McDonald's

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
McDonald's
Image illustrative de l'article McDonald's
illustration de McDonald's

Création
Fondateurs Richard et Maurice McDonald
(concept et premiers restaurants)
Ray Kroc
(entreprise McDonald's).
Personnages clés Ronald McDonald (personnage) Happy (personnage)
Forme juridique Société anonyme
Action NYSE : MCD
Slogan « I’m lovin’ it » (international)
« C'est tout ce que j'aime » (France)
« C'est ça que j'm » (Canada)
« Venez comme vous êtes »
Siège social Drapeau des États-Unis 2111 McDonald's Dr. Oak Brook, Illinois États-UnisVoir et modifier les données sur Wikidata (États-Unis)
Direction Steve Easterbrook, CEO
Andrew J. McKenna, président du Conseil d'administration
Nawfal Trabelsi, directeur de McDonald's France
Président Steve Easterbrook (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Restauration rapide
Produits Big Mac
Chicken McNuggets (McCroquettes)
Royal Cheese (Cheese Burger)
Frites
Pommes de terre
Sundae
McFlurry
Wrap
Sociétés sœurs McCafé
Filiales McDonald's Canada (en), McDonald's Israel (en), McDonald's New Zealand (en), Redbox (en) et McDonald's South Africa (d)
Effectif 770 000 (2016)[1]
Site web www.mcdonalds.fr

Capitalisation 93,354 milliards de $ (2013)[2]
Fonds propres en augmentation 11,63 milliards de $ (2013)[3]
Dette Increase Negative.svg 10,264 milliards de $ (2013)
+ 3,65 %[4]
Chiffre d’affaires en diminution 27,44 milliards de $ (2014)[5]
- 2,36 %
Résultat net en diminution 4,76 milliards de $ (2014)[5]
- 14,82 %

McDonald's Corporation (NYSE : MCD) est une chaîne de restauration rapide américaine présente dans le monde entier fondée par l'homme d'affaires Ray Kroc en 1952 après avoir acheté les droits à une petite chaîne de hamburger exploitée à partir de 1937 par Richard et Maurice McDonald[6].

Un restaurant rapide McDonald's est exploité par un réseau commercial, par un affilié ou par la société elle-même. Les revenus de la société proviennent de la location, des redevances et des honoraires versés par les réseaux commerciaux, ainsi que les ventes dans les restaurants exploités par la compagnie. Les revenus de McDonald's ont augmenté de 5,5 % au cours des deux années se terminant en 2007 à 21,6 milliards de dollars accompagnés d'une croissance des bénéfices de 36,2 % du revenu d'exploitation à 3,5 milliards de dollars[7].

McDonald's vend principalement des burgers de bœuf, poulet et poisson ainsi que des frites, menus pour le petit déjeuner, sodas, milkshakes et desserts. La société a élargi l'offre avec des salades, wraps et fruits[8].

Elle serait la plus grande chaîne de restauration rapide au monde en termes de repas servis avec quelques 69 millions de clients par jour en 2013[9].

Entreprise[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg
Cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et doit être internationalisée (février 2016).
McDonald's Plaza, le siège social de McDonald's à Oak Brook (Illinois, États-Unis), en banlieue de Chicago.

L’entreprise McDonald's est une multinationale qui possède fin 2014, 36 258 réseaux commerciaux rapides (fast foods) sous la marque McDonald's, dans 119 pays[10], dont 7 855 en Europe et 14 350 aux États-Unis. La France compte 1 285 restaurants qui servent chaque jour 1,8 millions de repas[11]. L’entreprise possède ou a des participations dans d’autres chaînes de restaurants, comme Aroma Café, Boston Market, Chipotle Mexican Grill, Donatos Pizza (depuis décembre 2003) et Pret A Manger.

Les revenus pour 2001 étaient de 14,87 milliards de dollars, avec un revenu net de 1,64 milliard de dollars[12]. Près d'un employé sur huit aux États-Unis a travaillé une fois dans sa vie au sein de l'entreprise McDonald's[13].

La France est l'un des marchés les plus dynamiques[14] : en 2003, le CA de McDonald's France a progressé de 10 %, pour atteindre les 2,2 milliards d’euros. « McDo », selon l'appellation commune, voit passer plus de 1,2 million de clients par jour. Selon la campagne publicitaire de juillet 2007, plus de 200 restaurants sont équipés de Wi-Fi, plus de 700 restaurants sont équipés de McDrive, plus de 900 restaurants sont climatisés, et 70 % des restaurants ouvrent jusqu'à 23 h au moins. En 2011, la France est le pays le plus rentable du monde après les États-Unis, et le restaurant réalisant le plus gros CA du monde se trouve à Marne-la-Vallée, en Seine-et-Marne dans la zone commerciale Disney Village[15]. Son CA dépasse celui situé sur les Champs-Élysées[14] qui était auparavant le plus rentable avec près de 25 millions d'euros par an fin 2011[16]. Fin 2011, on comptait, en France, 1 226 restaurants répartis dans 934 communes[16]. Plus de 1,7 millions de repas sont servis quotidiennement en France[16] où McDonald's revendique le titre de premier employeur de jeunes avec près de 50 % d’étudiants salariés et 78 % d’équipiers de moins de 25 ans[17].

En France, avant mi-2013, au moins la moitié des restaurants propose le service à table avec la présence de personnels et de bornes automatiques de commandes[18]. L'avantage pour le client étant l'absence d'attente en heure de pointe bien que les 70 % du CA soient réalisés sur cette même plage horaire de 4 heures par jour (rush du midi et du soir)[18]. Pour un service optimum, le lobby est divisé en plusieurs zones que le client peut choisir[18].

En février 2012 est mis en place la commande en ligne appelée « GoMcDo ». Une trentaine de restaurants en France servent des commandes prises à partir de 10h00[19] et pré-payées (PayPal et carte de paiement) via internet par ordinateur ou smartphone[18]. Une fois pré-payée, la commande ne peut être modifiée mais peut être annulée[20]. Avant 23h00, le client doit se présenter à un restaurant McDonald's et valider sa commande à l'une des bornes de commande ou borne « Easy Check-In » situées à l'intérieur du restaurant[21] (ou pour certains restaurants, à l'extérieur, au CEL Drive[22]), le système déclenche le paiement et la préparation de la commande. Passé 23h00, si le client ne s'est pas présenté, la commande est annulée et le client n'est pas débité.
Début 2014, 95 % du réseau propose ce service[23]. La commande en ligne GoMcDo permet une réduction de la surface des comptoirs[18].

En 2013, il faut en moyenne 17 semaines entre le début des travaux et l'ouverture du restaurant. Le record est de 12 semaines (avenue Alexandre Marqui à Lourdes)[24].

En moyenne, chaque McDo ouest parisien[25] :

  • un excédent qui dépasse 20 % de son CA
  • donne au siège une redevance de 22 % de son CA. La redevance comprend une part fixe de 5 % du CA pour le droit d'utilisation de la marque et une part variable en fonction du CA pour la location du terrain au propriétaire McDonald's. Donc aucun bénéfice depuis la création. D'où les salariés ne touchent jamais la prime de participation aux bénéfices et aucun impôt sur les bénéfices à payer en France métropolitaine
  • CICE, baisse de la TVA et contrat aidé.

Les restaurants ont d'abord ouvert dans des communes fortement peuplées [ouverture en 1979 à Strasbourg (1975 : 253 384 habitants)] puis dans des communes de moins en moins peuplées : 2012 à Jonzac[26] (2011 : 3 491 habitants), 2012 en face de l'aire, A75, de de la Lozère, à Albaret-Sainte-Marie[27],[28] (2012 : 569 habitants), 2013 à Notre-Dame-de-Sanilhac[29] (2011 : 3 089 habitants) et 2014 à La Queue-les-Yvelines[30] (2011 : 2 164 habitants). En France en 2013, on compte en moyenne un restaurant McDonald's pour 52 000 habitants.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Le logo McDonald's dit des « arches dorées » (Golden Arches (en)) est créé en 1962 par Jim Schindler alors responsable de l'ingénierie de conception à McDonald's. Il s'inspire des deux arches jaunes de la façade du tout premier restaurant McDonald's réalisé par l'architecte Stanley Meston à Phoenix. Jim Schindler rassemble les deux arches pour en faire un « M ». Aux États-Unis de 1968 à 2006, le nom de la chaîne écrit en blanc est ajouté dans un encadré rouge, puis il est simplifié[31].

McDonald's France fait le choix à partir de 2009 de changer son image en intégrant le logo dans un encadré vert foncé pour un ton « développement durable ». Cette nouvelle formule est une réussite marketing, en cours de généralisation en Europe[32].

Au Maroc, l'Institut national de normalisation certifie que toutes les recettes sont halal[33].

