Teatro San Carlo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Teatro San Carlo

Description de cette image, également commentée ci-après

La salle du teatro San Carlo

Surnom San Carlo
Type Salle d’opéra
(Théâtre à l'italienne)
Lieu Naples Drapeau de l'Italie Italie
Architecte(s) Giovanni Antonio Medrano
Inauguration 4 novembre 1737
Capacité 3 285
Direction artistique Maurizio Benini
Site web http://www.teatrosancarlo.it

« Mes yeux sont éblouis, mon âme ravie. […] Il n’y a rien en Europe, je ne dirai pas d’approchant, mais qui puisse même de loin donner une idée de ce théâtre. »

— Stendhal, Rome, Naples et Florence en 1817

Le teatro San Carlo, ou encore teatro di San Carlo, real teatro di San Carlo , édifié le 4 novembre 1737, est l'opéra de Naples.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

C'est le théâtre le plus important de la ville de Naples, l'un des plus célèbres au monde et l'un des plus anciens théâtres lyriques d'Europe subsistant aujourd'hui, après le théâtre Malibran de Venise et le théâtre Manoel de La Vallette. Il peut accueillir trois mille spectateurs et compte six étages de loges disposés en fer à cheval, une vaste loge royale et un parterre long d'environ trente cinq mètres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le théâtre San Carlo de Naples fut édifié à l'instigation de Charles de Bourbon sur un projet de Giovanni Antonio Medrano et inauguré le 4 novembre 1737 avec l'opéra Achille in Sciro de Domenico Sarro (livret de Pietro Metastasio). Le San Carlo a succédé au Teatro San Bartolomeo, qui a été transformé en église. En 1767, Ferdinando Fuga réalise des travaux de rénovation à l'occasion du mariage de Ferdinando IV et de Maria Carolina et en 1778 il est redessiné par Boccascena. En 1797, Domenico Chelli exécute une restauration des décorations de la salle. En 1809, Joachim Murat charge l'architecte toscan Antonio Niccolini du projet de la nouvelle façade principale qu'il réalise en style néoclassique.

Après un incendie qui le détruit dans la nuit du 13 février 1816, il est reconstruit par le même architecte. La nouvelle salle est inaugurée le 12 janvier 1817 avec la cantate Il sogno di Partenope di Giovanni Simone Mayr, déjà présent au San Carlo avec d'autres œuvres dont Medea in Corinto (28 novembre 1813). La presence de Mayr, comme celle de Rossini, est essentiellement due au lombard Domenico Barbaja, le plus grand impresario [1] d'Italie et peut-être d'Europe.

De 1815 à 1822, le directeur musical du théâtre est Gioachino Rossini qui, à cette époque, connaît l'une de ses saisons les plus importantes et prolifiques. La direction est assurée par la suite par Gaetano Donizetti, élève de Mayr. En 1834, Antonio Niccolini exécute de nouveaux travaux de restauration. En 1844-45 Francesco Gavaudan et Pietro Gesuè, avec la demolition de la Guardia Vecchia, réalisent la perspective occidentale, vers le Palais Royal. Le 27 mars 1969 le groupe sculptural de la Partenope réalisé par Niccolini sur le fronton de la façade principale qui s'effritait à cause des infiltrations d'eaux de pluie est retiré. Le 11 juin 2007, la Triade della Partenope reconstruite est à nouveau érigée au sommet de l'édifice.

Depuis 1993 il est placé sous la direction de chefs permanents : Salvatore Accardo de 1993 à 1995, Gabriele Ferro de 1999 à 2004, Gary Bertini de 2004 à 2005, Jeffrey Tate de 2005 à 2010, Maurizio Benini depuis 2010.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Premières mondiales[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme d'impresario doit être entendu au sens de dirigeant d'entreprise de spectacle (impresa en italien)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

40° 50′ 14.6″ N 14° 14′ 58.5″ E / 40.837389, 14.249583 ()

Sur les autres projets Wikimedia :