Wolfgang Sawallisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Wolfgang Sawallisch

Description de l'image  WS - 11.12.1960 Hamburg.jpg.
Naissance 26 août 1923
Munich, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès 22 février 2013 (à 89 ans)
Grassau (Bavière, Allemagne)
Activité principale Chef d'orchestre & pianiste
Années d'activité 1950 à 2002
Collaborations en tant que directeur musical ou chef principal :
Orchestre de Philadelphie,
Opéra d'État de Bavière,
Orchestre symphonique de Vienne,
Orchestre philharmonique de Hambourg,
Orchestre de la Suisse romande
Formation Hochschule für Musik und Theater, Munich
Maîtres Joseph Haas, Igor Markevitch, Hans Rosbaud

Wolfgang Sawallisch est un chef d'orchestre et pianiste allemand, né le 26 août 1923 à Munich et mort le 22 février 2013 à Grassau, Bavière (Allemagne)[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commença le piano très jeune puis étudia la composition. Il fut répétiteur au théâtre de Augsbourg en 1947, et devint chef d'orchestre de la ville. C'est alors qu'il fut invité par divers orchestres dans les années 1950.
En plus de soixante ans de carrière, il s'est produit avec tous les orchestres et dans tous les festivals européens, notamment au festival de Bayreuth.
De 1960 à 1963, il est directeur musical de l'opéra de Cologne. De 1960 à 1970, il est chef en titre de l'Orchestre symphonique de Vienne. De 1970 à 1980, il assume le rôle de directeur artistique de l'Orchestre de la Suisse romande. Sous son impulsion, l'orchestre étend son répertoire à Mahler et Bruckner, compositeurs peu entendus jusqu'alors en Suisse romande. Il occupe le même poste à partir de 1971 au Bayerisches Staatsorchester, et ce jusqu'en 1992. De 1993 à 2002, il est directeur musical de l'Orchestre de Philadelphie. Il a été en outre régulièrement invité par l'Orchestre Symphonique de la NHK à partir de 1967 jusqu'aux années 2000.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Wolfgang Sawallisch a un répertoire assez varié. Cependant, ses compositeurs de prédilection semblent être Franz Schubert (dont il est aussi un accompagnateur de lieder très estimé), Richard Wagner et Richard Strauss, mais il a également enregistré des opéras de Wolfgang Amadeus Mozart, les oratorios de Felix Mendelssohn et la création posthume de la troisième symphonie de Wilhelm Furtwängler, ainsi que des œuvres orchestrales de Robert Schumann et de Samuel Barber.

À ses débuts, Walter Legge disait de lui que « sa battue [était] aussi claire et simple que celle de Knappertsbusch », qualité - et absence de métaphysique - qui ne s'est jamais démentie.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Comme chef d'orchestre[modifier | modifier le code]

Comme pianiste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Bedeutender Dirigent: Wolfgang Sawallisch ist tot », sur spiegel.de,‎ 24 février 2013
  2. « Le chef d'orchestre Wolfgang Sawallisch est mort » sur LeMonde.fr, 24 février 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]