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Musée McDonald's de Des Plaines en Illinois de style Googie, réplique du premier restaurant franchisé McDonald's ouvert par Ray Kroc en avril 1955.

En 1937, les frères Richard et Maurice McDonald ouvrent un stand de hot-dogs appelé « Airdome » à Arcadia, en Californie. Les deux frères déménagent leur Airdome (bâtiment compris) en 1940 à San Bernardino, en Californie, et le renomment « restaurant McDonald's » le 15 mai. Le menu consiste en 25 articles, principalement cuisinés au grill. Et comme il était courant à l’époque, ils emploient environ 20 voituriers. Il devint un lieu de rendez-vous très populaire pour les jeunes, et très profitable pour ses propriétaires. Huit années plus tard, après avoir remarqué que la plupart de leurs revenus provenaient des hamburgers, les deux frères fermèrent leur restaurant pour plusieurs mois afin de développer l’innovant service rapide à hamburgers. La carte est réduite à l’offre que 80 % des consommateurs ont l’habitude de commander (hamburgers, soda, lait, café, frites et gâteau), tandis que la taille du hamburger est diminuée mais pour un prix réduit à 15 cents et que la vaisselle laisse la place à des assiettes et gobelets en carton. Dans la mesure où le service n’est plus assuré au volant — les clients passent commandes eux-mêmes à un guichet —, les voituriers furent licenciés.

Franchises[modifier | modifier le code]

Le plus vieux restaurant McDonald's encore en activité, à Downey, Californie, à l'angle de Lakewood Bvd et de Florence Ave. Troisième restaurant construit par la chaîne et second doté des arches dorées, son aspect n'a guère changé depuis son ouverture en 1953.

En 1953, les frères McDonald commencent à franchiser leur restaurant. Neil Fox fut le premier franchisé. Le deuxième ouvre à Phoenix (Arizona). Il est le premier à présenter le dessin des arches dorées (formées par la lettre « M ») ; plus tard celui d’origine fut reconstruit dans ce style. Le troisième ouvre à Downey en Californie à l'angle du boulevard Lakewood et de l'avenue Florence et est à ce jour le plus vieux de la marque encore en activité.

L'année suivante, l’entrepreneur et vendeur de machine à milk-shake (« lait frappé » au Québec) Ray Kroc fut fasciné quand il apprit leur rentabilité extraordinaire et leur popularité. Après avoir vu le système en fonctionnement, Kroc rencontra les frères McDonald, qui avaient déjà commencé à franchiser, avec une proposition de le laisser franchiser le système, avec lui comme premier franchisé. Kroc travailla dur pour vendre le système McDonald's. Il essaya même de prévaloir sur sa connaissance de la guerre avec Walt Disney, dans le vain espoir d’en ouvrir un dans le parc d'attraction Disneyland, alors en construction. D’autres le visitèrent et en repartirent inspirés, comme James McLamore, fondateur de Burger King, et Glen Bell, celui de Taco Bell.

En 1955, Ray Kroc ouvre le premier McDonald de la société McDonald's actuelle à Des Plaines, dans la banlieue de Chicago, Illinois. Les revenus du premier jour furent de 366,12 dollars (de l’époque)[34]. Les documents officiels de la société utilisent souvent cette date comme leur commencement bien qu'il fût quinze ans plus tôt, et effaçant par la même occasion toute trace des frères McDonald en faveur de Kroc. Pendant plusieurs décennies cet établissement fut connu comme le « McDonalds numéro 1 ».

Fin 2015 environ 83 % des 36 525 restaurants McDonald's dans le monde (119 pays) sont franchisés (30 081 franchisés)[35].

Un restaurant à Tampa, Floride, en 1979.

Développement nord-américain[modifier | modifier le code]

Un restaurant McDonald's à Chicago, dans l'Illinois.

Au débuts des années 1960, la société est renommée « McDonald's Corporation ». Dès 1961, les frères McDonald donnent leur accord pour vendre les droits de leur entreprise à Kroc pour un montant de 2,7 millions de dollars, que Kroc avait obtenu de plusieurs investisseurs (dont l’université de Princeton). Le contrat autorise les deux frères à conserver leur commerce d’origine mais ils perdent en contrepartie le droit d’afficher le nom McDonald's. Il fut donc renommé The Big M, et resta ouvert jusqu’à ce que Kroc ouvre un McDonald's juste dans la rue située au nord. Si les frères avaient conservé l’accord précédent qui leur offraient 0,5 % des revenus annuels de la chaîne, ils auraient aujourd’hui cumulé avec leurs familles plus de 100 millions de dollars par an. L’un des points forts du marketing de Kroc fut sa décision de vendre les hamburgers McDonald's aux familles et aux enfants. Un franchisé de Washington commandita un spectacle pour enfants baptisé Bozo's Circus. Bozo était un personnage franchisé, joué à Los Angeles par Willard Scott. Après que le spectacle fut annulé, Goldstein embaucha Scott pour représenter la nouvelle mascotte de McDonald's, Ronald McDonald dans les trois premières publicités télévisuelles incluant le personnage. Le personnage sera finalement diffusé sur le reste des États-Unis par une campagne de publicité. Bien que plus tard, il fut décidé qu’à la fois Scott et son costume d’origine étaient peu convenables pour le rôle. Une troupe entière de personnages issus du McDonaldland fut développée.

En 1963, le sandwich filet de poisson (Filet-O-Fish) est proposé pour la première fois à Cincinnati dans l’Ohio, dans un restaurant situé dans un quartier à dominance catholique qui pratique l’abstinence les vendredis. Ce fut le premier ajout au menu d’origine, qui devint national l’année suivante, avec des poissons fournis par Gorton's of Gloucester. La société McDonald's entre en Bourse deux ans après en 1965. Le premier McDonald's en dehors des États-Unis ouvre à Richmond en Colombie-Britannique, au Canada dès 1967. Par ailleurs, le projet d’établissement, pour la chaîne, s'ouvre dans un bâtiment en propre, avec un toit à mansarde et des places à l’intérieur est présenté. En 1968, le Big Mac, similaire au hamburger Big Boy, et le chausson aux pommes sont mis en vente. Ils seront suivis de près par l’Egg McMuffin (Œuf McMuffin au Canada).

Internationalisation[modifier | modifier le code]

L'implantation chronologique de McDonald's dans le monde.
McDonald's Kosher à Buenos Aires, en Argentine.

Au début des années 1970, après avoir changé de propriétaires en 1968, le restaurant d’origine Big M ferme ses portes. Il est démoli en 1970 laissant seulement une partie de l’enseigne qui fut depuis restaurée. Les années suivantes ont marqué l'ouverture du restaurant dans de nombreux pays. Le premier McDonald's ouvre au Costa Rica le et au Panama le . L'année suivante, l'un de ses restaurants s'ouvre au Japon. En Europe, le premier restaurant du nom s'ouvre aux Pays-Bas à Zaandam (près d’Amsterdam) le (le premier franchisé se nommant Ahold) et en Allemagne le . C’est le premier à vendre de l’alcool, comme il propose de la bière. Le premier McDonald's ouvre en Suède, dans Kungsgatan à Stockholm le . Le 1er octobre 1974, le premier McDonald's ouvre au Royaume-Uni à Woolwich, dans le sud-est de Londres. C’est le 3 000e restaurant de cette société. 1977, ouverture du premier McDonald's en Irlande le , dans O'Connell Street (principale avenue de Dublin) et en Autriche le .

Une plaque commémorant l'inauguration du premier McDonald's français (Place des Halles, Strasbourg, 1979)

Dans les pays ou territoires francophones, le premier McDonald's québécois ouvre ses portes à Montréal en 1972 ; au cours des 18 mois qui suivent, une nouvelle franchise ouvre ses portes chaque mois au Québec.

En France, ne se voyant aucun avenir au pays de la gastronomie, McDonalds cède en 1971 à Raymond Dayan - un homme d'affaires français résident aux États-Unis - une licence pour 30 ans à des conditions très avantageuses. C’est ainsi que le premier McDonald's s'ouvre en France le à Créteil situé sur l'avenue de la brèche[36]. La France est ainsi le neuvième pays où McDonald's s’installe. Après quelques années, McDonald's réalise son erreur, et propose à Raymond Dayan de lui racheter les 14 restaurants qu'il a déjà ouverts. Ce dernier refuse. McDonalds invoque le non-respect de ses règles d'hygiène pour mettre fin au contrat de franchise. Le procès qui s’ensuit est gagné en première instance mais perdu en appel au Tribunal de Chicago. Raymond Dayan doit rebaptiser ses 12 restaurants O'Kitch en 1982 alors que la firme américaine ouvre en pleine bataille judiciaire son restaurant à Strasbourg le 17 septembre 1979[37].

