David Fray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David Fray

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

David Fray en interview lors de La Folle Journée, à Nantes, le 1er février 2009.

Naissance 24 mai 1981
Tarbes, France
Activité principale pianiste
Années d'activité depuis 2002
Distinctions honorifiques 2003 : Diploma of Outstanding Merit lors du 5e Concours international d’Hamamatsu au Japon.
2004 : Deuxième Grand Prix de piano au Concours international de Montréal.
2006 : Prix des jeunes talents du Klavier-Festival Ruhr (de).

David Fray est un pianiste de musique classique français né le 24 mai 1981 à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Il est marié avec Chiara Muti[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Par tradition familiale, David Fray étudie le piano vers l’âge de 4 à 5 ans. Tout au long de son enfance et de son adolescence, il baigne dans les arts et la culture allemande. La découverte puis le goût de la musique prend une telle importance dans sa vie qu’elle fonde sa vocation de musicien. Si bien que ses choix musicaux le portent tout naturellement vers le répertoire des compositeurs germaniques parmi lesquels se détache une figure majeure : Jean-Sébastien Bach[2].

À 14 ans, il est distingué par le Conservatoire de sa ville natale qui lui décerne trois médailles d’or : piano, musique de chambre et formation musicale.
Après avoir remporté divers concours, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, en 1999 — dans la classe de Jacques Rouvier — où il obtient le diplôme de formation supérieure (mention très bien, avec bourse à la clé).
En 2002, David Fray est admis en cycle de perfectionnement — derechef avec Jacques Rouvier — puis en formation supérieure de musique de chambre — dans la classe de Christian Ivaldi et Claire Désert.

Depuis, il s’est produit, entre autres, à la Cité de la musique (2002), au Théâtre Mogador à Paris (2003), au Festival de La Roque-d'Anthéron (été 2004), au festival d’Entrecasteaux, à la 15e édition de La Folle Journée de Nantes (2009), Place des Arts de Montréal et à l'Alti Hall de Kyoto.

Il collabore avec des orchestres internationaux de renom comme l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Paris sous la direction de John Axelrod et Christoph Eschenbach, l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal

Il effectue des tournées en Espagne : Barcelone, Madrid ; en Angleterre : Londres ; en Amérique du Sud (2005/2006) ; en Italie (mars 2007), sous la direction de Riccardo Muti : Rome, Turin ; en Allemagne (décembre 2007), avec l’Orchestre de la Bayerische Rundfunk : Munich, Zurich ; et aux États-Unis : Boston, New York, Philadelphie

En parallèle, David Fray multiplie les récompenses et les distinctions. Après s’être vu attribuer le 2e Grand Prix au Concours international de Montréal, en 2004, la maison de disques canadienne Atma Classique signe avec lui un contrat et lui fait enregistrer son premier disque consacré à Schubert et Liszt.

À la suite d’un concert où il remplaça Hélène Grimaud au Théâtre du Châtelet en juin 2006, Virgin Classics signe avec lui un contrat d’exclusivité. L’année suivante, un disque est publié — enregistrement qui met « en miroir » les œuvres de Bach avec celles de Pierre Boulez.
En 2008, le second disque est consacré à ses transpositions pour piano de quatre concertos pour clavier et cordes de Bach pour lesquelles il est accompagné par l’Orchestre de Chambre de Brême.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2006 : CD Schubert - Liszt, Atma Classique, paru en mars.
    • Fantaisie pour Piano en do majeur (Fantaisie Wanderer)
    • Transcriptions de 2 lieds de Schubert : Tu es ma paix (Du bist die Ruh)Le Double (Der doppelgänger)
    • Sonate pour piano en si mineur
  • 2008 : CD JS Bach. Piano concertos[7] – Orchestre de Chambre de Brême sous la direction de Florian Donderer, Virgin Classics (50999 213064 2 6), paru en novembre.
    • Concerto pour piano en ré mineur BWV 1052
    • Concerto pour piano en la majeur BWV 1055
    • Concerto pour piano en fa mineur, BWV 1056
    • Concerto pour piano en sol mineur BWV 1058
      • Récompensé par l'ECHO Klassik (de) 2009 dans la catégorie « Instrumentaliste de l'année - piano », en Allemagne[8].
  • 2012 : CD Bach – Partitas n°2 & 6, Toccata BWV 911, Virgin Classics (50999 070944 2 2), paru le 30 novembre.
    • Partita n° 2 en ut mineur BMW 826
    • Toccata en ut mineur BWV 911
    • Partita n° 6 en mi mineur BWV 830

Documents[modifier | modifier le code]

  • 2008 : DVD Swing, Sing & Think – David Fray Records JS Bach – Un film de Bruno Monsaingeon, réalisé en janvier 2008[10], Deutsche Kammerphilarmonie Bremen sous la direction de Florian Donderer, Medici arts/Virgin Classics (50999 213064 9 5), paru en novembre[11].
    • Concerto pour piano en la majeur BWV 1055
    • Concerto pour piano en fa mineur BWV 1056
    • Concerto pour piano en sol mineur BWV 1058

Sources[modifier | modifier le code]

  • David Fray, le lyrisme roi, magazine Pianiste no 53, novembre 2008.
  • Swing, Sing & Think - David Fray Records JS Bach, livret du DVD cité plus haut.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chiara Muti, actrice de cinéma, est la fille du chef d’orchestre italien Riccardo Muti. Le mariage a été célébré le 14 juillet 2008 à Ravenne, en Italie.
  2. Entretien avec Élise Lucet, Journal de 13 heures diffusé sur France 2, le 26 juin 2007.
  3. Impromptu de Jacques Hétu.
  4. Montreal International Musical Competition (MIMC), qui s’est déroulée du 25 mai au 4 juin 2004.
  5. Dimitri Bashkirov, Christian Chamorel, Vladimir Kharin, Robert Levin, Siegfried Mauser & Friends, Herbert Schuch et David Fray.
  6. Équivalent des Victoires de la musique classique françaises.
  7. Transposition pour piano de concertos pour clavecin.
  8. Cérémonie télévisée le 18 octobre en direct du Semperoper de la ville de Dresde.
  9. Iddo Bar-Shaï, Bertrand Chamayou, Lise de la Salle, Jean-Frédéric Neuburger, Severin von Eckardstein et David Fray.
  10. Ce film a été diffusé sur la chaîne de télévision, ARTE, le dimanche 9 novembre 2008 sous le titre : David Fray enregistre JS Bach.
  11. Par rapport au contenu du disque compact, le concerto en ré mineur BWV 1052 est absent du DVD.

Liens externes[modifier | modifier le code]