Bombardier Challenger 600

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Challenger.
Challenger 600
Un Bombardier Challenger 600 à l'approche à Londres Heathrow
Un Bombardier Challenger 600 à l'approche à Londres Heathrow

Rôle Avion d'affaire
Constructeur Drapeau : Canada Bombardier Aéronautique
Équipage 2 pilotes
Premier vol 8 novembre 1978
Dimensions
Longueur 20,85 m
Envergure 19,61 m
Hauteur 6,3 m
Aire alaire 48,3 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 9,29 t
Max. au décollage CL-600: 18,325 t
CL-605: 21,863 t
Passagers 10
Motorisation
Moteurs 2 General Electric CF-34-3B
Poussée unitaire CL-600: 34,8 kN
CL-605: 39 kN
Performances
Vitesse maximale 851 km/h
Autonomie CL-600: 5 186 km
CL-605: 7 408 km
Plafond 12 500 m
Vitesse ascensionnelle 22,6 m/s

La série des Bombardier Challenger 600 est une famille d'avions d'affaires biréacteur de la catégorie super-intermédiaires, produit par Canadair à partir du début des années 1980. Cette dernière est devenue une filiale de Bombardier Aéronautique en 1986.

Développement[modifier | modifier le code]

Les plans originaux sont dessinés en 1976 par Bill Lear, sept ans après qu'il eut démissionné de la présidence de Learjet. Son nom original était le LearStar 600. Lear en vendit les droits exclusifs de production et de développement à Canadair qui le renomma CL-600 Challenger. Canadair garda la configuration générale de l'appareil de Lear mais fit des changements pour le rendre plus distinctif, en particulier le fuselage est élargi pour permettre le déplacement dans la cabine en vol. Ceci est hors du commun dans les jets d'affaires de l'époque.

Le 8 novembre 1978, le premier prototype prend l'air à Montréal, Canada. Le 3 avril 1980, un accident se produit lors d'un vol d'essai au-dessus du désert de Mojave. L'avion s'était mis en décrochage et le pilote en a perdu la maîtrise. Un des pilotes est tué pendant que l'autre a pu sauter en parachute. Les deuxième et troisième prototypes volent à partir de 1979.

Malgré l'accident, les résultats des tests sont concluants et Transports Canada, au Canada, et la FAA, aux États-Unis, accordent simultanément la certification de vol en 1980. Cependant, les deux agences avisent de certaines restrictions, incluant un poids maximal au décollage. Canadair retravaille les plans ensuite pour réduire le poids de l'appareil et augmenter son rayon d'action.

Variantes[modifier | modifier le code]

CL-600[modifier | modifier le code]

Le CL-600, version originale de production, est propulsé par deux réacteurs Avco Lycoming ALF-502L de 33,4 kN de poussée [1]. Quatre-vingt-trois furent construits jusqu'en 1983. Soixante-seize furent modifiés sous la démnomination CL-600S et équipés d'ailettes marginales qui avaient été introduites sur les CL-601-1A. Douze furent achetés par les Forces armées canadiennes pour différents usages sous les vocables de CC-144, CE-144 et CX-144.

Caractéristiques :

  • Masse maximale au décollage: 18,325 t
  • Distance franchissable: 5 186 km

CL-601[modifier | modifier le code]

Le CL-601-1A est une version améliorée du 600 qui inclut des ailettes marginales afin de réduire la traînée ainsi que de nouveaux réacteurs General Electric CF34-1A de 38,5 kN de poussée [1]. La distance franchissable est augmentée à 6 232 km. 66 furent construits dont quatre CL-144.

La version CL-601-3A est équipé de réacteurs améliorés et une planche de bord tout écran. C'est la première version sous l'administration de Bombardier;

La version CL-601-1A/ER et CL-601-3R disposent de réservoirs supplémentaires dans l’empennage et permet une de franchir 6 639 km.

Caractéristiques [2]:

  • Masse maximale au décollage: 19,550 t, 20,457 t avec réservoirs supplémentaires
  • Distance franchissable: 6 232 km, 6 639 km avec réservoirs supplémentaires

CL-604[modifier | modifier le code]

Le CL-604 est une révision majeure de la version 601 incorporant des moteurs plus puissants, de plus grands réservoirs, un tout nouveau train d'atterrissage, des améliorations aux ailes et à la queue ainsi que de nouveaux instruments électroniques de vol.

Le C-143A est la version militaire acquis par la US Coast Guard en décembre 2005 pour sa section de contrôle de moyenne portée (Medium Range Command and Control Aircraft (MRC2A) [3]).

Caractéristiques [2]:

  • Masse maximale au décollage: 21,864 t
  • Distance franchissable: 7 458 km

CL-605[modifier | modifier le code]

Bombardier Challenger 605 au Salon du Bourget

Le CL-605 est introduit au début de 2006 avec des améliorations sur le 604 dans l'avionique et la structure. Entre autres, on y retrouve de plus grands hublots de cabine et un nouvel affichage aux pilotes [4].

Caractéristiques :

  • Masse maximale au décollage: 21,863 t
  • Distance franchissable: 7 408 km (4 000 NM)

CL-610[modifier | modifier le code]

Le CL-610 Challenger E était supposé être une version allongée à 24 passagers mais le développement cessa en 1981 chez Canadair. Quelques années plus tard, Bombardier utilisa ce travail pour développer la famille des Bombardier Canadair Regional Jet originellement appelée Challenger 800.

CL-650[modifier | modifier le code]

Le CL-650 dévoilé le 20 octobre 2014 est une version améliorée du 605. Il dispose d'une nouvelle avionique dérivée de celle des appareils haut de gamme de la famille Global. Il est équipé d'une nouvelle version plus puissante des réacteurs CF34-3B fournissant une poussée unitaire de 41 kN. Sa mise en service est prévue en 2015 [5].

Utilisateurs militaires[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Vue d'ensemble du programme Bombardier Challenger 600 », sur bombardier.com
  2. a et b (en) « The Canadair CL-600 Challenger 601 & 604 », sur airliners.net
  3. (en) « MDS Designators allocated after 19 August 1998 », Ministère de la défense américain (consulté le 2007-05-20)
  4. « Fiche de données Challenger 605 » [[PDF]], sur bombardier.com
  5. « NBAA 2014 : Bombardier lance le Challenger 650 », sur air-cosmos.com,‎ 20 octobre 2014