Joaquín Rodrigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodrigo.

Joaquín Rodrigo Vidre

Description de cette image, également commentée ci-après

Buste à Rosario (Argentine)

Naissance 22 novembre 1901
Sagonte Drapeau de l'Espagne Espagne
Décès 6 juillet 1999 (à 97 ans)
Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale compositeur
Activités annexes Directeur du département musical de Radio Nacional de España
Formation Schola Cantorum de Paris
Maîtres Francisco Antich, Enrique Goma, Eduardo Lopez Chavarri, Paul Dukas
Récompenses Prix Prince des Asturies
Distinctions honorifiques Marquis de los Jardines de Aranjuez

Œuvres principales

Concerto d'Aranjuez

Joaquín Rodrigo, 1er marquis de los Jardines de Aranjuez, né le 22 novembre 1901 à Sagonte (province de Valence) et mort le 6 juillet 1999 à Madrid, est un compositeur espagnol. Il est l'auteur de plusieurs concertos pour guitare, dont le célèbre Concerto d'Aranjuez (1939)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Devenu aveugle à l'âge de trois ans, à la suite d'une diphtérie, Joaquín Rodrigo commence ses études musicales en Espagne avec Francisco Antich, Enrique Goma et Eduardo Lopez Chavarri. Il se rend ensuite à Paris où il suit les cours de Paul Dukas à la Schola Cantorum de 1927 à 1931. Il fréquente alors le milieu musical parisien, rencontre Maurice Ravel et Manuel de Falla et compose le Concierto de Aranjuez pour guitare et orchestre.

Le 19 janvier 1933, il épouse une pianiste Victoria Kamhi à Valence. Ils auront une fille Cecilia qui naîtra en 1941.

Il revient définitivement en Espagne en 1939 après la guerre civile, où l'année suivante est créé son fameux concerto, le 9 novembre 1940, à Barcelone, en hommage à la ville d'Aranjuez, proche de Madrid en Castille, qui possède un palais dans lequel ont résidé les Bourbons d'Espagne. Désormais célèbre, il ne cessera de composer pour livrer une œuvre variée qui couvre aussi bien la musique de scène, la musique concertante (concertos pour guitare, piano, violon, violoncelle, harpe...), que la musique vocale ou la musique de chambre et le flamenco.

Rodrigo est enfin directeur du département musical de Radio Nacional de España et occupe dès 1939 la chaire de musique Manuel de Falla créée pour lui à l'Université de Madrid. En 1991, il est anobli par le Roi Juan Carlos I avec le titre de marquis de los Jardines de Aranjuez. Il reçoit en 1996 le Prix Prince des Asturies.

Il meurt le 6 juillet 1999, à Madrid, deux ans après son épouse Victoria[2], décédée le 21 juillet 1997.