Entre temps, en 1973, le Quarter Pounder (Royal Cheese en France, Quart de livre au Canada) est proposé. En Suisse, le premier restaurant ouvre le à Genève dans la rue du Mont-Blanc, près de la Gare. En Belgique, ouverture du premier McDonald's le .

En Amérique latine, le premier McDonald's est ouvert le au Salvador. Deux ans plus tard, le premier McDonald's au Guatemala ouvre le . Le , le premier McDonald's ouvre ses portes au Brésil. En Océanie, le premier McDonald's australien ouvre à Sydney le dans le quartier de Yagoona. Il est suivi du premier restaurant installé en Nouvelle-Zélande le . En Asie, ouverture du premier McDonald's à Hong Kong le 8 janvier, aux Bahamas le 4 août, et au Nicaragua. C'est par ailleurs cette année que le principe du passage en voiture est proposé. Il fut plus tard appelé McDrive dans certains pays. À Singapour, ouverture du premier McDonald's le .

Le Happy Meal (Joyeux Festin au Canada) fait ses débuts aux États-Unis dès le début 1979. Cette même année, l'ouverture d’un McDonald's est organisée en France à Strasbourg le . Beaucoup plus contrôlé que son prédécesseur par le siège européen, alors basé à Zurich, il lui donna satisfaction.

Mondialisation[modifier | modifier le code]

Enseigne du « M » jaune dans un quartier asiatique de Paris.

Au début des années 1980, McDonald's lance le sandwich McChicken (« MacPoulet » au Canada), c’est son premier produit à base de volaille. Il ne se vend pas et sera retiré des menus, avant d'être relancé plus tard, après les Chicken McNuggets, sans faillir. Deux ans plus tard, le premier McDonald's ouvre en Malaisie.

En 1983, McDonald's lance les Chicken McNuggets (« McCroquettes » au Canada).

Le 18 juillet 1984, un homme de 41 ans, James Huberty, rentre dans un établissement McDonald's à San Ysidro, Californie, avec une arme à feu ; il tue 21 personnes et en blesse 19 autres[38]. La même année, la société est l'un des principaux commanditaires des Jeux olympiques d'été de 1984. Elle dépense beaucoup plus que prévu pendant les jeux avec son opération marketing « Quand les États-Unis gagnent, vous gagnez ! » (« If the U.S. wins, you win! »), offrant des repas gratuits dans ses restaurants à chaque médaille américaine[39] ; n'ayant pu prévoir le boycott des jeux par les nations du bloc soviétique.

En 1985, McDonald's ouvre en Italie, dans la ville de Bolzano. Un établissement plus récent à Rome imposera de nouveaux standards pour les décors intérieurs. Un an plus tard, le premier McDonald's ouvre en Turquie, dans la ville d’Istanbul (quartier Taksim). Le premier ministre de Turquie, Turgut Özal, fait le déplacement pour l'inauguration. Deux ans plus tard, McDonald's ouvre dans un pays communiste, à Győr en Hongrie. Le restaurant de Belgrade en Yougoslavie ouvre plus tard la même année.

En 1989, McDonald's ouvre en Écosse dans le quartier de Trongate à Glasgow.

Poursuite de la mondialisation[modifier | modifier le code]

McDonald's vu par l’artiste Peter Klashorst

Le 31 janvier 1990, le premier McDonald's d'Union soviétique (URSS) ouvre à Moscou[40]. C’est l’un des plus imposants du monde. Pour des raisons politiques, son ouverture fut négociée par McDonald's Canada ; pour compenser les problèmes d’approvisionnement russes, la société créa sa propre chaîne de production, y compris les fermes. Cette même année marque le début de l’affaire McLibel à Londres en Angleterre, le plus long procès de l’histoire britannique.

En 1992, Stella Liebeck est brûlée au troisième degré par un café acheté à emporter dans un McDonald's. Elle poursuivit en justice la société. Cette même année marque l'ouverture au Maroc, sur la Corniche de Casablanca. McDonald’s Maroc est le premier centre de distribution en Afrique (en juillet 2015 : 36 McDo[41]).

Parallèlement, McDonald's diversifie son offre avec le McCafé en 1993, le McMorning pour le petit-déjeuner en 1996[42].

En 1995, McDonald's ouvre son premier restaurant en Afrique du Sud au mois de novembre[43]. D'un autre côté, la société reçoit des plaintes provenant de ses franchisés se plaignant du trop grand nombre de franchises accordées. McDonald's commença à conduire des études de marchés avant d’accorder de nouvelles franchises.

Au mois de mai 1996, la Walt Disney Company et McDonald's signent un contrat international d’exclusivité pour Disney des jouets proposés dans les Happy Meals (Joyeux festins au Canada). Après un procès de 314 jours (le procès le plus long de l’histoire anglaise), McDonald's gagne la première partie du procès McLibel[44] contre des membres de l’association écologiste Greenpeace à Londres. L’image de McDonald's en ressort fortement entachée puisque le juge a déclaré à l’issue du verdict du procès que la multinationale « exploite les enfants » par ses méthodes de marché, que l’entreprise est responsable de « cruauté envers les animaux » et « empêche la création de syndicats ». De plus le juge a dénoncé la politique de l’entreprise de payer des salaires toujours plus bas. Cela n'empêche pas l'entreprise d'ouvrir son premier restaurant en Ukraine, le 24 mai, sur l'artère la plus connue du pays : la khrechtchatyk. L'Ukraine est le 102e pays où la marque s'installe. En 2012, McDonald's propose ses menus dans plus de 70 restaurants ukrainiens, principalement dans le centre et l'est du pays.

En 1998, le procès d'un ancien franchisé, Bernard Collorafi[45][réf. à confirmer] est déclenché contre l'enseigne pour avoir fait les frais d'une guerre économique.

En 1999 en France, le syndicat agricole Confédération paysanne par l'entremise de M. José Bové et d’autres paysans français attirent l’attention internationale sur la malbouffe en démontant une sandwicherie franchisée de McDonald en cours d'assemblage à l'entrée de la petite ville de Millau (Aveyron). L’action fait suite à l'interdiction des importations en Europe par l’Union européenne des viandes américaines issues de vaches élevées aux hormones de croissance. En signe de rétorsion, les États-Unis augmentent les frais de douanes des fromages au lait cru français, dont le célèbre roquefort, ainsi que d’autres produits européens. M. José Bové fut condamné à trois mois de prison pour son rôle dans cette action symbolique.

Le 8 février 2014, Mc Donald's ouvrait son premier restaurant au Vietnam à Hô-Chi-Minh-Ville[46].

Progression en chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

Happy meal (joyeux festins), un produit destiné aux enfants.

Au début de l'année 2000, Eric Schlosser publie Fast Food Nation, un livre critique sur les fast-foods en général et McDonald’s en particulier. En Bretagne (France), plusieurs attentats visent des McDonald's, dont l’attentat de Quévert qui coûte la vie à une employée.

L'année suivante, le FBI annonce que des employés de Simon Worldwide, une société sous-traitante de McDonald's pour promouvoir les Happy Meals et les jeux 'Millionnaire'/'Monopoly', avaient dérobé des bulletins gagnants pour plus de 20 millions de dollars.

En 2002, McDonald's perd le procès contre un ancien franchisé, Bernard Collorafi[47], mais ce dernier n’obtient aucune compensation. Un sondage dans Restaurants and Institutions Magazine classe McDonald's 15e pour la qualité de la nourriture dans les chaînes de hamburgers, soulignant l’échec de la société pour améliorer les standards dans son réseau de franchises. McDonald's publie sa première perte trimestrielle (344 millions de dollars) pour le dernier trimestre de l’année. C’est un résultat de la concurrence provenant des autres chaînes de restauration rapide.

L'année suivante en 2003, McDonald's débute une campagne de publicité mondiale qui vend une image meilleure pour la santé et de meilleure qualité. La campagne fut baptisée I'm lovin' it™ en référence au titre du même nom de Justin Timberlake, et fut lancée dans plus de 100 pays simultanément. Selon Technomic, une société d’études de marché, les parts de marché de McDonald's aux États-Unis sont tombées en cinq ans de 30 % à 15,2 %[réf. nécessaire]. Plus tard, la société annonce à nouveau une perte de 126 millions de dollars pour le quatrième trimestre.

En 2004, Morgan Spurlock produit le film documentaire Super Size Me dans lequel il ne mange que de la nourriture McDonald's durant 30 jours. Le film montre que ce sera au détriment de sa santé. Le titre est tiré d’une option de menu disponible aux États-Unis (un menu venant en trois « tailles » : petit, moyen et grand), qui fut rapidement retiré de l’offre. Il est très probable que ce retrait ait été influencé par les retombées médiatiques de Super Size Me.

