Margaret Price

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Price.

Margaret Price

Naissance 13 avril 1941
Blackwood, Pays de Galles
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 28 janvier 2011 (à 69 ans)
Cardigan (Ceredigion),
Pays de Galles
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Artiste lyrique
Mezzo-soprano, puis soprano
Style jusqu'à colorature mozartien
opéra, lied
Lieux d'activité
Années d'activité 1962 à 1999

Répertoire

Dame Margaret Berenice Price[1], née le 13 avril 1941 à Blackwood au Pays de Galles, et morte le 28 janvier 2011 (à 69 ans) à Cardigan, Ceredigion[1],[2],[3], est une chanteuse lyrique galloise, soprano.

Biographie[modifier | modifier le code]

Margaret Price, issue d'une famille mélomane, commence tôt à chanter pour le plaisir. Au début elle ne prévoit pas de faire une carrière musicale mais de devenir professeur de biologie[1]. À 15 ans, son professeur de musique organise une audition avec Charles Kennedy Scott qui la convainc d'étudier avec lui au Trinity College of Music à Londres. Les années suivantes, elle suit une formation de mezzo-soprano. Après ses études, elle rejoint les Ambrosian Singers (en).

Elle débute à l'opéra en 1962, en chantant Cherubin dans Les Noces de Figaro de Mozart au Welsh National Opera (opéra national gallois). La même année, elle entre au Royal Opera House (Covent Garden) de Londres. Elle devient subitement célèbre en remplaçant Teresa Berganza empêchée, à nouveau dans le rôle de Cherubin.

Le chef d'orchestre et pianiste James Lockhart la persuade de reprendre des cours de chant pour améliorer sa technique. Elle reçoit aussi le soutien d'Otto Klemperer, qui dirige son premier enregistrement d'un rôle principal dans un opéra intégral : Fiordiligi, dans Così fan tutte de Mozart.

Les années suivantes, Margaret Price est invitée dans d'importants opéras. Elle se produit pour la première fois au Metropolitan Opera de New York dans le rôle de la Comtesse des Noces de Figaro sous la baguette de Sir Georg Solti et dans la production de Giorgio Strehler lors de la tournée exceptionnelle de l'Opéra de Paris aux Etats Unis à l'occasion du bicentenaire de 1976. Elle y revient en 1985, dans le rôle de Desdémone d'Otello de Verdi. Au Palais Garnier, elle chante Donna Anna, Contessa et Desdemone pendant l'ère Liebermann qui la considérait comme l'une des plus grandes chanteuses mozartienne de son époque. Elle parait aussi à Berlin dans le rôle-titre de Norma.

Appréciant peu les voyages, elle préfère s'exprimer sur une scène principale, où elle chante la majeure partie de l'année : d'abord Covent Garden à Londres, ensuite Cologne, puis le Bayerische Staatsoper, à Munich, de 1971 à 1999. Elle fait ses adieux à la scène en 1999.

Elle meurt d'un arrêt cardiaque[1] à 69 ans, le 28 janvier 2011.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Margaret Price est célèbre pour ses interprétations de personnages de Mozart, en particulier Fiordiligi, Donna Anna dans Don Giovanni, la comtesse des Noces de Figaro (après Cherubino et Barbarina à ses débuts) et Pamina de La Flûte enchantée. En plus, elle a chanté des rôles verdiens comme Amelia d'Un bal masqué, Élisabeth de Don Carlos et Desdemona d'Otello ainsi qu'Ariane d'Ariane à Naxos de Richard Strauss et Adriana Lecouvreur de Francesco Cilea.

Elle a aussi été très active comme chanteuse de lieder, aussi à l'aise dans les œuvres romantiques de Franz Schubert, Robert Schumann ou Richard Strauss que dans celles de la Seconde école de Vienne.

Elle a enregistré de nombreux opéras et lieder. Un de ses disques les plus réputés est le Tristan et Isolde de Richard Wagner dirigé par Carlos Kleiber, alors qu'elle n'a jamais chanté le rôle d'Isolde à la scène.

En avril 2007, l'édition du BBC Music Magazine la place au 8e rang des 20 meilleures sopranos du XXe siècle[1] ou de tous les temps[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Marc Zisman, « Margaret Price est morte : La grande soprano galloise s’est éteinte à l’âge de 69 ans. », Qobuz (qobuz.com),‎ 31 janvier 2011 (consulté le 31 janvier 2011).
  2. a et b (en) David Nice, « Farewell, Dame Margaret Price (1941-2011) », The Arts Desk Ltd (theartsdesk.com),‎ 29 janvier 2011 (consulté le 29 janvier 2011).
  3. « Décès de Margaret Price », Forum Opera (forumopera.com),‎ 2011 (consulté le 29 janvier 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]