Monument en l'honneur de Joaquín Rodrigo à Aranjuez.
Œuvres les plus connues 

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale
  • Juglares (1923), essai symphonique - 5'
  • Cinco piezas infantiles (1924) - 12'
  • Preludio para un poema a la Alhambra (1928) - 8'
  • Per la flor del lliri blau (1934), poème symphonique - 17'30
  • Miedo (1936) - 10'
  • Homenaje a la Tempranica (1939) - 5'
  • Pavana real (1955), suite du ballet en trois journées - 30'
  • Música para un jardĺn (1957) - 12'
  • Dos danzas españolas (1966), suite pour castagnettes et orchestre - 9'
  • A la busca del más allá (1976), poème symphonique - 15'
  • Palillos y panderetas (1982) - 13'
Orchestre de chambre
  • Tres viejos aires de danza (1929) - 11'
  • Soleriana (1953) - 40'
Orchestre à cordes
  • Zarabanda lejana y Villancico (1927-30) - 9'
  • Dos miniaturas andaluzas (1929) - 5'
  • Dos piezas caballerescas (1945), pour orchestre de violoncelles (4 solos) - 6'
Orchestre à vents
  • Per la flor del lliri blau (1934), poème symphonique; transcription de l'auteur - 17'
  • Homenaje a la Tempranica (1939), transcription de E. Gomez - 4'
  • Homenaje a Sagunto (1955) - 3'30
  • Adagio para instrumentos de viento (1966) - 10'
  • Pasodoble para Paco Alcalde (1975) - 4'
Orchestre à cordes pincées
  • Estudiantina (1962) - 4'
Instrument soliste avec orchestre
  • Piano et orchestre
    • Concierto heroico (1933-41) - 30'
    • Concierto para piano (1995), version révisée par Joaquin Achúcarro du Concierto heroico - 30'
  • Violon et orchestre
    • Cançoneta (1923) - 4'
    • Concierto de estío (1943) - 20'
  • Violoncelle et orchestre
    • Concierto in modo galante (1949) - 20'
    • Concierto como un divertimento (1981) - 21'
  • Harpe et orchestre
    • Concierto serenata (1954) - 23'
    • Sones en la Giralda (1963), fantaisie sévillane - 10'
    • Concierto de Aranjuez (1974), transcription de l'auteur - 20'
  • Guitare et orchestre
    • Concierto de Aranjuez (1939) - 20'
    • Fantasía para un gentilhombre (1954) - 22'
    • Concierto madrigal (1966), avec 2 guitares - 30'
    • Concierto andaluz (1967), avec 4 guitares - 25'
    • Concierto para una fiesta (1982) - 28'
    • Sones en la Giralda (1993), fantaisie sévillane, transcription de Pepe Romero - 10'
  • Flûte et orchestre
    • Concierto pastoral (1978) - 25'
    • Fantasía para un gentilhombre (1978), transcription de J. Galway - 22'
    • Aria antigua (1998), transcription de B. Wystraëte avec orchestre à cordes - 4'
Instruments à clavier
  • Piano à deux mains
    • Deux berceuses (1923-28) - 6'
    • Suite para piano (1923) - 10'
    • Canción y danza (1925) - 5'
    • Bagatela (1926) - 3'
    • Pastoral (1926) - 2'
    • Preludio al gallo mañanero (1926) - 3'30
    • Zarabanda lejana (1926) - 4'
    • Air de ballet sur le nom d'une jeune fille (1929) - 4'
    • Serenata española (1931)
    • Sonada de adíos (1935), hommage à Paul Dukas (1935) - 4'
    • Cinco piezas del siglo XVI (1938) - 9'
    • Cuatro piezas para piano (1938) - 11'
    • Tres danzas de España (1941) - 5'
    • A l'ombre de Torre Bermeja (1945) - 5'
    • Cuatro estampas andaluzas (1946-52) - 12'
    • El Album de Cecilia (1948), 6 pièces pour les petites mains - 9'
    • Sonatas de Castilla (1950-51) - 22'
    • Danzas de la amapola (1972) - 2'30
    • Tres evocaciones (1981) - 13'
    • Preludio de añoranza (1987) - 3'30
    • Aranjuez, ma pensée (1988), version par l'auteur du 2è mouvement du Concierto de Aranjuez - 6'
  • Piano à quatre mains
    • Juglares (1923) - 5'
