1837 en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la France


Cette page concerne l'année 1837 du calendrier grégorien.

Événements[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

  • Au début du mois, Arthur de Gobineau est invité par Mme de Serre à dîner « avec le célèbre Ballanche ». La comtesse de Serre (1794-1875), veuve de l'ancien ministre de Louis XVIII, Pierre de Serre (1776-1824), sera la plus utile protectrice du jeune Gobineau.

Février[modifier | modifier le code]

Mars[modifier | modifier le code]

Avril[modifier | modifier le code]

  • Samedi 1er avril : loi qui détermine l'autorité des arrêts de la Cour de cassation après deux pourvois.
  • 15 avril : deuxième ministère Molé.
  • 25 avril : Meunier est condamné à mort par la Chambre des pairs. Louis-Philippe commuera la peine en bannissement.

Mai[modifier | modifier le code]

Juin[modifier | modifier le code]

Juillet[modifier | modifier le code]

Août[modifier | modifier le code]

Septembre[modifier | modifier le code]

Octobre[modifier | modifier le code]

Novembre[modifier | modifier le code]

    • Dans La Revue française, Guizot publie un compte rendu très critique de De la démocratie en Amérique intitulé « De la démocratie dans les sociétés modernes ».
    • Arthur de Gobineau fréquente assidûment le salon de Mme de Serre. Il y rencontre le général Coletti, ambassadeur de Grèce, et le baron d'Eckstein. Il collabore à une encyclopédie. Il n'a aucun signe de vie de sa mère : « Qu'elle fasse ce qu'elle voudra ! Je dis à qui veut l'entendre que je suis brouillé avec elle. »

Décembre[modifier | modifier le code]

Naissances en 1837[modifier | modifier le code]

Décès en 1837[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]