I Capuleti e i Montecchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

''Les Capulet et les Montaigu''

I Capuleti e i Montecchi (Les Capulets et les Montaigus) est un opéra en deux actes de Vincenzo Bellini, livret de Felice Romani[1], d'après les sources italiennes de l'histoire[2]. L'opéra est créé à La Fenice de Venise le 11 mars 1830[1].

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Bellini a réutilisé dans l'œuvre certains fragments de ses opéras antérieurs Adelson e Salvini et Zaira. L'action suit d'assez près l'intrigue de Shakespeare.

Nicola Vaccai avait déjà mis en musique le même livret, la cantatrice Maria Malibran avait établi la coutume de chanter certaines pages du dernier acte de Vaccai qu'elle substituait à celles de Bellini.

En 1966, dans une célèbre reprise à La Scala de Milan, le chef d'orchestre Claudio Abbado confia le rôle de Roméo à un ténor, Giacomo Aragall.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Harold Rosenthal, John Warrack, Roland Mancini et Jean-Jacques Rouveroux, Guide de l'opéra, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1995 (ISBN 978-2-2135-9567-2)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François-René Tranchefort, L'Opéra, Éditions du Seuil,‎ 1983, 634 p. (ISBN 2-02-006574-6), p. 154
  2. Jacques Bonnaure : « Contrairement à ce qu'on lit parfois, le livret de Romani n'est pas une adaptation de la tragédie de Shakespeare mais se réfère aux [mêmes] sources italiennes [...] » (Classica n°140 ; mars 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]