978-2-402-30490-0, présentation en ligne)
  36. Sylvie Tissot, L’État et les quartiers. Genèse d'une catégorie de l'action publique : Genèse d'une catégorie de l'action publique, Média Diffusion, (ISBN 978-2-02-113680-7, présentation en ligne)
  37. Marwan Mohammed, La formation des bandes : Entre la famille, l'école et la rue, Presses Universitaires de France, , 468 p. (ISBN 978-2-13-074087-2, présentation en ligne)
  38. Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours, Agone, , 832 p. (ISBN 978-2-7489-0302-7, présentation en ligne)
  39. Gilles Verlant & Pierre Mikaïloff, op. cit, p. 333.
  40. Pascal Griset, Les ingénieurs des Télécommunications dans la France contemporaine : Réseaux, innovation et territoires (XIXe-XXe siècles) (Colloque des 21 et 22 octobre 2010), Paris, Institut de la gestion publique et du développement économique, , 376 p. (ISBN 978-2-8218-3701-0, 2-8218-3701-1 et 2111287466, OCLC 7380703136, présentation en ligne)
  41. Alex Panzani, La Tuerie d'Auriol, J'ai lu, , 190 p. (ISBN 978-2-403-00425-0, présentation en ligne)
  42. Paul Cassia, Robert Badinter, un juriste en politique, Fayard, , 562 p. (ISBN 978-2-213-65404-1, présentation en ligne)
  43. « Loi n° 81-734 du 3 août 1981 DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 1981 (1) », sur Légifrance
  44. Études économiques de l'OCDE : France 1982, OECD Publishing, , 92 p. (ISBN 978-92-64-15645-6, présentation en ligne)
  45. Christian Fauvelais et Jean-Yves Glain, Le prix unique pour le livre : enquête sur une loi au-dessus de tout soupçon, Institut économique de Paris (ISBN 978-2-402-12512-3, présentation en ligne)
  46. a b c et d Paolo Passaglia, L'abolition de la peine de mort. Une étude comparée, Mnemosyne, , 192 p. (ISBN 978-88-98148-01-1, présentation en ligne)
  47. a b et c Guillaume Bernard et Frédéric Monera, L'Instruction civique pour les nuls, edi8, , 472 p. (ISBN 978-2-7540-2007-7, présentation en ligne)
  48. Emmanuel Lemieux, Génération Tonton, Média Diffusion, , 490 p. (ISBN 978-2-35949-027-5, présentation en ligne)
  49. Patrick Girard, Philippe Séguin : biographie, Ramsay, , 390 p. (ISBN 978-2-402-14513-8, présentation en ligne)
  50. Éric Cinotti, Jean-Baptiste Tréboul, Les TGV européens, Presses universitaires de France, , 146 p. (ISBN 978-2-7059-2697-7, présentation en ligne)
  51. « Décret n°81-888 du 30 septembre 1981 LES PERSONNES AMENEES,DE PAR LEUR PROFESSION,A INTERVENIR DANS LE COMMERCE DE L'OR SERONT TENUES D'ENREGISTRER L'IDENTITE DES ACHETEURS ET VENDEURS D'OR MONNAYE OU D'OR EN BARRES,EN LINGOTS DE POIDS ET DE TITRES ADMIS PAR LA BANQUE DE FRANCE »
  52. a b et c Aidelf, Les Migrations Internationales, INED, (présentation en ligne)
  53. Pascal Raggi, « « Industrialisation, désindustrialisation, ré-industrialisation en Europe » », Rives méditerranéennes, no 46,‎ (présentation en ligne)
  54. Jean-Paul Roig, Citations historiques expliquées, Paris, Éditions Eyrolles, , 176 p. (ISBN 978-2-212-56220-0, présentation en ligne)
  55. Jean Garrigues, Les grands discours parlementaires de la Cinquième République, Armand Colin, , 386 p. (ISBN 978-2-200-27954-7, présentation en ligne)
  56. « L'Université : les années 80 », sur M3C
  57. Pierre Guillaume et Sylvie Guillaume, Réformes et réformismes dans la France contemporaine, Armand Colin, (ISBN 978-2-200-27680-5, présentation en ligne)
  58. « Loi n° 81-973 du 29 octobre 1981 RELATIVE AUX CONDITIONS D'ENTREE ET DE SEJOUR DES ETRANGERS EN FRANCE. », sur Légifrance
  59. Élisabeth Cazenave, Caroline Ulmann-Mauriat, Presse, radio et télévision en France de 1631 à nos jours, Hachette éducation, , 253 p. (ISBN 978-2-01-461175-5, présentation en ligne)
  60. Frédéric Turpin, Jacques Foccart. Dans l'ombre du pouvoir : Dans l'ombre du pouvoir, CNRS Editions, , 488 p. (ISBN 978-2-271-08845-1, présentation en ligne)
  61. Cf. 1981 : Comment la Gauche abrogea la loi anticasseurs
  62. Mathias Bernard, Les Années Mitterrand. Du changement socialiste au tournant libéral, Humensis, , 349 p. (ISBN 978-2-410-07547-2, présentation en ligne)
  63. « La catastrophe aérienne du 1er décembre 1981 », sur petreto-bicchisano.net
  64. « Le mouvement de protestation dans les hôpitaux a été inégalement suivi », sur Le Monde
  65. René Mouriaux, L'année sociale, Éditions de l'Atelier, , 239 p. (ISBN 978-2-7082-3421-5, présentation en ligne)
  66. Bernard Giroux, Du CNPF au MEDEF : Confidences d'un apparatchik, L'Archipel, (ISBN 978-2-8098-1152-0, présentation en ligne)
  67. Abdelhafid Hammouche, Politique de la ville et autorité d'intervention : Contribution à la sociologie des dispositifs d'action publique, Presses Universitaires du Septentrion, , 326 p. (ISBN 978-2-7574-1864-2, présentation en ligne)
  68. « Loi n° 81-1160 du 30 décembre 1981 DE FINANCES POUR 1982 », sur Légifrance
  69. Études économiques de l'OCDE : France 1983, OECD Publishing, , 92 p. (ISBN 978-92-64-15724-8, présentation en ligne)