Semiramide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sémiramis

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sémiramis et Semiramide riconosciuta.

Semiramide (Sémiramis en français) est un opera seria de Gioachino Rossini représenté pour la première fois au Théâtre de la Fenice à Venise en Italie, le . Opéra en deux actes, livret de Gaetano Rossi, inspiré de la pièce de Voltaire, Sémiramis.

Dans Semiramide, les pyrotechnies vocales sont impressionnantes et presque tous les admirateurs de Rossini s'accordent à dire qu'il s'agit d'un opéra exceptionnel. L'œuvre narre l'histoire de Sémiramis, la reine mythique de la ville de Babylone. Elle doit pour le peuple, choisir un nouveau roi pour remplacer son défunt mari. Au moment où elle fait son choix, le spectre de son époux apparaît publiquement et ordonne que le nouveau roi tue un homme en guise de sacrifice devant sa tombe le soir-même. Le drame se noue lorsque le nouveau roi (qui se nomme Arsace) découvre qu'il est le fils de Semiramide et que son destin lui ordonne de sacrifier sa mère, puisque c'est elle qui a tué son époux.

Parmi les extraits les plus célèbres, l'ouverture mise à part, il convient de citer l'air d'Arsace, Eccomi alfine in Babilonia, et celui de Semiramide, Bel raggio lusinghier, tous deux très difficiles à chanter, mais qui sont parmi les plus beaux que Rossini ait écrits durant sa vie. La mezzo-soprano américaine Marylin Horne a été un mémorable Arsace, avec, dans le rôle de Semiramide, Joan Sutherland (Boston, 1965), puis Montserrat Caballé (Festival d'Aix-en-Provence, 1980). June Anderson a également chanté le rôle de Semiramide, et le contreténor Max Emanuel Cencic celui d'Arsace.

Semiramide est le dernier opéra que Rossini ait écrit pour l'Italie, sa carrière se poursuivant ensuite à Paris.

Liens externes[modifier | modifier le code]