Northrop Alpha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Northrop Alpha (Y1C-19)
Un Y1C-19 Alpha, version militaire
Un Y1C-19 Alpha, version militaire

Rôle Transport de passagers
Constructeur Drapeau : États-Unis Northrop Corporation
Équipage 1 pilote
Premier vol 1930
Mise en service
Retrait 1975
Client principal Trans World Airlines
USAAC
Production 17 appareils
Dimensions
Longueur 8,7 m
Envergure 12,8 m
Hauteur 2,7 m
Aire alaire 27,4 m²
Masse et capacité d'emport
À vide 1,177 t
Max. au décollage 2,045 t
Passagers 6
Fret 868 kg
Motorisation
Moteurs 1 Pratt & Whitney R-1340 Wasp (9 cylindres en étoile refroidi par air)
Puissance unitaire 313 kW
(420 ch)
Puissance totale 313 kW
(420 ch)
Performances
Vitesse de croisière maximale 233 km/h
Vitesse maximale 285 km/h
Autonomie 2 650 km
Plafond 5 900 m
Vitesse ascensionnelle 7,1 m/s
Charge alaire 74,6 kg/m²
Puissance massique 150 W/kg

Le Northrop Alpha est un avion de transport de passagers mis en service au début des années 1930. Trois appareils sont rachetés par l'USAAC pour le transport de personnalités politiques et reçoivent la désignation C-19.

Historique[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Fort de son expérience sur le Lockheed Vega, Jack Northrop imagina un moyen-courrier plus perfectionné. Désormais conçu comme un aéronef tout-métal, le prototype Alpha bénéficia de deux avancées de l’aérodynamique : des ailes raccordées par congés au fuselage, que le Guggenheim Aeronautical Laboratory du CalTech venait de tester, et un fuselage multicellulaire à membrane raidie, une invention de Northrop lui-même, qu'il réemploya plus tard pour le Douglas DC-2 et le Douglas DC-3. Par ailleurs, l’Alpha fut le premier moyen-courrier doté d'embouts antigel en caoutchouc sur les ailes et les francs-bords de l'empennage ce qui, combiné à sa console de radionavigation dernier-cri, lui permettait de coler indifféremment de jour et de nuit, à peu près quel que soit le temps. Le vol d'essai eut lieu en 1930, et au total 17 exemplaires ont été construits[1].

Le Northrop Alpha évolua ensuite vers un modèle de transporteur rapide, le Northrop Gamma.

Phase opérationnelle[modifier | modifier le code]

Le Northrop Alpha n°3, aux couleurs de la compagnie TWA, exposé au National Air and Space Museum
Vue de dessous du « Northrop Alpha »

L’Alpha a été mis en service chez Transcontinental & Western Air (la future compagnie TWA), et effectua son vol inaugural le 20 avril 1931. Le vol de San Francisco à New York se fit en 13 étapes et prit à peine plus de 23 heures. TWA mit en service 14 de ces appareils jusqu'en 1935, pour ses lignes de San Francisco ; Winslow (Arizona) ; Albuquerque (Nouvea-Mexique) ; Amarillo (Texas) ; Wichita (Kansas) ; Kansas City et St. Louis (Missouri) ; Terre Haute et Indianapolis (Indiana) ; Columbus (Ohio) ; Pittsburgh ; et Philadelphie (Pennsylvanie), et New York. Jusqu'en 1939, l'armée américaine aura acheté trois Northrop Alpha (C-19) pour les voyages officiels[1].

Les avions de TWA servaient initialement au transport de passagers, mais une adaptation des appareils effectuée aux ateliers Stearman de Wichita donna naissance au modèle 4A qui était un cargo. Stearman et Northrop étaient à ce moment les filiales d'un même groupe.

Le Northop Alpha n°3, NC11Y, a été racheté par TWA en 1975, et est exposé aujourd'hui au National Air and Space Museum de la Smithsonian[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Smith 1986
  2. Cf. Eden et Moeng 2002, pp. 74–77.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Eden et Soph Moeng. The Complete Encyclopedia of World Aircraft. Londres, Amber Books Ltd., 2002. (ISBN 0-7607-3432-1).
  • James C. Fahey, U.S. Army Aircraft 1908-1946 (Heavier-Than-Air). New York: éd. Ships and Aircraft, 1946.
  • M.J. Smith Jr. Passenger Airliners of the United States, 1926-1991. Missoula (Montana) : éd. Pictorial Histories Publ. Co., 1986. (ISBN 0-933126-72-7).
  • F. Gordon Swanborough et Peter M. Bowers. United States Military Aircraft Since 1909. New York, éd. Putnam, 1964. (ISBN 0-85177-816-X).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]