En 2005, McDonald's célèbre son 50e anniversaire, 65 ans après l’ouverture par les frères McDonald de leur premier restaurant rapide. Le 15 février, McDonald's perd la deuxième partie du procès McLibel devant la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. En effet, après avoir perdu le premier procès en 1997, Helen Steel et Dave Morris (deux membres de Greenpeace), ont décidé de ne pas payer l’amende qui leur avait été imposée (60 000 £ de dommages et intérêts à payer à McDonald's, somme réduite à 40 000 £ en appel). Au lieu de ça, ils ont décidé de faire appel à la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg revendiquant que les lois de diffamation anglaises jouaient lourdement en faveur d’entreprises comme McDonald’s. Mark Stephens, l’avocat des plaignants a déclaré : « La Cour Européenne des Droits de l’Homme a considéré que des violations des droits de l’homme avaient été commises à leur encontre — qu’il y avait eu une iniquité procédurale dans l’affaire et que les procédures adoptées n’étaient pas équitables. » Après 15 années de procédures judiciaires et de battages médiatiques, l’affaire a coûté environ 15 millions d’euros au géant de la restauration rapide et a été décrit comme « le plus grand désastre de l’histoire quant aux relations publiques pour une société ».

Au mois de mars 2006 débute la campagne de la coalition des travailleurs Immokalee, appelé aussi le CIW (Coalition of Immokalee Workers). Ce groupe d’ouvriers agricoles de la Floride du Sud réclame un respect des droits du travail de la part de la compagnie.

Le 9 mai 2006, la société Disney a annoncé qu’elle ne renouvelait pas son contrat international avec McDonald's.

En novembre sort le film Fast Food Nation réalisé par Richard Linklater et Éric Schlosser, une forte critique de l’industrie de la restauration rapide. Dans le film, la compagnie fictive Mickey's est largement inspirée de la compagnie McDonald's.

En 2007, McDonald's du Canada célèbre son 40e anniversaire.

2008 : le 8 avril, McDonald's du Canada révise son menu. Certains sandwichs sont retirés, d’autres sont modifiés et de nouveaux produits de luxe apparaissent. En France, une campagne de publicité est lancée : « Venez comme vous êtes », une traduction littérale de Come as you are, un succès du groupe de musique Nirvana. Une enseignante-chercheuse écrit un article titré : « Le roi du standardisé s'empare de la diversité »[48].

En 2009, McDonald's se retire de l'Islande, l'importation des hamburgers y devient trop chère[49] et les profits n'ont jamais été aussi bas à la suite de la baisse considérable de la monnaie nationale, la couronne islandaise[50],[51],[52], les fast-food sont transformés sous l'enseigne locale metro[49]. Cette même année, McDo a environ 13 000 restaurants rapide aux États-Unis, soit un restaurants rapide pour 23 000 habitants[53].

Années 2010[modifier | modifier le code]

En décembre 2010 en Chine, McDo a 1 100 lieux de vente[54].

En mars 2011 en Inde, McDo a 160 restaurants[55]. McDo a 1,7 millions de salariés dans le monde[56]. En France métropolitaine, il y a un McDo pour 54 000 habitants[57]. Dans le monde le résultat net grimpe de 11 % à 5,5 milliards de dollars et un CA en progrès de 12 % à 27 milliards. En France, le CA s'élève de 7,5 % à 4,19 milliards d'euros (d'environ + 5 % à base comparable)[58]. McDo achète plus de 50 000 tonnes de steak haché de bœuf à McKey dans le Loiret dont 2 000 tonnes de charolais, issue de plus de 40 000 éleveurs. 36 087 tonnes de blé[59]. Plus de 230 000 tonnes de pommes de terre issues de la Marne de McCain Foods et 17 641 tonnes de salade de Bakkvör[16].

En 2012, McDo construit le plus grand de ses restaurants avec 1 500 places assises pour les JO à Londres[60]. Ce restaurant reste en service 6 semaines car il est par la suite démonté[61]. 14 000 restaurants aux États-Unis dont 27 sont dans des hôpitaux[62]. En février 2012 en Chine, McDo a 1 400 points de vente dont 36 restaurants franchisés[63].

Le 14 février 2012, signature d'un contrat à prix bloqué sur 3 ans avec les coopératives et meuneries françaises à partir de la récolte 2012. L'achat concerne 8 500 tonnes de blé panifiable (180 € / tonne au départ de la coopérative et 235 € / tonnes pour un blé très protéiné)[64].

À partir de 2013 se développe le « made for you » en France afin d'augmenter la qualité des produits et de réduire les pertes de nourritures[65],[66],[67]. En 2002, les États-Unis ont la totalité des McDo made for you[65]. Les cuisines « fait pour vous » n'ont pas de burgers en attente au chaud[29]. Les produits sont préparés dès que la commande est validée[68].

Le 15 novembre 2013, au moins trois postes en contrat emplois d'avenir sont diffusés sur Pôle emploi[69] alors que McDo avait d'abord refusé les contrats subventionnés par l'État à 35 % du salaire brut[70].

À partir du milieu de l'année 2015, McDo propose un service de livraison à domicile, disponible dans 88 établissements, tous répartis au sein de trois quartiers de la ville de New York : Manhattan, Brooklyn et le Queen's. Un service de livraison était déjà plus ou moins établi en Asie[71].

En janvier 2017, McDonald annonce la vente de ses activités en Chine aux fonds CITIC et Carlyle Group pour 2,1 milliards de dollars, McDonald garde une participation de 20 % dans sa filiale locale, qui devient ainsi son franchisé[72],[73].


Présence dans le monde[modifier | modifier le code]

Entrée d'un « service-au-volant » canadien.

En géant de la restauration rapide, McDonald's est présent dans les plus grandes métropoles mondiales. Dans tous les pays où McDonald's est établi, il dispose du plus grand nombre d'établissements de restauration rapide dans le pays à l'exception du Canada et de la Belgique. En effet, au Canada Tim Hortons dispose de plus de 3 000 restaurants contre 1 400 pour McDonald's. Quant à la Belgique, Quick commença son implantation avant McDonald's ; il en résulte 96 Quick pour 65 McDonald's[Quand ?].

En réponse à cette expansion, a été voté en Russie en 2004 une loi pour restreindre le nombre de fast-foods sur le territoire et pour fermer ceux qui se situent sur des lieux touristiques, selon Moscou pour « remettre en valeur le patrimoine architectural ». Ailleurs, par exemple, une demande de création d'un restaurant McDonald's sur la place du Tertre, à Paris, a été refusée.

A contrario, McDonald's a entamé depuis le milieu des années 1990 une « régionalisation » de ses restaurants (dont ses franchises) de par le monde. Des spécialités culinaires « dans le respect de la culture et des attentes du pays en question » ont ainsi été proposées. Pourtant, certaines devantures arborent une inspiration architecturale contrastant avec les ambiances locales : les années 1950 aux États-Unis, le far-west (à Toulouse-Balma), le théâtre italien (celui de Disney Village), temple chinois (celui de Paris 13e), Riad (à Marrakech).

Fin 2015, l'entreprise comptait 36 525 restaurants à travers le monde[35].

Le McDonald's le plus haut sur Terre (3 600 mètres) était à La Paz, en Bolivie, mais est aujourd'hui fermé. Le plus bas (-396 m) est ouvert en Israël dans le village de Ein Bokek près de la mer Morte. Ces implantations extrêmes valent à McDonald's la phrase suivante, librement inspirée de celle qualifiant l'Empire britannique à son apogée : « Le soleil ne se couche jamais sur les Golden Arches » (« The sun never sets on the Golden Arches »)[74].

Le plus vaste McDonald's du monde est situé à Orlando, en Floride, sur la route menant à Walt Disney World Resort : International Drive.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Nourriture servie[modifier | modifier le code]

Scale icon green.svg
Cette section ne respecte pas la neutralité de point de vue. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Considérez son contenu avec précaution et/ou discutez-en. Il est possible de souligner les passages non neutres en utilisant {{passage non neutre}}.
N.B. Ce modèle est à réserver à des cas simples d'articles pouvant être neutralisés par un contributeur seul sans qu'un débat soit nécessaire. Lorsque le problème de neutralité est plus profond, préférez le bandeau {{Désaccord de neutralité}} et suivez la procédure décrite.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
L’enseigne lumineuse McDonald's sur Broadway.

On propose dans cette chaîne : des hamburgers (sandwichs ronds comme le pan-bagnat mais utilisant un pain sucré), des pommes de terre frites (dont l’odeur de l’huile particulière est liée à une cuisson à température plus basse), salades, morceaux de poulet panés, divers sodas.

Conscient de cette critique et soucieux de sa popularité, McDonald's essaie de diversifier son menu en proposant des salades et des fruits.

