Saze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saze
Vue de l'église de Saze depuis le chemin de la Poste.
Vue de l'église de Saze depuis le chemin de la Poste.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Villeneuve-lès-Avignon
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Grand Avignon
Maire
Mandat
Georges Bel
2014-2020
Code postal 30650
Code commune 30315
Démographie
Gentilé Sazain, Sazaine
Population
municipale
1 879 hab. (2011)
Densité 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 33″ N 4° 40′ 56″ E / 43.9425, 4.682243° 56′ 33″ Nord 4° 40′ 56″ Est / 43.9425, 4.6822  
Altitude Min. 54 m – Max. 195 m
Superficie 3,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte administrative du Gard
City locator 14.svg
Saze

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte topographique du Gard
City locator 14.svg
Saze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saze

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saze
Liens
Site web http://www.mairie-saze.fr

Saze est une commune française située dans le département du Gard en région Languedoc-Roussillon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saze se situe à 10 km d'Avignon, on peut y arriver en 7 ou 8 minutes.
Nîmes se situe à 30 km de Saze, par l'autoroute on y arrive en 20 minutes.
Montpellier se situe à 65 km de Saze, on y arrive en trois quarts d'heure par l'autoroute.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saze Blason D'hermine au chef losangé d'or et de gueules.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1987   Georges Bel DVD Maire
Les données manquantes sont à compléter.

Canton[modifier | modifier le code]

Saze partie du Canton de Villeneuve-lès-Avignon, dont le conseiller général est Patrick Vacaris (UMP, ancien maire de Rochefort-du-Gard).

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Saze fait partie de la Communauté d'agglomération du Grand Avignon, dont le président est Jean-Marc Roubaud (UMP, maire de Villeneuve-lès-Avignon).

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 879 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
606 596 619 738 692 746 731 717 729
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
719 672 692 672 600 566 516 504 479
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
462 421 383 338 331 364 359 379 400
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
449 513 679 1 102 1 321 1 456 1 713 1 785 1 879
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés et le contrôle de la qualité de l'air se fait dans le cadre de la Communauté d'agglomération du Grand Avignon, elle-même adhérente au Syndicat mixte pour la valorisation des déchets du pays d'Avignon.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

CHATEAU le chateau

Situé au cœur du village, ce château rebâti aux XVIe et XVIIIe siècles sur des vestiges médiévaux, englobe le chœur de l'ancienne église paroissiale du XIIe siècle. Après les guerres de religion de 1560, la famille de Thezan intègre ce qui reste de l'église dans la nouvelle construction. Celle-ci forme deux corps de bâtiments en L et l'angle intérieur est occupé par la tour d'escalier carrée avec l'entrée principale. Une tour carrée symétrique est édifiée à l'est et les deux sont reliées par une galerie ouverte au sud sur deux niveaux. La porte d'entrée en plein cintre est surmontée d'un fronton arrondi brisé contenant les armes des Thezan (bûchées) et la date 1589. Cette ouverture est encadrée par deux petites baies surmontées d'un fronton brisé, selon une composition symétrique. L'escalier tournant à quatre noyaux pleins est ample et les coquilles d'angle ne sont pas décorées ou portent une simple coquille. De la famille De Baroncelli marquis de Javon qui garde le château de 1718 jusqu'en 1793, datent l'entrée actuelle avec le grand portail axé sur la fontaine du village et les deux remises formant un arrondi qui le flanquent de chaque côté. Les entrées en anse de panier de ces remises sont datées 1741 et 1785. De plus l'aile Nord-Sud est entièrement reprise au rez-de-chaussée avec des voûtes plates pour les deux salles situées au sud. La grande salle au nord est réaménagée avec des voûtes d'arêtes, des stucs et une belle cheminée. De même les cheminées et les stucs des chambres ouvrant sur la galerie au 1er étage datent du XVIIIe siècle. L'ensemble, bien que disparate, garde de très beaux éléments : abside de l'ancienne église, tour d'escalier et portail, galerie ouverte sur deux niveaux, cheminées. Le château a été rénové est et ouvert depuis janvier 2013. Il comporte notamment la mairie et la bibliothèque de Saze.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :