Concerto pour violon de Dvořák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Concerto pour violon et orchestre en la mineur B. 108 (op. 53) est une œuvre d'Antonín Dvořák composée en 1879.

Création[modifier | modifier le code]

Dvořák écrit son concerto en automne 1879 pour Joseph Joachim pour qui Johannes Brahms a déjà écrit un concerto pour violon. L'œuvre lui est dédiée, mais le compositeur, qui a déjà achevé une première version (B. 96), doit retravailler son concerto à la demande du violoniste. Finalement, c'est Jan Ondříček qui le crée à Prague le 14 octobre 1883 sous la direction de Moric Anger.

Son exécution nécessite une bonne maîtrise technique pour le soliste du fait des nombreux procédés techniques utilisé (registre aigu, arpèges, octaves, tierces, trilles...).

Mouvements[modifier | modifier le code]

  1. Allegro ma non troppo
  2. Adagio ma non troppo (en fa majeur)
  3. Finale : Allegro giocoso ma non troppo (en la majeur, avec une partie centrale en ré mineur)

Durée : 30-32 minutes

Les deux premiers mouvements s'enchaînent pour former une partition d'un lyrisme et d'une expressivité mélodique rarement atteinte. Le troisième mouvement est un rythme de furiant, danse slave rythmée à trois temps que l'on retrouve souvent chez Dvořák.

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1998 (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0), p. 241

Liens externes[modifier | modifier le code]