Au Maroc, à chaque Ramadan, McDonald’s sert un menu spécial f’tour : harira (soupe marocaine), lait, dattes ainsi qu’un Big Mac et Le McArabia y est vendu toute l'année (très apprécié par les marocains pour sa viande épicée). Alors qu'au Québec, McDonald's propose le populaire plat de poutine. L’offre de produit a considérablement évolué, la chaîne a déjà proposé des pizzas (format familial et individuel), le McLéger et autres. Pendant quelques années, les établissements ont proposé une gamme de sandwichs réalisés sur pain grillé pour concurrencer Subway qui propose des sandwichs frais. Ce produit a été retiré du menu. Finalement, certains produits ne sont proposés que pour une période spécifique de l’année.

Au Canada, dans les provinces francophones, McDonald's a toujours francisé le nom de ses produits : alors qu’en France, on commande « un Menu Best of Royal Cheese avec un Coca light », on parlera au Canada d’« un trio quart de livre avec fromage avec un Coke diète ».

Composition partielle d’un pain de hamburger McDonald's :

Une femme obèse.

Étant donné la constitution de ce pain, on ne peut le comparer avec un pain traditionnel fait de farine de blé, de sel, de levant (levain ou levure) et d’eau, il n’en a pas les qualités nutritives. Cependant tous les additifs (Exxx) ont été autorisés par la Commission européenne et sont déclarés sans danger aux doses où ils sont présents (sauf parfois un risque allergène) ; quelques-uns sont même entièrement naturels. Ils se retrouvent tous dans la composition d’autres aliments industriels vendus dans les supermarchés (pain industriel, bonbons, fromages de laits mélangés et stérilisés, etc.). Voir Additif alimentaire.

En raison de la valeur calorique du hamburger (viande de bœuf et pain sucré), des frites et des sodas, se nourrir fréquemment chez McDonald's peut favoriser l’obésité. Il a été démontré qu’y manger épisodiquement ne devrait pas représenter de risque immédiat, et les cours de diététique actuels (2004) donnent souvent comme exercice d’application l’équilibrage alimentaire d’une journée comportant un repas chez « McDo » ou dans un établissement similaire. Des tables rappelant les valeurs caloriques, protidiques, glucidiques et lipidiques des principaux produits vendus sont désormais toujours indiqués sur les emballages des produits.

Origine des matières premières[modifier | modifier le code]

Les fournisseurs historiques de McDonald's aux États-Unis se sont implantés en Europe en même temps que la chaîne de restaurants, bâtissant un tissu industriel capable de répondre à ses exigences : Keystone pour la viande transformée, East Balt pour les pains, McCain pour les frites, et Cargill pour la volaille[75]. L'enseigne s'approvisionne également auprès de quelques fournisseurs locaux, pour les sauces ou pour l'équipement des restaurants. Dans d'autres pays européens[Lesquels ?], les fournisseurs locaux de produits alimentaire constituent en très grande partie[réf. nécessaire] de l'approvisionnement des restaurants de McDonald's.

En France, en 2012, la part des produits français vendus dans les restaurants est de 63 % pour les pommes de terre, 52 % pour le bœuf, 100 % pour le blé et 21 % pour la salade[76].

En Suisse, en 2016, 85 % des produits alimentaires utilisés par McDonald’s Suisse étaient issus de fournisseurs suisses, dont 100 % pour le bœuf, les pommes de terres et l'huile de colza. Parmi les lesquels on compte notamment Bell (4445 tonnes de viande de bœuf en 2016) depuis plus de 40 ans, Eisberg (salade), Emmi (produits laitiers), Frigemo (13 550 tonnes de pommes de terre en 2016), Florin, Fortisa (3630 tonnes de blé en 2016), Nestlé, Ospelt et Valser. Les galettes de viande hachée, composées exclusivement de viande de bœuf suisse, ne comporte aucun additifs tels que exhausteurs de goût et liants[réf. nécessaire].

Composition des frites[modifier | modifier le code]

Le mardi , McDonald's dévoile dans une vidéo diffusée sur internet la recette de ses frites. Les frites de McDonald's sont composés de 19 ingrédients dont le principal reste la pomme de terre. Cependant des ingrédients insolites sont ajoutés pour rendre un goût unique aux frites McDonald's comme le dimethylpolysiloxane (ou E900), un silicone qui évite que l’huile ne mousse au moment de la cuisson. Selon Santé Magazine, le dimethylpolysiloxane est toxique en grande quantité[77]. Le pyrophosphate de sodium, un cristallin incolore transparent peu toxique et irritant[78]. On trouve aussi du butylhydroquinone tertiaire, un composé dérivé du pétrole qui est toxique et peu biodégradable[79] ainsi que de l'arôme naturel de bœuf.

Composition des sandwichs[modifier | modifier le code]

Tous les sandwiches sont condimentés de la couronne du pain (partie supérieure) au talon du pain (partie inférieure) sauf le Big Mac. Les listes suivantes sont générales et ne tiennent pas compte des cartes disponibles selon les pays. Certains sandwiches ne sont donc pas à la carte dans certains pays (par ex.: le double hamburger n'est pas servi en France) mais il y a le double cheeseburger.

Garnitures[modifier | modifier le code]

Classiques (à la carte permanente)[modifier | modifier le code]

Parmi les plats proposés, on peut noter :

  • Big Mac : talon inférieur Mac, sauce Mac, oignons reconstitués, laitue émincée, tranche de fromage cheddar, pâté de bœuf régulier (10:1), talon supérieur Mac, sauce Mac, oignons reconstitués, laitue émincée, cornichons (×2), pâté de bœuf régulier (10:1), couronne Mac.
  • Hamburger : couronne sans sésame, moutarde, ketchup, oignons reconstitués, cornichon, pâté de bœuf régulier (10:1), talon.
  • Cheeseburger : couronne sans sésame, moutarde, ketchup, oignons reconstitués, cornichon, tranche de fromage cheddar, pâté de bœuf régulier (10:1), talon.
  • Filet O'Fish / Filet de poisson : couronne sans sésame (vapeur), sauce tartare, filet de poisson pané, demi-tranche de fromage cheddar, talon (vapeur).
  • McChicken / MacPoulet : couronne avec sésame, sauce MacPoulet (mayonnaise), laitue émincée, escalope de poulet grillée, talon.
  • Royal Cheese / Quart de livre avec fromage : couronne avec sésame, moutarde, ketchup, oignons en lamelles, cornichons (×2), tranche de fromage, pâté de bœuf (4:1), tranche de fromage, talon.

Spéciaux[modifier | modifier le code]

  • Big Tasty : couronne large, sauce grillée, oignons en lamelles, salade Tasty, tranches de tomate (×2), tranche de fromage emmental (ou de bacon), pâté de bœuf large (3:1), tranches de fromage emmental (×2), talon large.
  • Mc Baguette (651 Kcal) : pain supérieur baguette, sauce moutarde (ancienne + Dijon), salade batavia, fromage emmental, steaks hachés de bœuf de 55 g (×2), pain inférieur baguette

La chaîne de restauration rapide présente également une offre de déjeuners.

Adversaires et restrictions aux frontières[modifier | modifier le code]

Outre l’affaire McLibel, McDonald's est une cible privilégiée des mouvements altermondialistes et du syndicat agricole français Confédération paysanne.

En France, le 12 août 1999, à l'entrée de la ville de Millau (Aveyron) dans la vallée du Tarn, McDonald's a fait l'objet d'une action militante initiée par la Confédération paysanne. Des paysans militants, dont le porte-parole de ce syndicat José Bové, ont démonté illégalement un établissement de la chaîne McDonald's en cours d'édification afin d’alerter l’opinion publique sur les mesures restrictives (par surtaxations douanières) des États-Unis envers des produits agroalimentaires français dont le fromage au lait cru roquefort en réaction au refus européen d'importer de la viande américaine de vache élevée aux hormones de croissance. Pour information, l’OMC s'était déclarée favorable à ces importations de viandes. Mcdonald's France avait alors lancé une vaste campagne publicitaire, insistant sur le fait que 88,9 % des produits Mcdonald's vendus en France sont achetés au sein de l’Union européenne. 45 % proviennent des éleveurs et cultivateurs français.

Autour de McDonald’s[modifier | modifier le code]

Terminologie[modifier | modifier le code]

Nom aux États-Unis Nom en France et en Suisse Nom au Canada francophone
Big Mac (le plus connu) Big Mac Big Mac
Big N' Tasty Big Tasty McXtra
Chicken McNuggets

o

Nuggets Croquettes de poulet
Filet-O-Fish Filet-O-Fish Filet de poisson
Happy Meal Happy Meal Joyeux festin
McChicken McChicken MacPoulet
Quarter Pounder with cheese Royal Cheese Quart de Livre avec Fromage

McJob[modifier | modifier le code]

Article détaillé : McJob.
McDonald's en grève à Paris, en 2003.