    • Gran marcha de los Subsecretarios (1941) - 4'30
    • Atardecer (1975) - 7'
    • Sonatina para dos muñecas (1977) - 7'
  • Deux pianos
    • Cinco piezas infantiles (1924) - 11'
  • Clavecin
    • Preludio y ritornello (1979) - 6'
Œuvres pour un instrument
  • Guitare
    • Zarabanda lejana (1926) - 5'
    • Toccata (1933) - 8'
    • En los trigales (1938) - 4'
    • Tiento antiguo (1942) - 3'30
    • Bajando de la meseta (1954) - 13'
    • Tres piezas españolas (1954) - 13'
    • Entre olivares (1956) - 5'30
    • Junto al Generalife (1957) - 5'
    • Sonata giocosa (1959) - 11'30
    • En tierras de Jerez (1960) - 4'30
    • Invocación y danza (1962), hommage à M. de Falla - 9'
    • Tres pequeñas piezas (1963) - 9'
    • Sonata a la española (1969) - 9'
    • Elogio de la guitarra (1971) - 15'
    • Pájaros de primavera (1972) - 4'30
    • Dos preludios (1977) - 7'
    • Tríptico (1978) - 12'
    • Un tiempo fue Itálica famosa (1981) - 7'30
    • Ecos de Sefarad (1987) - 4'
    • Qué buen caminito! (1987) - 4'
    • Aranjuez, ma pensée (1988), version de l'auteur du 2e mouvement du Concierto de Aranjuez - 6'
    • Pastoral (1993), version de Pepe Romero - 2'30
    • Fandango del Ventorrillo (1993), version de Pepe Romero - 2'
    • El Album de Cecilia (1998), version de Pepe Romero - 7'30
  • Violon
    • Capriccio (1944), offrande à Sarasate - 7'
  • Violoncelle
    • Como una fantasía (1979) - 8'
  • Harpe
    • Impromptu (1959) - 3'
  • Bandonéon
    • Moto perpetuo (1960) - 4'
Œuvres pour deux instruments
  • Deux guitares
    • Tonadilla (1959) - 12'
    • Fandango del ventorrillo (1993), version de Pepe Romero - 2'
    • Concierto madrigal (1995), version du Duo Amadeus - 28'
  • Violon et piano
    • Dos esbozos (1923) - 5'
    • Rumaniana (1943) - 5'
    • Sonata pimpante (1966) - 16'30
    • Set Cançons valencianes (1982) - 17'
  • Violoncelle et piano
    • Siciliana (1929) - 5'
    • Sonata a la breve (1977) - 10'
  • Flûte et piano
    • Aria antigua (1959) - 4'
  • Flûte et guitare
    • Aria antigua (1959), transcription de l'auteur - 4'
  • Flûte ou violon et guitare
    • Serenata al alba del dia (1982) - 5'
    • Set cançons valencianes (2003), transcription de Peter E. Segal pour violon et guitare - 17'
  • Harmonica et piano
    • Aldea de España (1956) - 10'
Œuvres pour quatre instruments
  • Dos piezas caballerescas (1986), version de Peter Jermer pour quatre guitares - 6'
Musique vocale
  • Voix et orchestre
    • Serranilla (1928), pour soprano - 3'
    • Cántico de la esposa (1934), pour soprano - 4'
    • Quatre cançons en llengua catalana (1934-46), pour soprano - 12'
    • Tríptic de Mossèn Cinto (1934-46), pour soprano - 12'
    • Romance del Comendador de Ocaña (1947), pour soprano - 6'
    • Ausencias de Dulcinea (1948), pour basse ou baryton et quatre sopranos - 15'
    • Cuatro madrigales amatorios (1948), pour soprano - 8'
    • Duérmete, niño (1952) pour soprano et basse ou baryton - 4'
    • La espera (1952,) pour soprano - 3'
    • Retablo de Navidad (1952), pour soprano, basse et chœur mixte - 22'
    • Rosaliana (1965), pour soprano - 13'
    • Cantos de amor y de guerra (1968), pour soprano - 14'30
  • Solistes, chœur et orchestre
    • Cantan por Belén pastores (1952), pour soprano et chœur - 4'
    • Retablo de Navidad (1952), pour soprano, basse et chœur mixte - 22'
    • Música para un códice salmantino (1953), pour basse et chœur mixte - 12'
    • La azucena de Quito (1960), oratorio inachevé, air pour soprano, hautbois, cor anglais et célesta - 8'
