Jessye Norman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Norman.

Jessye Norman

Naissance (68 ans)
Augusta, Géorgie Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Artiste lyrique
Soprano
Style Opéra, lied, mélodie

Jessye Norman, née le à Augusta en Géorgie, est une soprano américaine.

Véritable soprano dramatique du fait de sa voix imposante, Jessye Norman est particulièrement associée, à ses débuts, aux rôles d'Aïda (Aïda), Cassandre (Les Troyens), Alceste (Alceste), et Léonore (Fidelio), avant d'élargir son répertoire à toute la musique des XIXe et XXe siècles, principalement allemande et française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Augusta, en Géorgie (États-Unis), dans une famille de musiciens amateurs : sa mère est pianiste et sa grand-mère chante dans le chœur local. Après sa scolarité à Augusta, elle intègre l'Université Howard d'où elle ressort en 1967 diplômée en musique. Elle travaille avec le baryton Pierre Bernac à l’Université du Michigan, puis au conservatoire de Baltimore. L'année suivante, elle est lauréate au Concours international de musique ARD à Munich. Elle fait ensuite ses débuts sur scène en 1969 dans le rôle d'Elisabeth dans Tannhäuser à l'Opéra national de Berlin. Elle se produit dans les années qui suivent avec plusieurs compagnies d'opéra allemandes et italiennes. Elle retourne aux États-Unis en 1973 pour faire ses débuts sur la scène du Lincoln Center. C'est en 1983 qu'elle fait sa première entrée au Metropolitan Opera, dans une production des Troyens de Berlioz qui célèbre le centième anniversaire de la compagnie.

Jessye Norman est fréquemment appelée à se produire à l'occasion d'événements publics ou de cérémonies : lors des prises de fonction des présidents américains en 1985 et 1997, lors de la célébration du soixantième anniversaire de la reine Élisabeth II, et, peut-être de façon plus mémorable, lors de la célébration du bicentenaire de la Révolution française sur la Place de la Concorde à Paris, où elle chante La Marseillaise, drapée dans une robe aux couleurs du drapeau français imaginée par le styliste Azzedine Alaïa, dans une mise en scène de Jean-Paul Goude.

En plus de ses apparitions sur les scènes d'opéra, Norman donne régulièrement des récitals. Son répertoire d'opéras, de lieder et de mélodies, va principalement de Beethoven à Berg et de Berlioz à Poulenc, mais elle a aussi chanté Purcell, Haydn, Gluck, Mozart, Verdi, Bartok, Duke Ellington, et de nombreux spirituals. En 2000, elle a donné la première de woman.life.song, cycle de pièces chantées, écrites par la compositrice Judith Weir (en) pour une voix solo et un orchestre de chambre. L'œuvre, commanditée pour Jessye Norman par Carnegie Hall, emprunte des textes à trois auteures : Toni Morrison, Maya Angelou et Clarissa Pinkola Estés. Elle retrace la vie d'une femme, de sa jeunesse à sa vieillesse. Norman a également enregistré un album de jazz, Jessye Norman chante Michel Legrand.

L'attitude en public de la cantatrice combine une apparente hauteur avec des éclairs d'un humour désarmant qui la place dans la digne tradition des divas. Et beaucoup voient en elle l'inspiratrice du titre du film français de 1981, Diva. Sa voix et sa personnalité ont conduit ses fans à la surnommer Just Enormous (« Énorme tout simplement »).

Sa ville natale, Augusta, a nommé en son honneur un amphithéâtre dans les années 1990.

Discographie[modifier | modifier le code]

Opéra[modifier | modifier le code]

Lied, mélodie...[modifier | modifier le code]

Symphonies, messes, oratorios...[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]