Un autre aspect contesté est la précarité supposée[non neutre] de l’emploi dans cette entreprise. Un mot dérivé, McJob, est utilisé par les anglophones pour parler des emplois les plus difficiles et mal payés. En 2007, McDonald's lance une pétition sur internet pour que le Oxford English Dictionary (dictionnaire de référence pour la langue anglaise) retire ce terme[80],[81].

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

Étant d'origine américaine, les dirigeants des restaurants McDonald's imposent à leur personnel l'utilisation d'un large vocabulaire anglais, y compris dans les pays où l’anglais n’est pas parlé par la population, ce qui les met souvent en infraction avec la législation du travail de ces pays.

Indice Big Mac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Indice Big Mac.

En 1986, le magazine The Economist a proposé l’utilisation de l’indice Big Mac pour estimer le niveau de vie des pays dans lesquels McDonald's est présent. Ce produit est en effet une constante dans les menus proposés dans les enseignes McDonald's et permet de rendre compte du pouvoir d’achat de la population. Cependant l'Inde fait figure d'exception puisque McDonald's n'y propose pas de viande dans ses burgers.

En 2012, le prix du Big Mac est de 2 à 8 $. Il coûte 4,80 € (5 $) en France[82].

Emplacement[modifier | modifier le code]

La façade du 119 rue Saint-Lazare à Paris est classée « patrimoine des monuments historiques » depuis 1997[83].

Bourse[modifier | modifier le code]

Données boursières au 1er janvier 2008
Nombre d’actions cotées en millions 1 277
Capitalisation boursière en milliards d’euros 46
Nombre de transactions quotidiennes (en millions) 0,001

Distributeurs[modifier | modifier le code]

La distribution des fournitures aux McDonald's est assurée en Amérique et depuis peu[Quand ?] en France, au Canada, en Australie et au Royaume-Uni par Martin-Brower. Trente-deux pays du continent européen sont fournis par Havi Logistics[84].

Critiques[modifier | modifier le code]

Des emballages McDonald's avec d'autres, abandonnés en forêt.

Les critiques envers McDonald's sont nombreuses et de plusieurs ordres : elles portent soit sur les produits, soit sur l'entreprise multinationale, et sont diététiques, culturelles, esthétiques, environnementales, économiques, sociales et même politiques ; plusieurs néologismes sont apparus pour désigner ces nouveaux phénomènes : la « macdomination » du monde et la « McDonaldisation » de la société (Paul Ariès[85], George Ritzer[86]).

Hygiéniques[modifier | modifier le code]

En 2012, le chef Jamie Oliver démontre que les parties grasses de la viande de bœuf sont « lavées » dans de l'hydroxyde d'ammonium avant d'être utilisées pour les hamburgers de l'enseigne. Jusqu'en 2015, du « pink slime » est également ajouté à la viande afin d'éliminer les bactéries[87].

L'enseigne a été touchée par des scandales alimentaires. Le 5 janvier 2015, Les nuggets au poulet de McDonald's au Japon font scandales, à nouveau, après un retentissant problème sanitaire en 2014, avec la découverte d'un morceau de plastique dans ce met. Mac Donald a donné l'ordre à 3100 de ses restaurants de ne pas proposer les nuggets provenant des mêmes chaînes de production[88]. En Chine, McDonald's a été obligé d'arrêter toute importation et vente des produits à base de poulet car la filiale Husi Food Compagny utilisait de la viande périmée[87].

Culturelles et esthétiques[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mcdonaldisation de la société.

Mc Donald's est un symbole de la mondialisation et par conséquent l'objet de critiques portant sur la standardisation des modes de vies (ici l'alimentation) et sur la domination du style de vie nord-américain. Ces critiques sont inhérentes aux services proposés par Mc Donald's qui vont parfois à l'encontre de pratiques culturelles régionales et par extension de valeurs.

  • Le repas individuel est par exemple une remise en question de la convivialité du partage présent lors des repas dans certaines régions.
  • La restauration rapide, sans couverts, peut être perçue comme allant à l'encontre de la gastronomie et de l'hygiène.
  • Le fait que Mc Donald's utilise des produits venant de régions éloignées du lieu de vente remet en question le mode de production dans certaines régions où le « local » est mis en avant.
  • La qualité diététique des produits destinés à être consommés à n'importe quelle heure de la journée est aussi source de critiques culturelles.

Diététique[modifier | modifier le code]

Une illustration des critiques liant les aspects sanitaires (diététiques) et marketing a eu lieu dans la municipalité californienne de San Francisco : celle-ci a prévu d'interdire en décembre 2011 les jouets gratuits inclus dans les menus pour enfants trop gras, trop salés et trop sucrés : « Pour avoir le droit d'offrir un jouet gratuit dans un menu, la limite sera fixée à 600 calories, 640 mg de sodium, 35 % de calories issues de graisses et 10 % de calories issues de graisses saturées. Par ailleurs, les menus devront comporter des portions significatives de fruits et de légumes. »[89]. En effet, des élus argumentent que les jouets motivent largement l'achat de ces repas et reconnaissent implicitement que la nourriture de McDonald's peut être néfaste au niveau diététique. La composition des sandwichs est à elle seule une source de critique. Liste des ingrédients entrant dans la composition du pain[90] : « Farine enrichie (farine de blé blanchie, farine d’orge maltée, niacine, fer réduit, mononitrate de thiamine, riboflavine [Vitamine B2], acide folique (Vitamine B9), enzymes), eau, sirop de maïs riche en fructose, sucre, levure, huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée, contient 2 % ou moins des ingrédients suivants : sel, sulfate de calcium, carbonate de calcium, gluten de blé, sulfate d'ammonium, chlorure d'ammonium, améliorant de pâte (stéaroyl lactylate de sodium, émulsifiant, acide ascorbique, azodicarbonamide, monoglycérides et diglycérides, monoglycérides éthoxylés, phosphate monocalcique, enzymes, gomme de guar, peroxyde de calcium, farine de soja), propionate de calcium et de sodium (conservateurs), lécithine de soja. »

Environnementale[modifier | modifier le code]

Le fait que les repas soient servis dans des emballages qui tiennent lieu de couvert jetable (boites, barquettes, gobelets, serviettes, pailles...) a pour conséquence que ceux-ci peuvent être emportés et consommés n'importe où dans l'espace public et dans la nature où ils sont parfois abandonnés. D'autre part, McDonald's est le plus grand usager mondial de bœuf, cette viande est l'une des plus écologiquement coûteuse à produire (voir impact environnemental de la production de viande). Les huiles de friture usagées sont recyclées depuis 2004 en France et les cartons d’emballages depuis 2001[91].

La plupart des restaurants Mc Donalds's ne proposent pas de tri des déchets. C'est ainsi que les emballages utilisés par le client pour son repas partent dans la poubelle noire (ou grise). Une partie de ces emballages non souillés par la nourriture pourrait pourtant être recyclée. Des poubelles de tri sont d'ailleurs disponibles dans des Mc Donald's du Canada et d'Allemagne depuis de nombreuses années. Depuis 2012 certains restaurants de la région de Lyon sont équipés de poubelles de tri[92].

Politique[modifier | modifier le code]

Au Brésil, la commission des droits de l'homme du Sénat a enregistré une plainte émanent du syndicat de travailleurs de McDonald's, à l'encontre de McDonald's pour avoir exploité des employés en les forçant à avoir des horaires de travail variables et non rémunérées[93].

Jeux olympiques d’Athènes[modifier | modifier le code]

McDonald's, en tant que sponsor des Jeux olympiques d’Athènes d’, était le seul restaurant de marque autorisé dans le village olympique, sur les terrains de sport et dans le centre de presse[94].

McDonald’s est l'un des sponsors des Jeux olympiques depuis 1968 et au moins jusqu'en 2020[95].

Procès[modifier | modifier le code]

Accusations de fraude fiscale[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, la multinationale est soupçonnée de fraude fiscale pour un montant approchant les 2,2 milliards d'euros en France. Sur environ 1300 restaurants McDonald’s en France, 80 % appartiennent à des franchisés qui sont au nombre de 300. En tant que franchisés, ils doivent rétrocéder 4 % de leur chiffre d’affaires à McDonald’s pour les frais publicitaires, et entre 10 et 20 % à titre de commissions d’exploitation. Une fois ces sommes déduites, ils payent normalement des impôts. Ces sommes sont transférés de McDonald’s France vers la filiale basée au Luxembourg, McD Europe Franchising crée en 2009, et sa filiale en Suisse. L'entreprise est accusée d'organiser, depuis 2009, des transferts d'importantes sommes d'argent de la France vers la Suisse et le Luxembourg, sans que la filiale française ne se soit acquittée des impôts correspondants auprès du fisc[96].

En février 2015, McDonald's est à nouveau accusé par plusieurs syndicats d’avoir créé un montage juridique et financier pour échapper aux impôts en Europe et plus particulièrement en France entre 2009 et 2013[97],[98]. Le fisc français aurait un manque de plus d'un milliard d'euros[25].

