Riccardo Muti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Riccardo et Muti.

Riccardo Muti

Description de cette image, également commentée ci-après

Riccardo Muti en 2008

Naissance 28 juillet 1941 (73 ans)
Naples, Flag of Italy (1861-1946).svg Italie
Activité principale Chef d'orchestre
Récompenses Prix Wolf en art

Riccardo Muti est un chef d'orchestre italien, né à Naples le 28 juillet 1941.

Biographie[modifier | modifier le code]

Riccardo Muti étudie la philosophie, puis la direction d'orchestre à Naples, puis à Milan. Il a 8 ans quand il commence le violon avant de bifurquer vers le piano à l'âge de 13 ans.

Marié à Cristina Mazzavillani, ancienne cantatrice aujourd'hui son impresario et fondatrice du festival de Ravenne, il est père de trois enfants : Francesco, Chiara (épouse du pianiste français David Fray) et Domenico.

Après avoir remporté le premier prix du Concours Guido Cantelli en 1967, il devient chef de l'Orchestre du Mai musical florentin et sa renommée devient internationale. Il dirige en 1971 au festival de Salzbourg et succède à Otto Klemperer à la tête du Philharmonia Orchestra. En 1980, il prend la direction de l'Orchestre de Philadelphie, où il succède à Eugene Ormandy, puis la tête de la Scala de Milan de 1986 à 2005. En mai 2008, il est nommé directeur musical par l'Orchestre symphonique de Chicago à compter de la saison 2010-2011.

En 1993, 1997, 2000 et 2004, il a été invité à diriger le Concert du nouvel an de l'Orchestre philharmonique de Vienne. Il est un des chefs invités les plus réguliers de l'Orchestre philharmonique de New York et de l'Orchestre national de France. Il a également réalisé des enregistrements avec l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise et l'orchestre du Royal Opera.

À l'opéra, il a beaucoup dirigé Verdi et Mozart, ainsi que Rossini, Puccini... Dans le domaine symphonique, il a enregistré des intégrales de Beethoven, Schubert, Schumann (à deux reprises), Brahms, Tchaïkovsky et Scriabine (symphonies, Poème de l'extase et Prométhée) et des œuvres de Mozart, Mahler (1° symphonie), Bruckner (4° et 6° symphonies), Chostakovitch (5° symphonie). Dans le domaine de la musique vocale sacrée, il a dirigé Haydn (Sept dernières paroles du Christ en croix), Rossini, Verdi et surtout une série d'œuvres assez rares de Cherubini. Il a également enregistré des pages de Stravinsky, Prokofiev, Debussy, Ravel, Chausson, Richard Strauss...

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Beethoven : Symphonies n°7 op.92 & n°8 op.93 - The Philadelphia Orchestra, 2006.
  • Bellini : Il puritani - Philharmonia Orchestra, 1980.
  • Bellini : I capuleti e i Montecchi - Orchestra of the Royal Opera House, 1985.
  • Brahms : Concerto pour piano - The Philadelphia Orchestra, 1983.
  • Cherubini : Requiem in C minor - Philharmonia Orchestra London, 1982.
  • Cherubini : Messa Solenne - Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, 2001.
  • Chostakovitch : Symphonie n°5 en Ré mineur - The Philadelphia Orchestra, 1993.
  • Donizetti : Don Pasquale - Philharmonia Orchestra, 1984.
  • Mozart : La clemenza di Tito - Wiener Philharmoniker, 1995.
  • Mozart : Don Giovanni - Wiener Philharmoniker, 1991.
  • Carl Orff : Carmina Burana - Philharmonia Orchestra, 1980.
  • Prokofiev : Roméo et Juliette - The Philadelphia Orchestra, 1985.
  • Prokofiev : Symphonies n°1 & n°3 - The Philadelphia Orchestra, 1990.
  • Rachmaninov : Piano concerto n°3 - The Philadelphia Orchestra, 1987.
  • Schubert : Symphonies n°3 & n°5 - Wiener Philharmoniker, 1989.
  • Schubert : Symphonies n°4 & n°6 - Wiener Philharmoniker, 1988.
  • Scriabin : Symphonies n°1,2,3 - The Philadelphia Orchestra, 1991.
  • Stravinsky : Sacre du printemps - The Philadelphia Orchestra, 1982.
  • Tchaïkovsky : Symphonies n°1 à 6 & "Manfred" - Philharmonia Orchestra, 1975-1981.
  • Tchaïkovsky : Symphonie n°6 "Pathétique" - Orchestre National de France, 2003.
  • Verdi : Nabucco - Philharmonia Orchestra, 1978.
  • Verdi : Ernani - Teatro alla Scala, 1982.
  • Verdi : Attila - Teatro alla Scala, 1989.
  • Verdi : Rigoletto - Teatro alla Scala, 1995.
  • Verdi : La Traviata - Teatro alla Scala, 1992.
  • Verdi : I vespri siciliani - Teatro alla Scalla, 1990.
  • Verdi : La forza del destino - Teatro alla Scala, 1986.
  • Verdi : Don Carlo - Teatro alla Scala, 1994.
  • Verdi : Un ballo in maschera - New Philharmonia Orchestra, 1975.
  • Verdi : Aida - New Philharmonia Orchestra, 1974.
  • Verdi : Falstaff - Teatro alla Scala, 1994.
  • Verdi : Messa da Requiem - Teatro alla Scala, 1987.

Liens externes[modifier | modifier le code]