José Cura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

José Cura

Description de l'image  José Cura in Otello 2013.jpg.
Naissance 5 décembre 1962 (51 ans)
Rosario, Drapeau de l’Argentine Argentine
Activité principale Artiste lyrique
ténor
Style Opéra
Activités annexes chef d'orchestre, compositeur
Récompenses 1er prix à Operalia
Site internet josecura.com

José Cura est un ténor et chef d'orchestre argentin, né à Rosario le 5 décembre 1962.

Biographie[modifier | modifier le code]

José Cura est formé à la direction d'orchestre et s'intéresse d'abord à la musique symphonique. Il découvre sa voix par hasard[1]. En 1994, sa victoire au concours Operalia de Plácido Domingo le révèle au grand public, et fait exploser sa carrière[2].

Dès l'année suivante, il fait ses débuts au Royal Opera House de Londres dans le rôle-titre du Stiffelio de Verdi, où il remporte un grand succès en remplaçant José Carreras, et dans Nabucco à l'Opéra de Paris. Parmi les dates importantes de sa carrière, on note ses débuts au Staatsoper de Vienne dans Tosca, puis à La Scala de Milan dans La Gioconda de Ponchielli en 1997. En 1998, il débute à l'Opéra de Washington dans un rôle très important dans sa carrière : Samson, dans le Samson et Dalila de Saint-Saëns.

En 1999, il est le second ténor de l'histoire à faire ses débuts au Metropolitan Opera de New York pour y chanter l'inauguration de la saison - le premier était Caruso, en 1902.

José Cura est aussi le premier artiste à diriger un orchestre et chanter simultanément, comme dans son disque Verismo. En février 2003 à l'opéra d'Hambourg, il dirigea Cavalleria Rusticana, puis après l'entracte, il monta sur scène pour jouer le rôle de Canio dans Pagliacci.

Il se produit aussi régulièrement aux Arènes de Vérone. Il y a entre autres interprété les rôles de Radamès dans Aïda de Verdi pour l'inauguration de la saison, de Don José dans Carmen de Bizet ou encore du prince Calaf dans Turandot de Puccini.

Il s'attache aussi à faire partager son art, en donnant régulièrement des master-classes à de jeunes espoirs du chant. De plus, en 2007, il est nommé professeur invité à la Royal Academy of Music de Londres.

Discographie[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1994 - 1er prix de l'Operalia International Opera Competition de Plácido Domingo
  • 1997 - Prix Abbiati de la critique musicale italienne
  • 1998 - Orphée d’Or - Académie du Disque lyrique, France
  • 1999 - Professeur honoris causa de l'université C.A.E.C.E, Argentine
  • 1999 - Citoyen d'honneur de la ville de Rosario, Argentine
  • 1999 - ECHO – Deutscher Schallplattenpreis: Chanteur de l'année, Allemagne
  • 2000 - Chevalier de l'Ordre du Cèdre - gouvernement du Liban
  • 2001 - Meilleur artiste de l'année, Grup de Liceistes – Barcelone
  • 2002 - The Ewa Czeszejko – Sochacka Foundation Award, Poland
  • 2003 - Artiste de l'année – Prix Catulle, Italie
  • 2004 - Citoyen d'honneur de la ville de Veszprem, Hongrie

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]