En 2015, la Commission européenne révèle après avoir ouvert une enquête que la filiale européenne de l'entreprise américaine ne payait d'impôt sur les bénéfices ni dans l'Union européenne, ni aux États-Unis jusqu'en 2013 grâce à un accord fiscal avec le Luxembourg[99].

En décembre 2015, l'UNSA et la CGT, assisté par leur avocate Eva Joly, portent plainte contre l'entreprise pour blanchiment de fraude fiscale en bande organisée[100], abus de biens sociaux[101], présentation de comptes inexacts, faux et usage de faux, et recel, devant le procureur national financier[102],[103].

Le 18 mai 2016, une perquisition est menée au siège social de McDonald's France dans le cadre d'une enquête pour blanchiment de fraude fiscale[104]. La branche française est accusée de réduire artificiellement ses bénéfices en France et de répercuter cette différence sur la comptabilité de sa maison mère au Luxembourg ou le régime fiscal est plus avantageux[104].

Optimisation fiscale et contournement du droit social[modifier | modifier le code]

Le 5 avril 2017, un rapport[105] publié par la CGT McDonald's et l'association ReAct décrypte le « système McDonald’s en France » (selon la terminologie de la multinationale[106]), lequel organiserait la maximisation des profits aux dépens de ses salariés et des recettes de l'État en s'appuyant principalement sur deux mécanismes juridiques[107].

Le premier est, selon le rapport, le dispositif de « redevances ». Ce dispositif a fait l'objet de plusieurs rapports détaillés[108] où il est expliqué que : « McDonald’s a pu procéder à une optimisation agressive et potentiellement abusive de sa structure, ce qui lui a permis d’éviter de payer des montants élevés d’impôts sur le continent ». Ces stratégies « d’optimisation fiscale » auraient coûté aux gouvernements européens plus d’1,5 milliard d’euros de recettes fiscales entre 2009 et 2015[109]. Au total, ce sont entre 386 millions et 713 millions d’euros qui auraient échappé à l’État français entre 2009 et 2013. Ce montage fiscal n'impacterait pas seulement les recette de l'État, mais aussi les revenus des salariés : car en impactant le résultat net de chaque société, ces frais de redevances auraient notamment pour effet de minorer l’éventuelle prime de participation due à chaque salarié. Le second mécanisme est celui de l’évitement des seuils sociaux, via notamment les restaurants franchisés. Bien que McDonald’s emploie 73 000 personnes en France, c’est le droit social des petites entreprises qui s’applique dans la majorité des restaurants franchisés : ce qui leur permet de ne pas avoir à verser de prime de participation aux salariés (ni de mettre en place un comité d'entreprise). Au total, selon les auteurs du rapport, ce sont plus de 40 millions d'euros qui échapperaient chaque année aux salariés grâce à ce mécanisme.

Fondation Ronald McDonald[modifier | modifier le code]

La Fondation Ronald McDonald a été créée en 1994, sous l'égide de la Fondation de France. Cette fondation agit pour le bien-être des enfants hospitalisés, et de leur famille[110]. Pour ce faire, elle a créé depuis plus de dix ans des « Maisons de Parents Ronald McDonald » qui permettent aux enfants d'être entourés de leurs proches (autant de la famille, que des camarades de classe). Selon son créateur, ces maisons donnent aux enfants un équilibre affectif déterminant leur guérison[111].

En 1998, la Fondation a créé le prix Familles au cœur, prix récompensant la famille la plus affective. Puis en 1999 les Rencontres Familles au cœur, pour se faire rencontrer les différentes familles dont les enfants sont hospitalisés.

