Karel Appel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Appel.

Karel Appel

Description de cette image, également commentée ci-après

Karel Appel en 1982

Naissance 25 avril 1921
Amsterdam Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Décès 3 mai 2006 (à 85 ans)
Zurich Drapeau de la Suisse Suisse
Nationalité néerlandais
Activités Peinture, sculpture
Formation Académie royale des beaux-arts d'Anvers
Mouvement artistique CoBrA
Grenouille au parapluie

Karel Appel né le 25 avril 1921 à Amsterdam, mort le 3 mai 2006 à Zurich, est un peintre et sculpteur néerlandais, cofondateur du groupe CoBrA[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a étudié au Rijksakademie van beeldende kunsten d'Amsterdam entre 1940 et 1943, et a commencé à exposer en 1946. Il tire ses influences de Pablo Picasso, Henri Matisse et Jean Dubuffet. Il rejoint le Nederlandse Experimentele Groep, puis le mouvement CoBrA en 1948, avec Corneille, Constant, Asger Jorn, Jan Nieuwenhuys (en) et Christian Dotremont.

En 1950, il va à Paris, et développe une réputation internationale en voyageant au Mexique, aux États-Unis, en Yougoslavie et au Brésil.

Il a fait ses études à l'Académie Royale des Beaux-Arts à Amsterdam.

Sa première exposition se fit en 1946 à Groningen aux Pays-Bas, puis notamment par la suite aux Palais des Beaux-arts de Bruxelles (1953), à la Martha Jackson Gallery à New York (1954), à la Galerie Rive Droite à Paris (1955-1956), en 1968 au Centre d'Art Contemporain de Paris, au Centraal Museum (Rétrospective), Utrecht, Pays-Bas (1970), au Musée d'Art Contemporain de Montréal (1972), au New York Cultural Center (1973), à la Wildenstein Gallery (Londres) et à la Fuji Television Gallery (Tokyo) 1975, Museo de Arte Moderno (retrospective), Mexico city (1977), à Paris Art Center (1988) au National Museum of Art, Osaka et à l'Hiroshima City Museum of Contemporary Art (1989), à la Fundacion Juan Miró, Barcelone (1990), au National Museum of Comtemporary Art, Séoul (1994), à la Galerie Lelong, Paris (2003, 2009, 2011), au Cobra Museum, Amstelveen (2005).

Il a été inhumé au cimetière du Père-Lachaise (22e division)[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karen Appel : Sag zum Abschied leise Servus=Dis tout bas, en guise d'adieu, tchao, Paris, Galerie Lelong,‎ 2001 (ISBN 2868820417)
  • (en) Claire Stoullig, Appel : natural phenomenon, Paris, Galerie Lelong,‎ 1998 (ISBN 2868820247)
  • Rudi Fuchs, Appel : figures et paysages, Paris New York, Galerie Lelong,‎ 1996 (ISBN 2868820123)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CoBrA » : Copenhague, Bruxelles et Amsterdam : le lieu de résidence des artistes ayant participé à ce mouvement.
  2. « Karel Appel », sur premiere.fr (consulté le 7 janvier 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :