Riccardo Chailly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chailly.
Riccardo Chailly (1986)

Riccardo Chailly (né le 20 février 1953 à Milan) est un chef d'orchestre italien contemporain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Riccardo Chailly naît dans une famille de musiciens et c'est son père, Luciano Chailly, qui lui apprend la composition.

À 20 ans, Chailly devient l'assistant de Claudio Abbado à La Scala.

En 1982, il devient chef principal du RSO Berlin, poste qu'il occupe jusqu'en 1989.

De 1983 à 1986 il est premier chef invité de l'Orchestre philharmonique de Londres.

Le 6 janvier 1985, il fait ses débuts à l'Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam avec un programme consacré à des compositeurs italiens contemporains, ne remplissant qu'un quart de la salle ; son deuxième programme donné le 12 janvier 1985, plus classique, a un meilleur succès. Le 1er septembre 1988 il devient le nouveau chef permanent de l'orchestre, le premier non-Néerlandais depuis près d'un siècle. Chailly y dirige des intégrales des symphonies de Bruckner et de Mahler et élargit le répertoire de l'orchestre à des compositeurs contemporain: Edgar Varèse (intégrale de la musique orchestrale), Paul Hindemith (Kammermusik), Dmitri Chostakovitch (musiques de film) ou Alexander von Zemlinsky (Symphonie lyrique). Il conclut sa collaboration avec le Concertgebouw en juin 2004 par l'enregistrement de la Symphonie nº 9 de Mahler. L'orchestre le nomme « chef émérite » en 2003[1].

De 1986 à 1993 il est directeur musical du Teatro Musicale de Bologne.

De 1999 à 2005 il dirige l'Orchestre symphonique Giuseppe-Verdi de Milan.

Depuis 2005 Chailly est Generalmusikdirektor à Leipzig et Kapellmeister de l'Orchestre du Gewandhaus. Il est directeur musical de l'Opéra de Leipzig de 2005 à 2009, remplacé par Ulf Schirmer.

En tant que chef invité, il a dirigé des concerts de l'Orchestre philharmonique de Berlin, l'Orchestre philharmonique de Vienne, l'Orchestre symphonique de Londres, le Philharmonique de New York, l'Orchestre symphonique de Chicago, l'Orchestre de Cleveland ou encore l'Orchestre de Philadelphie et des représentations à l'Opéra royal de Covent Garden, au Metropolitan Opera, à l'Opéra d'État de Bavière et au Festival de Salzbourg. Il a également dirigé l'orchestre londonien The National Philharmonic Orchestra à l'occasion d'enregistrements en studio, par exemple Guillaume Tell, opéra de Gioachino Rossini.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Livret du coffret Radio Netherlands Music MCCM 97033.

Liens externes[modifier | modifier le code]