Il existe aujourd'hui plusieurs maisons en France, comme à Lille, Marseille, Villejuif, Bordeaux, Strasbourg, Toulouse, Paris, Limoges, Nantes et Grenoble[112]. À travers le monde, il existe aujourd'hui plus de 250 maisons de parents McDonald qui accueillent plus de 5 000 proches.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) rapport annuel 2014, p.8
  2. http://www.boursorama.com/bourse/profil/resume_societe.phtml?symbole=MCD
  3. http://bourse.lesechos.fr/bourse/profil/comptes_societe.jsp?code=US5801351017&place=XNYS&codif=ISIN#
  4. http://www.boursorama.com/bourse/profil/profil_finance.phtml?symbole=MCD
  5. a et b http://www.msn.com/fr-fr/finance/details-de-l-action/fi-182.8.MCD.SWX?symbol=MCD&form=PRFISB
  6. (en) « McDonald's History », McDonald's Corporation (consulté le 21 juillet 2011)
  7. (en) « [[Fortune Global 500]] », CNN Money,
  8. (en) Stephen Evans, « McDonald's: The journey to health », BBC News,‎ (lire en ligne)
  9. http://www.llllitl.fr/2013/10/mcdonalds-fast-food-chiffres-records-marketing/
  10. Rapport annuel 2014 [PDF]
  11. McDonald's chiffres France
  12. McDonald's, Mon restaurant MacDonald's, chapitre : « Présentation », page 4
  13. Selon le livre Fast Food Nation d'Eric Schlosser (2001)
  14. a et b McDonald's souffle ses trente bougies en France - Le Monde, 5 octobre 2009
  15. Interview de Jean-Pierre Petit, PDG de McDonald's France - Europe 1, 19 février 2011 (à partir de 2min30)
  16. a, b, c et d McDonald’s en France (données à fin 2011) Bien public.com 27 février 2012
  17. « McDonald's. Une politique RH fondée sur trois piliers : formation, promotion, mobilité », Guide « Tous gagnants » : Cap sur l'alternance, no 2,‎ , p. 45 (lire en ligne)
  18. a, b, c, d et e McDo France veut gagner l'image d'un vrai restaurant Archives Les Échos.fr 25 janvier 2012
  19. Les horaires d'ouverture et de fermeture de la commande en ligne sont différents selon les restaurants
  20. https://www.mcdonalds.fr/cgv
  21. absence du service GoMcDo pour le McDrive
  22. https://www.mcdonalds.fr/faq/la-commande-en-ligne/la-commande
  23. McDonald’s fait payer son hamburger en ligne - Le Monde, 28 janvier 2014
  24. Lourdes. Un McDonald's dernière génération ladepeche.fr 4 juillet 2013
  25. a et b Et comment ça se passe chez McDonald’s ? Entretien avec Gilles Bombard, secrétaire général du syndicat CGT McDonald’s Paris et IDF 16 mai 2015 salvador-segui.blogspot.fr
  26. Trois millions d'euros investis pour le McDo sudouest.fr 31 mai 2012
  27. Albaret-Sainte-Marie : ouverture d'un McDonald's france3-regions.francetvinfo.fr 26 mars 2012
  28. A75 sortie no 32 : une nouvelle aire commerciale de 2 hectares midilibre.fr consulté le 15 juillet 2015
  29. a et b « A Notre-Dame-de-Sanilhac (24), McDo ne jette plus les burgers », sur SudOuest.fr (consulté le 25 février 2017)
  30. Petit à petit, le MacDo se construit lesnouvelles.fr 27 janvier 2014
  31. (en) « Logos that became legends: Icons from the world of advertising », sur The Independent,
  32. Franck Tapiro, émission À vos marques sur BFM TV, 1er décembre 2013, 40 min 50 s.
  33. http://www.mcdonalds.ma/qualite/nos-viandes/certification-halal
  34. Ray Kroc fonda McDonald's Systems, Inc. le 2 mars 1955
  35. a et b (en)2015 Annual Report - Site officiel p. 13 [PDF]
  36. http://lexpansion.lexpress.fr/economie/un-mcdo-efface-de-l-histoire_227447.html
  37. Catherine Heurtebise, Les petites bêtises du marketing, Éditions François Bourin, , p. 38.
  38. (en) Survivors recount San Ysidro McDonald's massacre after 30 years - Steve Bosh, KUSI News, 19 juillet 2014
  39. (en) The 5 Biggest Disasters in the History of Marketing Ideas - Evan V. Symon, Cracked.com, 7 août 2011
  40. (en) Stephanie Rutkowski, « Jan. 31: Moscow's First McDonald's 1990 », sur abcnews,
  41. Le réseau McDonald's au Marocmcdonalds.ma consulté le 15 juillet 2015
  42. « McMorning anime le petit écran », sur strategies.fr,
  43. « McDonald's | About Us », sur www.mcdonalds.co.za (consulté le 25 février 2017)
  44. Voir l’affaire du McLibel à Londres.
  45. Voir l’affaire Bernard Collorafi Contre McDonald's ancien franchisé.
  46. Ouverture du 1er Mc Donald's au Vietnam
  47. « Bernard Collorafi », sur Bernard Collorafi (consulté le 25 février 2017)
  48. McDo le roi du standardisé s'empare de la diversité - Rue89, 22 juillet 2009
  49. a et b Soir 3, Islande : Le pays qui rêve de l'Euro, , France 3
  50. McDonald's quitte l'Islande, victime de la crise - Le Monde, 26 octobre 2009
  51. McDonald’s se retire d'Islande - Libération, 26 octobre 2009
  52. L'Islande mange ses derniers Mc Donald's - 20 minutes, 30 octobre 2009
  53. McDonalds est bien implanté aux États-Unis Journal du geek.com 29 septembre 2009
  54. McDonald's se développe en Chine ! Où déjeuner.com 23 décembre 2010
  55. Subway passe la barre des 200 restaurants en Inde et devance McDonald's Rtl.be 30 mars 2011
  56. « Top 10 Diaporama », sur www.latribune.fr (consulté le 25 février 2017)
  57. MALBOUFFE – McDo vu du ciel, cartographie d’un empire Big browser.blog.lemonde.fr 11 novembre 2011
  58. Grâce à la modernisation de son offre, McDonald's ne connaît pas la crise Archives Les Échos.fr 24 janvier 2012
  59. Jean-Pierre Petit, PDG McDonald's France. La filière blé de McDonald's France s'entend sur la première contractualisation pluriannuelle sur un prix ferme et garanti. (8 500 tonnes de blé par an) Courleux sans frontières.com 18 février 2012
  60. Le plus grand McDo du monde pour les JO de Londres Cyber presse.ca 26 juillet 2011
  61. Un McDonald’s géant et recyclable pour les J.O. de Londres Smart planet.fr 9 juillet 2012
  62. McDo, des burgers jusque dans les hôpitaux Blog slate.fr 24 avril 2012
  63. McDonald's change de stratégie en Chine Les affaires.com 28 février 2012
  64. McDonald’s signe son premier contrat pluriannuel avec les producteurs de blé Agra presse.fr 20 février 2012
  65. a et b McDonald's : opération survie lexpansion.lexpress.fr 20 février 2002
  66. L’efficacité énergétique côté cuisine mcdonalds-donneescorporate.fr 2012
  67. Le "Made for you" arrive en France myburger.fr 19 avril 2013
  68. Le McDonald's de "dernière génération" ouvre ce jeudi larepublique77.fr 19 décembre 2013
  69. 3 offres d'emploi d'avenir en agglomération Nantaise (Bouaye, Bellevue et Pont de Cheviré), McDonald's, CDI 24 h par semaine candidat.pole-emploi.fr offre actualisé le 15 novembre 2013 consulté le 16 novembre
  70. McDo renonce aux emplois d'avenir lefigaro.fr 29 aout 2013
  71. « La livraison à domicile : vous en rêviez, McDonald's l'a fait ! », sur RedBuzz (consulté le 6 mai 2015)
  72. McDonald's sells most of China, HK business to CITIC, Carlyle for $2.1 billion, Elzio Barreto, Reuters, 9 janvier 2017
  73. McDonald’s vend ses restaurants chinois à une entreprise d’Etat, Simon Leplâtre, Le Monde, 10 janvier 2017
  74. (en) Fascinating McFacts About McDonald's - PR NewsWire (source : McDonald's), 9 décembre 1996
  75. L'Usine Nouvelle, « L'INDUSTRIE FAÇON BIG MAC », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)
  76. « L'INDUSTRIE FAÇON BIG MAC », usinenouvelle.com/,‎ (lire en ligne)
  77. « McDonald's dévoile la - surprenante - liste d'ingrédients de ses frites », le dauphine,‎ (lire en ligne)
  78. Arôme de bœuf et autres : es 18 ingrédients invisibles des frites McDo metronews du 23 janvier 2015
  79. « McDonald's dévoile la longue liste d'ingrédients de ses frites », topsante.com,‎ (lire en ligne)
  80. McDo sort le grand jeu contre un dico - Le Matin , 28 mai 2007 (voir archive)
  81. (en) McDonald's begins McJob petition - BBC News, 23 mai 2007
  82. Tarifs des big mac dans le monde Sites qui buzz.com, le 14 mars 2012
  83. Un McDo classé monument historique ! La vie immo.com 14 mars 2012
  84. (en) Our Locations - HAVI Logistics G.m.b.H.
  85. Paul Ariès, Les fils de McDo: la McDonalisation du monde, Harmattan, (ISBN 273845495X et 9782738454959, lire en ligne)
  86. George Ritzer, Tous rationalisés ! La Mc Donaldisation de la société, traduction et adaptation en français par Xavier Xalter, Paris, Alban éditions, 1999 (ISBN 978-2-9117-5103-5)
  87. a et b « Dents, ammoniac, plastique, les déboires de McDonald's », lalibre.be,‎ (lire en ligne)
  88. « Les nuggets McDonald's au centre d'un nouveau scandale au Japon, les frites reviennent au menu », sur Le Huffington Post (consulté le 25 mars 2017)
  89. McDonald's: le menu pour enfants critiqué - Le Figaro, 4 novembre 2010
  90. Pourquoi le hamburger McDonald ne se décompose pas - Article de lecteur sur CentPapiers.com, 28 octobre 2010
  91. Le tri sélectif dans les restaurants : aller au bout de la démarche - Delphine Smagghe, Site officiel, 5 juillet 2011
  92. McDo : des poubelles de tri en 2012 - Michael Augustin, Lyon-Info, 7 novembre 2011
  93. McDonald's accusé d'exploiter ses salariés brésiliens - Le Monde, 12 octobre 2011
  94. (en) McDonald's: Sponsor strategy hitting full stride - Liz Clarke, The Washington Post, 18 août 2004
  95. McDonald’s et les JO : une collaboration qui perdure - Le chef.com, 20 janvier 2012
  96. McDonald's et son sandwich fiscal à plus de 2 milliards d’euros, Humanite.fr, 22 janvier 2014
  97. McDonald’s accusé d’avoir détourné plus d’un milliard d’euros, valeursactuelles.com, 26 février 2015
  98. McDonald's accusé de grande évasion fiscale en Europe, lefigaro.fr, 26 février 2015
  99. Comment McDo échappe à l'impôt avec la complicité du Luxembourg, lefigaro.fr, 4 décembre 2015
  100. Vittorio de Filippis (photogr. Edouard Caupeil), « Eva Joly : «Cette plainte vise à mettre fin à l’impunité fiscale des multinationales» », sur liberation.fr, (consulté le 9 janvier 2016).
  101. « Optimisation fiscale: la CGT et Eva Joly portent plainte contre McDo », sur mediapart.fr,
  102. « Le menu fiscal de McDonald’s : Le Maxi Bénéfice à emporter », sur humanite.fr,
  103. « McDonald's visé par une plainte pour fraude fiscale », sur Huffington Post,
  104. a et b « Perquisition chez McDonald's, soupçonné de fraude fiscale », sur Le Figaro,
  105. « Les primes de famine, c'est chez McDo », Canard enchainé,‎ , p. 4
  106. « Le système McDonald’s, un modèle innovant de gouvernance | Données Corporate », sur www.mcdonalds-donneescorporate.fr (consulté le 10 avril 2017)
  107. « Publication du rapport : « Le système McDo » », sur www.projet-react.org (consulté le 20 avril 2017)
  108. « Rapport: Unhappy Meal | PSI », sur www.world-psi.org (consulté le 10 avril 2017)
  109. (en) « Trade Unions reveal McDonald's avoided over €1.5 BLN in EU taxes | EPSU », sur www.epsu.org (consulté le 10 avril 2017)
  110. http://www.fondationdefrance.org/La-Fondation-de-France/Fonds-et-fondations-sous-egide/Toutes-les-fondations/Ronald-McDonald
  111. MacDonald's, « Livret d'accueil », chapitre : La Fondation, page 6
  112. « Réseau CHU: La première pierre de la Maison Ronald McDonald de Grenoble est posée », sur www.reseau-chu.org (consulté le 25 février 2017)
  113. McDo, une passion française - Arte, 29 décembre 2010
  114. John Lee Hancock, Michael Keaton, Nick Offerman et Patrick Wilson, The Founder, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tom Peter, Robert Waterman, Le Prix de l'excellence, 1982
  • Hélène Weber, « Du ketchup dans les veines. L'adhésion des employés à l'organisation chez McDonald's », Nouvelle revue de psychosociologie,‎ (ISBN 978-2-7492-1369-9, lire en ligne).
  • Paul Ariès, Petit manuel anti-McDo : à l'usage des petits et des grands, Golias, 2004 (ISBN 978-2-911453-54-0).
  • Denis Hennequin, McDo se met à table, Plon, 2002.
  • Paul Riès, Les fils de McDo : la McDonalisation du monde, L'Harmattan, 1997.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]