Elena Obraztsova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Elena Obraztsova

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Elena Obraztsova avec Vladimir Poutine en 2000.

Informations générales
Nom de naissance Elena Vasiliyevna Obraztsova
Naissance 7 juillet 1939
Saint-Pétersbourg
(Drapeau de l'URSS Union soviétique)
Activité principale Cantatrice
Activités annexes Actrice
Genre musical Mezzo-soprano
Années actives 1963 -

Elena Vasiliyevna Obraztsova (russe : Елена Васильевна Образцова), née le 7 juillet 1939 à Saint-Pétersbourg en Union soviétique, est une mezzo-soprano russe, reconnue parmi les plus grandes cantatrices de son temps pour sa présence sur scène et ses capacités vocales[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Elena Obraztsova vit à Saint-Pétersbourg durant le siège de la ville, qui dure d'août 1941 à janvier 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Entre 1954 et 1957, elle étudie à l'école de musique de Taganrog et participe à des concerts au théâtre de Taganrog (en). Entre 1957 et 1958, elle étudie à l'école de musique de Rostov-sur-le-Don, de laquelle elle réussit les examens en août 1958, ce qui lui permet d'entrer au Conservatoire Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg. En 1963, elle est invitée à chanter au théâtre Bolchoï à l'occasion d'une représentation de l'opéra Boris Godounov à Moscou. Son premier succès est un récital donné à la salle Pleyel, à Paris.

Par la suite, elle joue de nombreux rôles, notamment sous les ordres de Claudio Abbado ou Herbert von Karajan. En 1977, elle fait l'ouverture de la 200e saison de La Scala avec l'opéra Don Carlos, sous les ordres d'Abbado. En 1978, elle joue Carmen dans la production télévisuelle du même nom avec Plácido Domingo et réalisée par Franco Zeffirelli, puis dans Cavalleria rusticana, du même directeur.

En juin 2007, elle est nommée directrice artistique au théâtre Michel (Saint-Pétersbourg). Parallèlement, elle entraîne de jeunes solistes dans son propre centre culturel de Saint-Pétersbourg. Elle apparaît toujours régulièrement au théâtre Michel, dans le rôle de la comtesse dans l'opéra la Dame de pique de Piotr Ilitch Tchaïkovski par exemple. Le 7 juillet 2009, pour le 70e anniversaire de la cantatrice, un programme spécial comprenant des récitals, des opéras ou des ballets est composé au théâtre Michel[2].

Elle annonce son soutien envers l'ONG International Delphic Council (en), qui gère les jeux delphiques modernes, lors des IIIe jeux delphiques à Jeju, en Corée du Sud, en 2009, qu'elle suit avec la devise « en harmonie avec la nature »[3], puis aux IVe jeux delphiques junior de 2011, à Johannesburg, avec le slogan « provoquer, innover, inspirer »[4].

Titres et récompenses[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anne Feeney, « Yelena Obraztsova: Artist Biography by Anne Feeney », sur allmusic.com (consulté le 1er novembre 2013)
  2. (ru) Larisa Doctorow, « Home-grown diva », The St. Petersburg Times,‎ 10 juillet 2009
  3. (en) « Greeting from Elena Obraztsova, 2009 », sur insea.europe.ufg.ac.at (consulté le 1er novembre 2013)
  4. « Greeting from Elena Obraztsova, 2011 », sur upload.wikimedia.org (consulté le 1er novembre 2013)