    • Himnos de los neófitos de Qumrán (1965-74), pour trois sopranos et chœur - 20'
  • Chœur et orchestre
    • Cántico de San Francisco de Asís (1982), pour chœur mixte - 18'
  • Voix et ensemble instrumental
    • La Azucena de Quito (1960), oratorio inachevé - 8'
    • Cántico nupciales (1963), pour trois sopranos et orgue - 10'
    • Líricas castellanas (1980), pour soprano, flûte, hautbois et guitare - 8'
  • Chœur a capella
    • Ave María (1923-54), pour chœur mixte - 3'
    • Jo tinc un burro (1933), pour chœur mixte - 3'
    • Tres canciones sefardíes del siglo XV (1950-51), pour chœur mixte - 8'
    • A la chiribirivuela (1952), pour chœur mixte - 1'30
    • A la clavelina (1952) pour voix blanches - 1'30
  • Voix et piano
    • Cantiga (1925) - 3'
    • Romance de la Infantina de Francia (1928) - 5'
    • Serranilla (1928) - 3'
    • Barcarola (1934) - 3'
    • Cançó del teuladí (1934) - 3'30
    • Cántico de la esposa (1934) - 4'
    • Esta niña se lleva la flor (1934) - 3'
    • Estribillo (1934) - 2'
    • Soneto (1934) - 3'
    • Canticel (Trovadoresca) (1935) - 3'
    • Coplas del pastor enamorado (1935) - 4'
    • Fino cristal (1935) - 3'
    • Canción del Cucú (1937) - 3'
    • Canción del grumete (1938) - 2'
    • Chimères (1939) - 3'30
    • La chanson de ma vie (1939) - 3'30
    • La canción de mi vida (1946) - 3'
    • El mar me llama (1946) - 3'
    • Cuatro madrigales amatorios (1947) - 8'
    • Romance del Comendador de Ocaña (1947) - 6'
    • Primavera (1950) - 5'
    • Romancillo (Por mayo era por mao) (1950) - 3'
    • Doce canciones españolas (1951) - 18'
    • Un home, san Antonio ! (1951) - 3'
    • La espera (1952) - 4'30
    • tres villancicos (1952) - 7'
    • Dos poemas de Juan Ramón Jiménez (1960) - 5'
    • La grotte (1962) - 5'
    • El hijo fingido (Seis arias) (1963) - 18'
    • Cuatro canciones sefaradíes (1965) - 8'
    • Sobre el cupey (1965) - 3'
    • Aranjuez mon amour (1967), version du 2e mouvement du Concierto de Aranjuez - 4'
    • En Aranjuez con tu amor (1968), version id. - 4'
    • El tren de las penas mías (1970) - 3'30
    • Con Antonio Machado (1971) - 25'
    • Dos canciones para cantar a los niños (1973) - 5'
    • Arbol (1987) - 2'
    • Por qué te llamaré ? (1987) - 2'
  • Voix et flûte
    • Ave Maria (1923), avec soprano - 3'
    • Dos poemas de Juan Ramón Jiménez (1960) - 5'
    • Primavera (1995), version de M. Zanetti pour soprano léger, flûte et piano - 5'
  • Voix et guitare
    • Coplas del pastor enamorado (1935) - 4'
    • Tres canciones españolas (1951) - 6'30
    • Tres villancicos (1952) - 7'
    • Romance de Durandarte (1955) - 4'
    • Folías canarias (1958) - 3'
    • Aranjuez, ma pensée (1988), version de l'auteur du 2e mouvement du Concierto de Aranjuez - 5'
Musique de scène
  • Comédie lyrique
    • El hijo fingido (1955-60) - 80'
  • Opérette
    • El duende azul (1946), non publié intégralement
  • Ballet
    • Pavana real (1965) - 30'
    • Juana y los caldereros (1956) - 20'
    • La bella durmiente (1962) - 3'
  • Musique de scène
    • Miedo (1936) - 10'
    • La vida es sueño (1938) - 10'
    • El beso a la bella durmiente (1944) - 3'
    • El desdén con el desdén (1951) - 2'
    • La destruccion de Sagunto (1954) - 30'
    • Cyrano de Bergerac (1955) - 5'
    • Tiestes (1956) - 10'
    • Edipo rey (1956) - 4'
    • Sónnica, la cortesana (1975) - 20'
Musique de film
    • Sor intrépida (1952)
    • El hereje (1956)
    • La guerra de Dios (1953)
    • Música para un jardín (1957) - 12'

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]